Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

La crise économique pousse les entreprises informatiques à se tourner vers Linux


Une nouvelle étude menée à l’échelle mondiale révèle que la moitié des personnes interrogées envisage d’accélérer leur passage à Linux en 2009.




Novell annonce qu’une récente étude de marché, menée par IDC et financée par Novell, révèle une augmentation de l’acquisition de Linux, motivée par la récession mondiale. En effet, de plus en plus d’entreprises tentant à la fois de réduire leurs coûts et de créer de la valeur sont attirées par les économies considérables que propose Linux : plus de la moitié des responsables informatiques interrogés prévoient d’accélérer l’adoption de Linux en 2009. Par ailleurs, plus de 72 % des personnes interrogées ont affirmé qu’elles y réfléchissaient sérieusement, ou qu’elles avaient déjà décidé d’augmenter leur utilisation de Linux sur le serveur en 2009, avec plus de 68 % pour le poste de travail. Cette étude a été menée auprès de plus de 300 responsables informatiques seniors travaillant dans l’industrie manufacturière, les services financiers, et les industries de détail dans le monde entier, ainsi que dans les agences gouvernementales.

L’étude a révélé les raisons principales de cet intérêt croissant pour Linux. Selon les responsables, la migration vers Linux est avant tout motivée par des facteurs économiques, et liée au besoin de réduire les coûts de la prise en charge actuelle. Par conséquent, plus de 40 % des participants à l’étude ont affirmé qu’ils envisageaient de déployer des charges de travail supplémentaires vers Linux au cours des 12 à 24 prochains mois, et 49 % ont affirmé que Linux deviendrait leur plateforme de serveur principale dans les cinq années à venir. Cependant, il convient de souligner que les personnes hésitant à adopter Linux ont indiqué qu’elles étaient principalement préoccupées par le manque de prise en charge des applications et la mauvaise interopérabilité avec Windows et d’autres environnements.

« Les retours que nous avons recueillis à l’issue de cette étude de marché confirme notre conviction : le fait que les entreprises se battent pour réduire leurs coûts et créer de la valeur en dépit du climat économique très difficile va aboutir à une augmentation de l’adoption de Linux, » affirme Markus Rex, Directeur général et vice-président des Open Platform Solutions de Novell. « Les entreprises nous ont également expliqué que le renforcement de la prise en charge des applications, de l’interopérabilité, des capacités de virtualisation et de l’assistance technique de Linux, dopera l’adoption de ce système. »

Autres résultats clés de l’étude :
- 67 % des personnes interrogées ont affirmé que l’interopérabilité et la manoeuvrabilité entre Linux et Windows sont des facteurs déterminants au moment du choix d’un système d’exploitation.
- L’industrie de détail a montré l’accélération la plus importante dans l’adoption de Linux, où 63 % des personnes interrogées prévoient une augmentation sur le poste de travail et 69 % envisagent une augmentation sur le serveur. Le secteur gouvernemental semble quant à lui à la traîne.
- Pratiquement 50 % des personnes interrogées prévoient d’accélérer l’adoption de Linux sur le poste de travail, en particulier pour les fonctions poste de travail de base, les utilisateurs de postes de travail techniques, et dans les cadres scolaire et universitaire.
- Un peu moins de la moitié des personnes interrogées ont affirmé que passer à la virtualisation accélère leur passage à Linux. 88 % des destinataires de l’étude prévoit d’évaluer, de déployer ou d’augmenter leur utilisation de logiciels de virtualisation dans les systèmes d’exploitation de Linux au cours des 12 à 24 mois à venir.
- L'Asie Pacifique est la région la plus ouverte à l’adoption de Linux, puisque 73 % des personnes interrogées disent vouloir augmenter le nombre de déploiements sur le serveur et que 70 % sur le poste de travail. En Amériques, 66 % des interrogés prévoient ou ont déjà décidé d'augmenter l'adoption de Linux sur le poste de travail et 67 % sur le serveur.
- La crise économique a eu un impact important sur le continent américain, notamment dans les services financiers et au niveau gouvernemental. Plus de 62 % des réponses ont mis en avant les réductions de coûts ou les investissements primordiaux.

« Les crises économiques ont tendance à accélérer l’émergence de nouvelles technologies, à booster l’adoption de solutions efficaces, et à sanctionner les solutions qui ne sont pas compétitives en termes de coûts,” explique Al Gillen, vice-président des programmes, logiciels et systèmes, IDC. « Ce rapport et les réponses des utilisateurs de Linux confirment ce phénomène, de même que la situation concurrentielle très favorable de Linux pour émerger de cette crise économique comme une solution plus fiable. »

Cette enquête a été menée en février 2009 et a recueilli l’opinion de plus de 300 professionnels de l’informatique intéressés par l’achat de Linux et d’autres systèmes d’exploitation. Les organismes participants devaient employer plus de 100 personnes ; le rapport se concentre principalement sur les décideurs informatiques habitués aux plans d'utilisation et d'adoption de Linux. Parmi les personnes sollicitées pour le rapport, 55 % utilisent des logiciels d'exploitation de serveur de Linux, 39 % des logiciels d'exploitation de serveur Unix, et 97% passent par des logiciels d'exploitation de serveur Windows. La plupart des personnes interrogées sont des CIO, directeurs informatiques et consultants informatiques. Certains d’entre eux ont été sélectionnés et ont répondu à l’étude en ligne. Novell n'est pas intervenu dans le recrutement des participants, et ces derniers n’étaient pas forcément des clients de Novell.

Un livre blanc IDC1 résumant les résultats de l’étude peut être consulté sur :
www.novell.com/idc

À propos de Novell
Novell, Inc (Nasdaq : NOVL) offre la plate-forme Linux la mieux conçue et la plus interopérable sur le marché, ainsi qu'un portefeuille de logiciels intégrés de gestion informatique qui aide les clients du monde entier à réduire les coûts, la complexité et les risques. Grâce à son logiciel d'infrastructure et à son écosystème de partenaires, Novell intègre harmonieusement des environnements informatiques mixtes, ce qui permet aux gens et aux technologies de ne faire qu'un.
www.novell.com

1 IDC White Paper financé par Novell, “Linux Adoption in a Global Recession,” Mars 2009.

Mercredi 18 Mars 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News