Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La transmission d'entreprises PME et TPE – constat et enjeux


La transmission d'entreprise va-t- elle devenir une grande cause nationale ?




Jean-Louis Picollo
Jean-Louis Picollo
La question est posée.
Examinons la réalité de la transmission d'entreprises en France ainsi que ses impacts au niveau de l'économie locale et régionale.

L'étude OSEO sur la transmission de petites et moyennes entreprises de juin 2005 (www.oseo.fr) basée sur ses propres interventions en financement donnait de précieuses indications sur les secteurs d'activités ainsi que le nombre et la taille des entreprises concernées.
Au niveau de la volumétrie de ce « marché » on parle de 700 000 entreprises à céder dans les 10 ans selon l'INSEE, entre 800 000 et 900 000 selon CCI Entreprendre en France.
En région PACA 40 000 entreprises seront à la vente dans les 10 ans. La moitié de ces cédants potentiel prévoient une cession dans les deux ans à venir … et avouent ne rien avoir préparé pour cette cession.
Le résultat pourrait être catastrophique . Mal anticipée la transmission peut entrainer la disparition de l'entreprise qui n'a pas trouvé de repreneur. A la clé la destruction des emplois, des savoir-faire et du tissu économique.
Plus précisément pour les commerces de proximité, chaque année au niveau national, 10 000 à 15 000 TPE risquent de fermer faute de repreneur à l'heure de la retraite. Derrière ces fermetures il y a un risque de chômage pour 300 000 salariés, vendeurs,secrétaires, chauffeurs livreurs...
Dans ces perspectives de départ à la retraite 40 % de ces petits patrons envisagent de ne pas remplacer leur personnel d'ici là. Et plus de la moitié de ces futurs retraités disent ne plus investir pour améliorer leur outil de travail.

Ces chiffres et ces tendances lourdes sont confirmées par l'étude de la DCASPL ( Direction du Commerce et de l' Artisanat ) de janvier 2007 qui précise que seulement 37% des structures sont transmises … et que les autres « tirent le rideau » purement et simplement !

Les préconisations de RESOLVYS :
Face à cette déferlante, le « marché » commence à s'organiser. Les CCI organisent des réunions de sensibilisation et de formation et des réseaux d'inter médiation voient le jour... même si nous déplorons l'absence d'un « organe reconnu » venant s'assurer du niveau de compétence des intermédiaires.

Selon notre approche, il est nécessaire de travailler en priorité sur 4 thèmes :
Il faut sensibiliser les cédants aux enjeux de la transmission et informer les repreneurs des opportunités.
Favoriser l'accompagnement et la formation des cédants et des repreneurs.
Apporter des solutions lisibles en matière de financement.
Aider le cédant à un bon positionnement du prix de vente.

Ce dernier point est de la plus haute importance. En matière de cession d'entreprise il y a 3 prix: la valeur réelle financière et comptable de l'entreprise, le prix où l'entreprise est proposée à la vente et le prix auquel l'entreprise sera effectivement cédée. Un delta trop important de ces 3 prix aura pour conséquence d'allonger le processus de vente … ce qui dans le cadre d'une cession pour départ à la retraite peut entrainer la démotivation du cédant ...alors qu'il doit continuer à développer son business pendant la vente ...et au pire déboucher sur un arrêt d'activité faute d'entrepreneur qui rachète.

Nous venons de voir que la transmission des PME et TPE à des impacts forts sur l'économie, l'emploi … et indirectement sur le patrimoine du cédant partant à la retraite.
Dans nos futurs articles nous reviendrons sur les « bonnes pratiques » à respecter , sur les nouveautés juridiques et fiscales et sur des conseils pour faciliter cette période importante de la vie de l'entrepreneur qu'est la cession de son entreprise.

Jean-Louis Picollo
www.resolvys.com

Mardi 29 Septembre 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs