Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La bataille des coûts de maintenance est lancée


Les frais de maintenance, la clef du renouvellement des plates-formes BI ?




La bataille des coûts de maintenance est lancée
C’est en tout cas ce sur quoi les challenger comptent pour dégommer SAP BusinessObjects et SAS. Comme chacun sait, les coûts de la maintenance d’un soft sont calculés en fonction des tarifs de ses licences. Et c’est mission impossible pour une entreprise que de faire baisser ce coût. Or avec l’irruption de l’Open Source sur le marché et les ambitions exacerbées de challengers agressifs genre Microsoft, les coûts des plates-formes décisionnelles a baissé depuis les années 80. Baissé à tel point que certains grands comptes payent des frais de maintenances plus du tout en rapport avec la réalité du marché actuel. Résultat : certains s’engagent à diviser par 5 (!) les frais de maintenance qui ont pu être calculés dans les années 80 et 90, à l’occasion des premier grand déploiement BI.

C’est en tout cas l’argument d’un géant du logiciel, dans le top 5 des éditeurs de BI, mais qui aimerait bien grignoter encore quelques places… Une baisse des coûts aussi drastique, voila de quoi dégager des marges de manœuvre dans des directions informatique prise à la gorge par ses frais de fonctionnement. Va-t-on assister à un vaste mouvement de renouvellement des plates-formes BI ? J’en doute. Cela dit, ça vous donne un argument pour renégocier vos contrats de maintenance en cours.

Le grand BI
L'actualité satirique de la Business Intelligence et de l'analytique
www.legrandbi.com

Jeudi 28 Janvier 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs