Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La chasse au rendement peut être dangereuse


Le potentiel de croissance des dividendes est un meilleur indicateur de rendements futurs




La recherche de dividendes élevés peut être une stratégie dangereuse pour les investisseurs, d’après Stuart Rhodes, gérant du fond M&G Global Dividend Fund. Une sélection de valeurs basée uniquement sur le niveau de taux de dividendes peut avoir un effet désastreux sur les performances. Ainsi, les investisseurs qui couraient après les hauts rendements dans le secteur bancaire, ont fini par en payer le prix fort en 2008 et 2009.

L’année dernière fut la pire des décennies passées en matière de dividendes. Les investisseurs orientés vers des stratégies de haut rendement se sont exposés à des entreprises et des secteurs où les dividendes étaient les plus vulnérables. Malheureusement, beaucoup de fonds dits à haut rendement ont engendré des résultats radicalement opposés, égalant même ceux des fonds « à faible rendement ».

Nous pensons que la croissance des dividendes plutôt que le rendement est la clé pour identifier les « sur-performeurs » de long terme. L’histoire montre que les entreprises qui augmentent régulièrement leurs niveaux de dividendes délivrent un meilleur rendement, même quand l’impact du réinvestissement des dividendes est exclu du calcul.

Cochlear, un fabricant d’appareils auditifs australien, en est une bonne illustration. Les investisseurs dans les stratégies de haut rendement ont manqué l’occasion d’investir dans cette entreprise. Il y a 10 ans son taux de dividendes était de 1,5%. Depuis, Cochlear a augmenté son dividende chaque année sur une moyenne de 23%. Sur 10 ans, la valeur offrait un rendement actuariel de 12% et le prix de l’action a triplé sur la période.

Au sein de notre fonds M&G Global Dividend composé de 50 valeurs, nous pensons que le potentiel de croissance des dividendes de chaque entreprise n’est pas pleinement apprécié par le marché. Notre taux de dividende escompté est de 3,7 % comparé avec la moyenne mondiale de 2,7%.

Source M&G Investments
Commentaire de Stuart Rhodes Gérant du fonds M&G Global Dividend Fund

A propos de M&G Investments
M&G est l’une de plus importantes sociétés de gestion d’actifs européennes. Fondée en 1901, elle gère 196 milliards d’euros d’encours (fin décembre 2009). M&G Investments a pour principal objectif d’optimiser la valeur des actifs de ses clients par le biais d’une gestion active. Cette philosophie se traduit par les remarquables performances de sa gamme de fonds. En mars 1999, M&G Investments a été racheté par le groupe financier international Prudential plc. En février 2001, M&G a commencé à développer son activité de distribution de fonds à l’international en Europe et en Asie. M&G Investments a ouvert son bureau à Paris en septembre 2007.
www.mandg.fr

Mardi 23 Mars 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs