Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La note de la France passe de « AA+ » avec perspective « négative » à « AA » avec perspective « stable »


Notation de la France par Standard and Poor’s.




Pierre MOSCOVICI prend acte du passage par Standard and Poor’s de la note de la France de « AA+ » avec perspective « négative » à « AA » avec perspective « stable » et réaffirme la qualité de la signature de l’Etat français.

Pierre MOSCOVICI, Ministre de l’Economie et des Finances, regrette la décision de l’agence de notation Standard and Poor’s de porter la note de long terme de la France à « AA» avec perspective « stable », même s’il note que cette notation demeure parmi les plus élevées.

Cette notation élevée témoigne des atouts reconnus de la France – en particulier ses perspectives démographiques, la qualité de ses infrastructures, le haut niveau d’éducation et de productivité de sa main d’œuvre, le niveau d’épargne élevé du secteur privé et son statut d’émetteur de référence au sein de la zone euro.

La perspective « stable » traduit, selon Standard and Poor’s, l’engagement du Gouvernement à contenir la dette publique.

Pierre MOSCOVICI déplore les jugements critiques et inexacts portés par l’agence de notation Standard and Poor’s. Il rappelle que le gouvernement a mis en œuvre au cours des dix huit mois écoulés des réformes d’envergure pour redresser l’économie du pays, ses finances publiques, et sa compétitivité, grâce à une méthode fondée sur l’écoute et le dialogue. Ces réformes incluent en particulier le Pacte pour la croissance, la compétitivité, et l’emploi, la loi sur la sécurisation de l’emploi, le chantier en cours de la modernisation de l’action publique, la réforme des régimes de retraites, la création de BPI France, la réforme bancaire. Jamais un gouvernement n’avait conduit autant de réformes en un temps si court, et dans un contexte conjoncturel aussi difficile.

La dette française est et demeure parmi les plus sûres et les plus liquides au sein de la zone euro. Elle bénéficie de taux historiquement bas, preuve de la confiance réaffirmée des investisseurs. Cette confiance renforce la conviction du Gouvernement que la stratégie mise en œuvre au service du pays est la plus crédible.

Pierre MOSCOVICI réaffirme la détermination entière du gouvernement à poursuivre le chemin engagé dans le sens de la réduction des déficits publics, du rétablissement de la compétitivité et du soutien à la croissance et l’emploi.

Ministre de l’Economie et des Finances
Communiqué de presse
www.economie.gouv.fr
Paris, le 8 novembre 2013

Vendredi 8 Novembre 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs