Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La City est-elle devenue moins attractive ?


L’anticipation de nouvelles suppressions d’emplois dans la City pèse lourd sur l’esprit des financiers. La majorité des professionnels souhaite tout de même rester dans ce secteur.




Avec les sévères vagues de licenciements qui ont frappé la City, il semble que les financiers londoniens soient inquiets. eFinancialCareers a mené une enquête auprès de plus de 400 professionnels de la finance basés au Royaume-Uni afin de mieux connaître leurs sentiments sur les prochaines vagues de licenciements qui se profilent d’ici la fin de l’année et sur le devenir de Londres en tant que place financière majeure.

Le moral des financiers n’est pas au beau fixe mais une grande majorité souhaite rester dans ce secteur.
Parmi les personnes interrogées, 57% pensent que de nouveaux licenciements sont probables ou même certains dans les 6 prochains mois, alors que seulement 7% pensent qu’il n’y aura pas de licenciements dans leur société durant cette période.

Les professionnels de la finance restent divisés quant au retour de la City dans les 10 prochaines années à son plus haut niveau d’emploi atteint en 2007. Moins de la moitié d’entre eux (43%) pensent pourtant que cela est possible, 42% pensent le contraire.

En dépit des incertitudes liées aux récentes difficultés du secteur, une majorité écrasante (89%) affirme vouloir rester dans la finance. Leurs motivations principales restant le « salaire » (39%) et « le challenge professionnel » (37%).

Londres cesse de faire rêver les financiers.
45% des personnes interrogées pensent que le rôle qu’a joué Londres comme principale place financière est actuellement menacé alors qu’un tiers des répondants pensent le contraire. A ces préoccupations viennent s’ajouter des craintes sur l’augmentation des niveaux d’impositions, l’impact des régulations européennes et le nombre réduit d’offres d’emplois dans la capitale britannique.

John Benson, PDG et fondateur d’eFinancialCareers, souligne :
« Les préoccupations relatives à la compétitivité de la City face aux changements menaçants du cadre réglementaire, couplées aux bouleversements du système fiscal, ont un impact immédiat sur l’attractivité de Londres en tant que l’une des meilleures places financières. Parmi les personnes interrogées, près de 30% ont ouvertement admis qu’elles envisageaient de quitter la capitale britannique très prochainement. Beaucoup de professionnels de la finance ont déjà pris des mesures pour préparer leur départ et ont commencé à envoyer leur CV à l’étranger, ou à négocier avec leurs employeurs actuels une possible mutation interne. »

Les places financières qui attirent le plus les professionnels de la finance basés à Londres dans le cas d’un transfert à l’étranger sont dans l’ordre : Zurich et New York (toutes les deux en première position) ; Singapour (en deuxième position); Genève et Hong-Kong (toutes les deux en troisième position).

La rapidité des actions prises par les financiers pour quitter Londres est étonnante car beaucoup d’entre eux ne subissent aucune pression financière directe. 36% des répondants déclarent d’ailleurs qu’ils pourraient vivre pendant une année ou plus sur leurs économies s’ils devaient perdre leur travail demain !

Pour information :
419 professionnels de la finance ont répondu à l’enquête mise en ligne par eFinancialCareers entre le 11 et le 18 mai 2009. La répartition se fait de la manière suivante : 53% travaillent ou ont travaillé récemment dans le secteur du front office, 14% en middle Office, 15% en Back Office, et les 18% restant, se répartissent dans d’autres services financiers.

A propos d’eFinancialCareers.fr
eFinancialCareers, une société du groupe Dice Holdings Inc., est le 1er site français d'offres d'emploi et de conseils en gestion de carrière dans les secteurs de la finance de marché, de la banque, de l’assurance et de l’audit.
Notre site permet aux candidats de publier leur CV en ligne et d’avoir accès à des offres qualitatives ciblant les secteurs financiers. Ils peuvent également accéder à des informations relatives au recrutement dans les secteurs de la finance, à des enquêtes sur les salaires et à des conseils en gestion de carrière. Les recruteurs peuvent mettre en ligne leurs offres en ciblant des secteurs spécifiques et accéder à notre base de données de CV en ligne.
Lancé en France en 2002, eFinancialCareers.fr gère en exclusivité les rubriques Emploi de ses partenaires : LExpansion.com, L’Agefi.fr, Reuters.fr et LEXPRESS.fr.
eFinancialCareers est aujourd’hui présent sur 18 marchés et dans 5 langues différentes en Europe, aux Etats-Unis, au Moyen-Orient et en Asie-Pacifique.
www.eFinancialCareers.fr

Jeudi 2 Juillet 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs