Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

L’état de santé des entreprises s’améliore


Les résultats de la dernière enquête réalisée par le Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts-Comptables et TNS Sofres, en partenariat avec « Les Echos », révèlent que les PME et TPE voient leur situation s’améliorer et envisagent l’avenir de manière optimiste.




Réalisée en avril dernier auprès de 800 dirigeants de PME et TPE, cette enquête révèle que la situation des PME semble se stabiliser à un niveau plutôt élevé : près d’une PME sur deux considère sa situation meilleure qu’il y a un an (48%) et près d’un tiers meilleure qu’il y a 3 mois (36%). Malgré tout le pessimisme des patrons se maintient : 63% estiment que la situation économique et sociale en France a tendance à aller plus mal (+9 points).

Les perspectives s’améliorent également : près du tiers des PME envisagent une amélioration de leur situation dans les trois mois (31%) et près des trois quarts sont optimistes pour l’année à venir (73%). Les perspectives pour le chiffres d’affaires sont également en hausse : 43% des patrons de PME comptent sur une amélioration de leur chiffre d’affaires au cours des trois prochains mois (+10 points) et 28% de la trésorerie (+9 points).

Au global, la situation des TPE est meilleure aujourd’hui que l’année dernière pour 21% (+6 points) et en amélioration au cours des trois derniers mois pour 17% (+5 points). Concernant l’évolution de leur secteur d’activité, si 18 % envisagent une amélioration dès les trois prochains mois (-5 points), un peu plus de la moitié sont optimistes sur leurs perspectives à un an (56%).

Malgré tout, si la situation du carnet de commandes, de la trésorerie et de la rentabilité s’est améliorée depuis 2009, elle ne retrouve pas encore les niveaux d’avant crise : pour 70 % de PME (+5 points), le carnet de commandes a augmenté mais la trésorerie et la rentabilité sont dans une situation moins satisfaisante qu’il y a 3 mois (respectivement -9 points et -4 points). Pour les TPE, ces indicateurs sont stables, voire en baisse : 53% des patrons de TPE sont satisfaits de leur trésorerie (stable), 49% de leur rentabilité (stable) et 53% de leur carnet de commandes (-3 points).

En ce qui concerne l’emploi dans les PME-TPE, les perspectives sont également positives et retrouvent des niveaux équivalents à 2007 : 27% des PME envisagent d’augmenter leurs effectifs (stable) contre 7% de les baisser (-4 points). Les TPE avec salariés sont plus nombreuses à prévoir d’embaucher : 11% (+5 points), un niveau inédit depuis 2007.

En matière de politique RH et de rémunération, 30% des patrons de PME et 14% des patrons de TPE envisagent des évolutions au cours des douze prochains mois : Dans les TPE, c’est principalement pour améliorer la productivité de l’entreprise (73%). Dans les PME, les raisons sont plus variées : il s’agit d’augmenter la productivité (82%), mais aussi de fidéliser les salariés (76%), de répondre à leurs attentes (74%), de s’adapter à la législation (67%) et d’attirer de nouveaux collaborateurs (63%).

cs.experts-comptables.org

Mercredi 25 Mai 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News