Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

La Chine souhaite développer les régions frontalières éloignées


La Chine a promis de développer les régions frontalières éloignées sur le plan social et économique, selon le plan dévoilé vendredi par le gouvernement central.




La Chine va essayer d'élever le niveau économique et social de ces zones frontalières à celui des provinces et régions autonomes auxquelles elles appartiennent", selon le plan, qui s'intitule "revitaliser les frontières et enrichir le peuple".

Le plan, qui court jusqu'en 2010, prévoit une augmentation des investissements du gouvernement central et local pour résoudre "les problèmes des frontières, améliorer le bien-être de la population et les infrastructures".

Les institutions financières devront répondre aux besoins de ces zones en leur accordant des prêts et les politiques bancaires devront s'orienter sur elles en leur accordant un traitement préférentiel, selon le plan.

La Chine veut aussi améliorer les habitations en toit de chaume ainsi que les maisons délabrées pour garantir un standard minimum aux populations.

En avril, le gouvernement central a déclaré qu'il distribuerait petit à petit 300 millions de yuans (38,8 millions de dollars) chaque année pendant 4 ans, pour améliorer le niveau de vie de 22 minorités ethniques.

La plupart des minorités vivent dans des régions de l'ouest, très pauvres, et dans des zones frontalières de 10 provinces et régions autonomes comme le sud-ouest du Yunnan, le Guizhou, le Tibet, le Xinjiang, et la Mongolie intérieure.

Le revenu annuel net par tête était de 884 yuans à la fin de 2003, bien en dessous de la moyenne de 2 622 yuans pour les habitants des campagnes, selon les statistiques de la commission d'Etat pour les affaires ethniques.

Source: xinhua

Vendredi 1 Juin 2007
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs