La guerre des monnaies, l’hégémonie des préjugés


Lénine affirmait il y a près d’un siècle que “le moyen le plus sûr de détruire une nation était de circonvenir sa monnaie ». Irwin Stelzer, quant à lui, écrivait il y a quelques jours dans le Weekly Standard que « Lénine se réjouirait de la guerre des monnaies » actuelle, en cela qu’elle contribuerait (selon lui) à détruire le capitalisme…




Michel Santi
Michel Santi
Un siècle serait-il passé pour rien ? N’avons-nous donc rien appris en cent ans ?

Car il devient vital de s’affranchir aujourd’hui de cette orthodoxie étouffante, comme de cette pensée unique abrutissante, qui n’ont de cesse de nous inculquer que les politiques de baisses de taux quantitatives menées par certaines banques centrales conduisent droit vers un conflit monétaire universel. Sans pouvoir nous expliquer du reste cette prétendue relation de cause à effet entre la politique expansionniste d’une banque centrale et l’affaiblissement de sa monnaie nationale....

Suite de l'article dans Finyear Magazine de février :
www.finyear.com/magazine

Michel Santi
Economiste et Analyste Financier (indépendant)
www.gestionsuisse.com

Mercredi 27 Février 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear

Finyear magazine


L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          

Finyear évènements


Finyear livres Blancs



Finyear lettres métiers