Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

L'incontournable défi de la mobilité durable à travers le monde


Par André Navarri, conférencier à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain




À l'occasion d'un déjeuner-causerie qui s'est tenu à la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et qui a suscité beaucoup d'intérêt, André Navarri, président et chef de l'exploitation de Bombardier Transport, a discuté de ses perspectives quant aux solutions de transport collectif et à l'avenir du transport sur rail pour passagers.

« Étant donné l'expérience de Bombardier à l'échelle mondiale, nous croyons que la mobilité est au coeur de la croissance et du développement économique durable, a dit André Navarri aux gens d'affaires et aux leaders économiques de Montréal alors présents. Nous voyons dans la plupart des pays une occasion unique de repenser et de transformer les approches relativement au transport, c'est-à-dire une occasion de rééquilibrer les trois grands modes de transport -- aérien, routier et sur rail -- de manière à réduire la consommation d'énergie, la congestion et les niveaux de pollution. »

M. Navarri a donné comme exemple de nombreuses régions dans le monde qui ont mené des initiatives pour rééquilibrer les systèmes de transport urbain vers des modèles durables, avec certains chefs de file en la matière -- l'Agence métropolitaine de transport (AMT), la Société de transport de Montréal (STM) et VIA Rail -- situés précisément à Montréal. « L'augmentation continue du nombre d'usagers et le niveau de service que vous avez réussi à offrir sont le fruit de la vision qui a sous-tendu la planification de votre réseau. En donnant la priorité aux besoins de vos collectivités en pleine expansion tout en proposant un transport rapide aux passagers, vous servez d'exemple pour beaucoup de villes », a ajouté André Navarri.

« La croissance urbaine a aussi provoqué une plus grande congestion des villes, ce qui, en plus de la pollution, se traduit par un gaspillage de temps, d'argent et d'énergie », a dit M. Navarri. Il a mentionné au passage des études réalisées par Transports Canada selon lesquelles les embouteillages coûtent aux résidants et aux entreprises de 2,2 à 3,7 milliards de dollars chaque année en perte de productivité et en essence gaspillée.

André Navarri a également donné l'exemple de l'initiative d'électrification du gouvernement du Québec comme étape importante pour relever le défi de la mobilité durable. Actuellement, 50 % des déplacements par transport collectif au Québec se font par un mode de transport alimenté à l'électricité. D'après son Plan d'action, le gouvernement du Québec mettra en place des mécanismes pour aider les systèmes de transport à effectuer la transition en douceur et à réduire les émissions de gaz à effet de serre du secteur du transport. D'ici 2030, l'électricité alimentera pas moins de 95 % de tous les déplacements en transport collectif au Québec.

L'état actuel de l'économie n'a pas freiné les investissements dans le rail. En fait, M. Navarri a fait valoir que les fonds de stimulation de l'infrastructure et les préoccupations relatives au changement climatique ont accru les investissements partout dans le monde, comme en fait foi le haut niveau d'activité dans le domaine du transport collectif à l'échelle mondiale.

En Amérique du Nord, les analystes prévoient que les besoins en matière de transport collectif dans les grandes villes vont doubler au cours des cinq prochaines années. D'ailleurs, les centres urbains comme Montréal, Ottawa, Toronto, Vancouver, New Jersey, New York, Chicago, Washington et San Francisco investissent massivement dans tous les segments du marché du rail.

Au Canada, M. Navarri a expliqué que Bombardier a débuté à Toronto la livraison des voitures de métro de prochaine génération dotées de technologie de pointe. À Montréal, le projet de voitures de métro progresse également comme prévu, a-t-il ajouté.

À propos de Bombardier Transport
Bombardier Transport, un chef de file mondial du secteur des technologies ferroviaires, offre le plus vaste portefeuille de l'industrie et livre des services et produits novateurs qui établissent de nouveaux standards en matière de mobilité durable. Fondées sur les quatre principes que sont l'énergie, l'efficacité, l'économie et l'écologie, les technologies ECO4 de Bombardier permettent d'économiser l'énergie, de protéger l'environnement et d'améliorer la performance globale des trains. Bombardier Transport, dont le siège mondial est situé à Berlin, en Allemagne, compte une clientèle très diversifiée et un parc de plus de 100 000 véhicules à l'échelle mondiale. Ses produits et services sont présents dans plus de 60 pays.

À propos de Bombardier
Entreprise d'envergure internationale dont le siège social est situé au Canada, Bombardier Inc. est un chef de file mondial en solutions de transport novatrices, dans les secteurs des avions commerciaux et avions d'affaires, ainsi que dans ceux du matériel et des systèmes de transport sur rail et services connexes. Ses revenus pour l'exercice clos le 31 décembre 2011 s'élevaient à 18,3 milliards $ et ses actions se négocient à la Bourse de Toronto (BBD). Bombardier fait partie des entreprises composant les indices de durabilité Dow Jones Sustainability World et Dow Jones Sustainability North America. Pour plus d'information, vous pouvez consulter le site www.bombardier.com

Vendredi 11 Mai 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News