Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La certification des comptes accordera un crédit de confiance supplémentaire aux organisations professionnelles et sociales


Le commissaire aux comptes plébiscité pour son indépendance. Dans le cadre de la journée annuelle des Commissaires aux Comptes du secteur associatif, la Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes (CNCC) présente en exclusivité une enquête sur la « transparence financière dans les organisations professionnelles et sociales », réalisée par Opinion Way.




Les attentes en matière de transparence financière dans les organisations professionnelles et sociales
Les leaders d'opinion sont totalement convaincus que les organisations professionnelles et sociales devraient aujourd'hui se voir imposer des obligations comptables : 91% jugent cette absence d’obligation non justifiée. Une petite majorité des Syndicats et Comités d’Entreprise (51%) partage le même avis. Cependant 41% d’entre eux n’y voient aucun inconvénient, estimant même que cette absence d’obligation comptable est justifiée.

Le niveau de confiance du Grand Public envers la gestion des organisations professionnelles et sociales est extrêmement bas, avec une moyenne enregistrée à 4,4, alors qu'une note de 7 / 10 représente généralement un avis "neutre" sur ce type de question.

De plus, quasiment 3 français sur 4 attribuent une note inférieure ou égale à 5 / 10 à la transparence financière des Syndicats et Comités d'Entreprise.

Une tendance confirmée puisque la quasi totalité du Grand Public (96%) trouverait justifiée la mise en place d'obligations comptables pour les organisations professionnelles et sociales, plus de la moitié (55%) jugeant tout à fait justifiée cette initiative.

Le rôle du Commissaire aux Comptes pour une meilleure transparence financière
Si une réglementation comptable devait être imposée aux organisations professionnelles et sociales, la majorité des sondés estime qu’une vérification par un contrôleur indépendant ou un commissaire aux comptes devrait l’accompagner : les Leaders d’Opinion à 100%, le Grand Public à 93%.

Au sein des organisations concernées, quasiment 70% des personnes interrogées sont du même avis.

Les Syndicats et Comités d'Entreprise pensent majoritairement que la certification de leurs comptes par un commissaire aux comptes leur permettrait d'améliorer leur image vis-à-vis du Grand Public.

De leurs cotés, 90% des Leaders d'Opinion sont convaincus que la certification des comptes des organisations professionnelles et sociales leur apporterait un crédit de confiance significatif.

Pour l'ensemble des acteurs interrogés, les commissaires aux comptes sont reconnus pour :
- leur compétence : à 97% pour les Leaders d’Opinion, à 93 % pour les Syndicats et Comités d’Entreprise et le Grand Public,
- la qualité de leur travail : à 97 % pour les Leaders d’Opinion, 90% pour le Grand Public et 86% pour les Syndicats et Comités d’Entreprise
- leur indépendance : à 81 % pour les Leaders d’Opinion, 80% pour les Syndicats et Comités d’Entreprise et 74 % pour le Grand Public.

Le critère de la proximité est le moins cité, cette caractéristique obtient des scores entre 55 et 77% d'opinions positives. Ceci doit se lire au travers du prisme d’une profession soumise à des règles très strictes en matière de lien avec les entités contrôlées.

La certification des comptes, la révélation de faits délictueux et le bon fonctionnement de l’entité contrôlée, sont les trois missions qui relèvent le plus des commissaires aux comptes pour la majorité des personnes interrogées.

Le critère de la certification des comptes vient en premier pour à 94% des Leaders d’Opinion, 69% des Syndicats et Comités d’Entreprise, et 62% du Grand Public.

Le Grand Public souligne en outre le rôle important des commissaires aux comptes dans la révélation des faits délictueux, alors que les leaders d'opinion privilégient le bon fonctionnement de l'entité contrôlée.

Méthodologie de l’enquête
Cette enquête a été menée auprès de :
- 51 Syndicats et 51 Comités d’Entreprise contactés par téléphone du 17/12/07 au 19/12/07
- 50 Leaders d’Opinion contactés par Internet du 17/12/07 au 02/01/08
- et 1069 personnes du Grand Public contactées par Internet du 19/12/07 au 20/12/07

A propos de la CNCC
Le Commissariat aux Comptes est érigé en profession et organisé par le code de commerce. La Compagnie Nationale a été reconnue d’utilité publique par la loi de Sécurité Financière du 1er août 2003 et est placée auprès du Ministre de la Justice. Elle représente chaque professionnel. Elle est présidée depuis février 2005 par Vincent BAILLOT, élu par le Conseil National.

A propos de la Commission Secteur Non Marchand et Secteur Public
La Commission Secteur Non Marchand et Secteur Public est présidée par Monique Millot-Pernin. Cette commission promeut le commissariat aux comptes dans le secteur non-marchand et le secteur public, notamment en développant des partenariats avec les autorités de tutelle et en participant à de nombreuses réunions avec les ministères concernés.

www.cncc.fr

PDF ci-dessous à télécharger

2008_01___CNCC___Transparence_Financiere.pdf 2008 01 - CNCC - Transparence Financière.pdf  (169.89 Ko)


Mardi 15 Janvier 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs