Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La demande de crédit des ménages faiblit


Selon l’Observatoire des crédits aux ménages (1), 14,05 millions de ménages français avaient un crédit en 2008, soit 52,6 % des ménages, (52 % en 2007), ce qui est un des niveaux les plus élevés. 31,3 % des ménages détenaient un crédit immobilier (30,6 % en 2007) et 33,8 % (33,2 en 2007) un crédit à la consommation (2).




Les crédits pour l’accession à la propriété restent à un niveau élevé chez les jeunes de moins de 30 ans alors que leur recours au crédit à la consommation tend à baisser. Chez les ménages de plus de 65 ans, le crédit à la consommation se maintient à un niveau plus élevé que par le passé.

Le nombre de crédits octroyés en 2008 a baissé de 4,1 % en liaison avec un environnement plus difficile
L’année 2008 marque cependant un revirement par rapport aux années précédentes. En effet, le nombre de crédits octroyés aux ménages est en baisse de 4,1% sur un an : le nombre de crédits immobiliers diminue de 12,7 % par rapport à 2007, année record pour le crédit immobilier, et celui des crédits à la consommation de 1,75 %.

Cette baisse de la production est à mettre en parallèle avec le fait que les ménages sont plus nombreux en 2008 à ressentir une dégradation de leur situation économique et professionnelle : 48,8 % d’entre eux (3) estiment qu’elle s’est dégradée au cours des 6 derniers mois (27,1 % en 2001 et 41 % en 2007). En outre, les ménages perçoivent une difficulté croissante pour bien gérer leur budget : ils sont 14,1 % à estimer que c’est « difficile ou très difficile » contre 11,4 % en 20063. Cette perception de la détérioration de l’environnement économique et de leur situation a naturellement un impact négatif sur la demande de crédits.

Les intentions de recours au crédit pour 2009 confirment la baisse de la demande
Ayant intégré les incertitudes que la crise financière et économique fait peser sur eux, les ménages ont sensiblement révisé à la baisse leurs intentions de recours à de nouveaux crédits en 2009. Les intentions de souscription d’un crédit immobilier sont au plus bas depuis 10 ans avec seulement 4,8% des ménages qui déclarent vouloir souscrire un crédit immobilier (5,8% il y a un an). En ce qui concerne le crédit à la consommation, 4,6 % des ménages envisagent d’y avoir recours (5,1% en 2007). Ces chiffres se sont traduits concrètement par une demande plus faible de crédit au début 2009.

1 Enquête annuelle réalisée par voie postale par la SOFRES en novembre 2008 pour l’Observatoire des crédits aux ménages, auprès d’un échantillon de 6690 ménages.
2 Crédits à la consommation : financements affectés (automobiles, amélioration de l’habitat et équipement ménager), prêts personnels, crédits renouvelables et opérations de location avec option d’achat.
3 Il s’agit des ménages avec ou sans crédit.

Source : www.fbf.fr

Mardi 17 Mars 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs