Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La taxe financière et ses conséquences pour les professionnels de la finance


« L’Entente Cordiale » est soumise à rude épreuve depuis quelques mois et la situation ne devrait pas s’arranger dans l’immédiat. Suite à l’annonce de Nicolas Sarkozy sur la mise en place d’une taxe financière à partir du mois d’août (si réélu), le maire de Londres Boris Johnson et le premier ministre britannique David Cameron ont invité les banquiers français à quitter Paris et à s’installer à Londres.




Un environnement politique délicat
Les professionnels de la finance en France évoluent dans un environnement politique sensible : Nicolas Sarkozy envisage la mise en place d’une taxe financière sur les transactions tandis que François Hollande, qui soutient également cette taxe, considère que le monde de la finance est un adversaire.

Suite à la déclaration de François Hollande, eFinancialCareers.fr a demandé aux professionnels de la finance s’ils envisageaient de quitter la France si François Hollande était élu président en mai prochain. Près de 4 répondants sur 10 (38%) ont affirmé qu’ils seraient prêts à partir tandis qu’un peu moins d’un quart (23%) préfèrent attendre de le voir à l’œuvre avant de prendre une décision.

Quitterez-vous la France en cas de victoire de François Hollande ?
Absolument, je ne supporte pas ce genre de propos à l’égard des financiers 38%
Non, d’ailleurs je suis plutôt d’accord avec ce qu’il dit 17%
Je ne sais pas : il faudrait le voir à l’œuvre avant de prendre une décision 23%
A quoi bon ? Ses mesures ne diffèrent pas tellement des autres candidats 10%
A vrai dire, je ne me suis pas posé la question 12%

Source : sondage eFinancialCareers.fr réalisé en ligne et basé sur 273 répondants (clôturé le 1er février 2012).

L’impact potentiel de la taxe
La taxe, telle que prévue par Nicolas Sarkozy et présentée aujourd’hui en conseil des ministres, s’appliquera aux entreprises françaises dont la capitalisation boursière est supérieure à un milliard d’euros. Elle concernera les actions, les Credit Default Swaps (CDS) et les opérations de trading à haute fréquence. Elle pourrait être une bonne nouvelle pour Londres qui bénéficierait d’un afflux de professionnels français désireux de rejoindre les activités de trading déplacées vers la City.

La situation n’est pourtant peut-être pas aussi simple que cela. Les banques françaises ne pourront peut-être pas échapper à la taxe en se contentant de déménager à Londres. Les banquiers français non plus. Un document de l’Union Européenne suggère qu’une taxe à portée européenne porterait aussi bien sur les entreprises européennes que sur les résidents européens. Il semble probable que la taxe française fonctionnerait sur le même principe. En prenant l’initiative sur l’Union Européenne, le gouvernement français pourrait aussi choisir de définir la manière dont s’applique la taxe sur les transactions.

James Bennett, Directeur Général Europe, Moyen-Orient, Afrique et Asie-Pacifique d’eFinancialCareers, commente : « Jusqu’à ce que le gouvernement français précise la manière dont la taxe sera mise en place, cette situation demeure hypothétique. Mais si la taxe venait à s’appliquer sur la base de la nationalité, le résultat serait clair : les banquiers français à Londres ne pourraient pas exercer. »

A propos d’eFinancialCareers.fr
eFinancialCareers, un service du groupe Dice Holdings Inc., est le premier site mondial d’offres d’emploi en finance. eFinancialCareers permet aux professionnels de la finance de publier leur CV en ligne et d’avoir accès à des offres qualitatives ciblant les secteurs financiers. Ils peuvent également accéder à des informations relatives au recrutement dans les secteurs de la finance, à des enquêtes sur les salaires et à des conseils en gestion de carrière. Les recruteurs peuvent mettre en ligne leurs offres en ciblant des secteurs spécifiques et accéder à la base de données de CV en ligne.
Lancé en France en 2002, eFinancialCareers.fr gère en exclusivité les rubriques Emploi de ses partenaires : LExpansion.com, L’Agefi.fr, Reuters.fr et L’Express.fr.
eFinancialCareers est aujourd’hui présent sur 19 marchés et dans 5 langues différentes en Europe, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique.
www.efinancialcareers.fr

Vendredi 10 Février 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News