Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

L'indicateur Chausson Finance (1er semestre 2010)


L'Indicateur Chausson Finance recense les investissements réalisés chaque semestre par les sociétés de capital-risque françaises, dans des entreprises françaises et européennes du domaine des nouvelles technologies. Les informations recueillies pour l'établissement de cette 24e édition, qui porte sur les six premiers mois de l’année 2010, l'ont été auprès de 53 sociétés de capital-risque françaises.




Le capital-risque retrouve son rythme de croisière
Avec 407 millions d’euros investis, le 2ème semestre 2009 avait été particulièrement sinistré. Au 1er semestre 2010, le secteur retrouve son rythme de croisière avec 515 millions d’euros investis. Ainsi, si on observe une forte croissance de 26% en montants investis par rapport au semestre passé, celle-ci n’est que de 2,4% par rapport au 1er semestre de 2009.

Ce sont au total 361 sociétés qui ont été financées ce semestre. Ce nombre de sociétés est non seulement en hausse de 18% par rapport au semestre précédent, mais constitue surtout un plus haut historique depuis le lancement de cet indicateur en 1998 : jamais autant d’entreprises n’auront été financées par le capital-risque un même semestre dans notre pays ! Conséquence de cet important nombre d’entreprises financées, le montant moyen investi par société reste faible, à 1,4 million d’euros.

Les FIP et FCPI représentent 72% des montants investis ce semestre
La forte activité du semestre est très largement à mettre au crédit des sociétés de gestion gérant des FIP et des FCPI. Alors qu’elles ne sont que 24 des 52 sociétés de gestion ayant réalisé des investissements ce semestre, elles ont concentré 370 millions d’euros d’investissements, soit près de 72% des montants investis. Il s’agit là encore d’un plus haut historique depuis la création de cet indicateur.
Les FIP et FCPI s’affirment chaque semestre davantage comme les acteurs absolument incontournables du capital-risque français.

L'indicateur Chausson Finance (1er semestre 2010)

Le classement des sociétés de capital-risque françaises
- La première place du classement est occupée pour la première fois par Nextstage, qui a investi au cours du semestre 37 millions d’euros, suivi par Otc Am, Idinvest (ex Agf Pe) et Cape. Avec 30 millions d’euros investis sur le semestre, Sofinnova perd, pour la 1ère fois depuis 2004, son titre de 1er acteur du capital risque pour tomber à la 5ème place du classement.
- Le classement des dix investisseurs les plus actifs est donc une nouvelle fois remanié avec trois nouveaux entrants (Nextstage, Otc Am et Xange Pe) et trois sortants (Gimv, Ufg Pe, et Ace Management). Ces dix fonds les plus actifs concentrent ce semestre 55% des montants investis contre 52% le semestre passé. A 28,4 millions d’euros, le montant moyen investi par ces dix structures est en croissance de 12% par rapport au premier semestre 2009 et de 35% sur le semestre passé. Les FIP et FCPI restent des acteurs incontournables en plaçant 8 fonds dans ce classement des 10 fonds les plus actifs.
- Parmi les plus fortes progressions en montants investis, on notera celle de A Plus finance qui, avec 16,7 millions d’euros investis, passe de la 30e place à la 12e place et celle de Nextstage qui passe de la 17ème à la 1ère place en l’espace d’un semestre.
- Quant au classement en nombre d’opérations, c’est Otc Am qui en prend de très loin la tête avec 42 opérations ce semestre, contre 25 pour Cape et 21 pour Nextstage qui suivent dans le classement.
- Un seul fond n’a réalisé aucun investissement ce semestre.

L'indicateur Chausson Finance (1er semestre 2010)

Le secteur Internet et e-commerce talonne la Santé
Tous les secteurs profitent de la hausse des investissements ce semestre. Avec 129 millions d’euros, la santé reste le premier secteur d’investissement, même si sa part s’est réduite, de 29% au 1er semestre 2009 à 25% ce semestre.

Le secteur Internet et e-commerce confirme sa place de 2ème secteur préféré des investisseurs, avec 23% des montants investis. Avec un montant investi total de 117 millions d’euros, l’Internet et e-commerce connait un plus haut depuis 2000 et talonne le secteur Santé, leader historique.

Après un très fort recul au semestre passé, le secteur Logiciels redevient le 3ème secteur en montants investis, à 14%. Avec 72 millions d’euros, il ne retrouve néanmoins pas son niveau du 1er semestre 2009.

Les Cleantechs connaissent un 3ème semestre de hausse en montants investis, mais ne se placent ce semestre qu’en 4ème place des secteurs préférés des investisseurs, contre 3ème le semestre passé.

L'indicateur Chausson Finance (1er semestre 2010)

Les deuxièmes tours captent toujours plus de 70% des investissements
- Avec 31 millions d’euros, l’amorçage (seed), se maintient à un niveau très faible, soit moins de 6% des montants investis. Voici le 3ème semestre consécutif que l’amorçage ne dépasse pas les 30-31 millions investis.
- En très forte baisse sur le semestre passé, les 1er tours connaissent ce semestre un retour en grâce avec une croissance de 70% en montant pour atteindre 112 millions d’euros. Avec 22% des montants investis ils retrouvent la moyenne des années passées.
- Avec 372 millions d’euros, soit 72%, investis dans les seconds tours ce semestre, le venture français a une fois de plus montré sa très forte polarisation vers les sociétés plus matures. Une proportion importante de ces deuxièmes tours est, ce semestre encore, constituée des réinvestissements des fonds dans des entreprises de leur portefeuille.

L'indicateur Chausson Finance (1er semestre 2010)

La Santé truste les plus importants tours de table
Ce semestre, c’est au secteur Cleantech que revient le plus important tour de table, avec Vertaris pour 23 millions d’euros. Ce secteur place un deuxième représentant dans ce classement des plus importants tours de tables avec McPhy Energy.
C’est le secteur Santé qui compte le plus grand nombre de sociétés dans ce classement avec cinq représentants (Carmat, Adocia, Genticiel, Biospace med et Cythéris).
Vient ensuite le secteur Internet et e-commerce avec deux sociétés (Nexway et Winamax). Le secteur Logiciels place un seul représentant avec Cylande.
Pour le deuxième semestre consécutif, le secteur Telecom ne place aucun représentant dans ce classement des plus importants tours de tables.
La moyenne des tours de table les plus importants atteint ce semestre 15,2 millions d’euros soit 3,6 de plus que pour le semestre passé.

L’amorçage : nombre de sociétés financées en hausse
- Ce sont 50 sociétés qui ont bénéficié de financement en amorçage (seed) ce semestre, soit 17 de plus qu’au semestre précédent. A l’inverse, le montant moyen investi dans les sociétés en seed connait une forte baisse : il n’atteint plus que 0,6 million d’euros contre 0,9 million le semestre passé.
- Ce sont 19 fonds qui ont investi en seed ce semestre, contre 15 le semestre précédent, soit une part de 37% des 52 fonds ayant investi ce semestre.
- En nombre d’opérations, Cea Investissement conserve pour le 3ème semestre consécutif la tête de ce classement avec 12 investissements (soit deux fois plus que le semestre passé). En montant investis, c’est Ventech qui prend la tête avec 4,9 millions d’euros, suivi d’Xange avec 3,7 millions d’euros.

Chausson Finance

Mardi 19 Octobre 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News