Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La part des anges


Bien connue des viticulteurs, la « Part des anges » est le pourcentage d’évaporation du volume d'un vin mis en fût pour vieillir. Cette expression est ancestrale. Elle viendrait des Alchimistes qui attribuaient à tout substance volatile le mot anges.




Dupont Frédéric
Dupont Frédéric
Le phénomène fait perdre aux producteurs de Cognac l’équivalent de vingt millions de bouteilles par an soit près de 10% de la production !.
Hors contexte vinicole, l’expression s’applique parfaitement au monde de l’entreprise et devient moins anecdotique. En effet, toute entreprise voit s’évaporer chaque année sans le savoir entre 0.05 et 0.5% de son chiffre d’affaires(1). C’est de la marge pure qui s’envole. Année après année, l’addition – bien qu’inconnue – devient objectivement très salée.
Cette évaporation là est liée à :
- des manques à gagner par oublis ou erreurs dans leur facturation
- des factures payées deux fois ou trop payées à certains fournisseurs inconvenants qui ont trouvé des faillesdans vos systèmes,
- un poste clients mal managé occasionnant de tels retards de paiement que certaines créances deviendrontirrécouvrables,
Pour les amoureux de l’exhaustivité, voici un florilège d’erreurs qui génère la part des anges dans votre entreprise :

La part des anges

Bonne nouvelle : contrairement au Cognac, il est possible de récupérer une bonne partie de cette part des anges là.
Pour information, Winstone Management (winstonemanagement.com) est la société de conseil en management spécialisée sur les problématiques de fuites de chiffre d’affaires, de trop payés aux fournisseurs et de sécurisation du poste clients. Son outil « maison » Track&Cash © a été labellisé innovant par le Ministère de la Recherche. Il permet de détecter très rapidement la part des anges. Les équipiers Winstone Management feront ensuite la différence et vous aideront à encaisser l’argent évaporé.
(1) Calcul réalisé par Winstone Management. L’estimation a été faite sur la base :
a. des 5 dernières missions dites « exhaustivité du chiffre d’affaires » réalisée par les équipiers de Winstone Management auprès de grandes sociétés françaises (constitutives du CAC40). Missions réalisées en 2010.
b. d’une étude réalisée par Winstone Management en 2010 sur une base de 100 entreprises opérant sur 10 secteurs d’activité et dont le chiffre d’affaires s’échelonne entre 12 millions d’euros et 10 milliards d’euros.

Frédéric Dupont
fdupont@winstonemanagement.com

Lundi 5 Septembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs