Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

L’or physique reste le meilleur investissement


Ce communiqué de Mostafa Belkhayate, partenaire-expert de CFO-news, fait suite à l'affaire Madoff.




Mostafa Belkhayate
Mostafa Belkhayate
Voici un extrait de ma lettre de Mars 2007 :

En 2007-2008, le métal précieux va casser 850 USD, son plus haut niveau historique de 1980, et se dirigera, avec un aplomb qui va déconcerter tous les sceptiques, vers la barre fatidique de 1000 USD. Comment peut on en être aussi sûr ? L’analyse technique m’a toujours donné des réponses qui se sont révélées exactes. Il suffit de les lire.
Depuis juillet 1999, le cours de l'or a progressé de 75%, passant de 254 USD l'once à 446 USD. Aujourd’hui, fin Mars 2007, on est à 670 USD. Soit une progression de 160% !
Cette progression annonce que dans un premier temps l’or va aller casser 850 USD avant la fin 2008, et montera aux alentours de 1500 USD avant 2015. Ce n’est pas d’une boule de cristal que sort cette vision mais d’une analyse technique poussée et sérieuse d’un mouvement boursier.

Que faut il faire ?
Téléphonez aujourd’hui même à celui qui pilote votre patrimoine financier, et posez lui trois questions :
- Quelles sont les probabilités qu’une crise financière sans précédent secoue la planète dans les deux prochaines années ?
- Que pensez vous du potentiel de hausse de l’or sur les deux prochaines années ?
- Quelle protection avez-vous prévu pour mon portefeuille en cas krach boursier ?

Notez ses réponses, et si possible, demandez lui de vous les confirmer par écrit. Croyez moi, vous risquez d’en avoir besoin.
Certains investisseurs pensent qu’ils sont à l’abri car leur portefeuille boursier est pris en main par des « maisons sérieuses », de grande renommée, pesant des milliards de dollars, qui savent ce qu’elles font. Mais est ce une garantie que vous n’allez pas perdre de l’argent ?
Non, bien sûr. Lorsque la bourse s’effondrera et que 40% de votre capital se sera évaporé en fumée, vos experts vous expliqueront, l’air navré, que c’est général. Et surtout, ils oseront préciser que grâce à leur talent, vous n’avez pas tout perdu dans la catastrophe.
Hors de vous, vous voudrez les attaquer en justice. Et là, vous découvrirez l’armada d’avocats dont disposent ces institutions, si respectueuses au début, à votre égard, plus précisément à l’égard de votre argent. Ils vous feront lire des lignes que vous n’aviez pas vues dans le mandat de gestion que vous leur avez signé. Bref, vous serez atterrés et sans aucun recours.

Malheureusement, les marchés m’ont donné raison. L’affaire Madoff n’est que le bout de l’iceberg.
Je ne sais plus quoi écrire pour vous interdire de laisser vos économies dans le virtuel, dans le papier. La crise n’est pas finie.

Le château de cartes du monde financier vient juste de commencer à s’écrouler.
Pour moi, je le répète encore, le meilleur choix d’investissement sur les 10 prochaines années reste l’or physique, en lingots sonnants et trébuchants.

Ces derniers temps il a été plombé par la panique des gérants de fonds qui ont liquidé leurs positions à la recherche de cash. Plusieurs de mes clients m’ont écrit pour me confier qu’ils ne croyaient plus en la hausse de l’or. J’ai beaucoup réfléchi sur le choix de mes mots pour les convaincre de garder confiance.
Finalement j’ai opté pour :
Si vous n’avez plus foi en la hausse de l’or, annulons le mandat de gestion. Car je suis et resterai haussier sur les 5 prochaines années.
Deux semaines plus tard, l’or s’est repris en allant casser avec force la résistance importante des 800 USD. Que signifie cette renaissance ? Peut-on lui faire confiance ?

L’or physique reste le meilleur investissement
Voilà une certitude : l’ère du virtuel, de l’irréel et du papier sans contre valeur matérielle est désormais finie.
Le particulier comme le professionnel ne voudront plus rêver. Les banques centrales ont commencé à acheter de l’or physique. En réalité, déjà aujourd’hui, 15 décembre 2008, il vous est difficile d’acheter des lingots d’or. Appelez donc une raffinerie, une banque et vous comprendrez ce que je veux dire. L’or physique est très demandé et deviendra dans très peu de temps tout simplement introuvable. Pourtant il sera indispensable dans le nouvel ordre monétaire international.

Saviez vous qu’au rythme de la production d’or actuelle (2500 tonnes) les réserves au niveau mondial sont estimées à 17 ans seulement !! Incroyable non ? Saviez vous que dans certains pays que je ne peux me permettre de citer, il est impossible d’acheter de l’or.

Jeremy Charles, chef du département Or de la première banque mondiale de l’or, HSBC, vient de confirmer que les banques privées ont commencé à acheter de l’or.

Si vous voulez préserver votre capital et protéger l’avenir de vos proches n’hésitez pas : investissez dans l’or physique. Pas dans les actions aurifères ni dans les Trackers or car on ne peut être à l’abri d’une mauvaise surprise.

Mostafa Belkhayate
www.belkhayate.ma

Lettre de mars 2007

Mardi 16 Décembre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs