Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

L’éditique enfin accessible aux ETI !


L’éditique, après avoir été largement tournée vers les grands comptes, semble être enfin entrée dans une phase de maturité lui permettant de s’ouvrir aux ETI. Avant toute chose, il convient de donner une courte définition de ce que représentent les ETI, une nouvelle nomenclature de l’INSEE. Concrètement, les Entreprises de Taille Intermédiaire appartiennent à une catégorie d'entreprises située entre celle des petites et moyennes entreprises (PME) et celle des grandes entreprises (GE).




Parmi les points marquants des dernières années, le marché de l'éditique a souvent occupé l'actualité par les nombreux rapprochements d’entreprises. On ne peut, bien entendu, que se féliciter de ces éléments qui illustrent de façon pragmatique l'intérêt des entreprises pour des solutions qui se placent désormais au centre de leurs problématiques opérationnelles. Outre ce premier constat, on remarque une évolution des demandes des entreprises. En effet, essentiellement tournées vers les grands comptes, les solutions d'éditique sont aujourd'hui plébiscitées par les ETI qui recherchent des solutions tactiques et « packagées » pour répondre à leurs besoins de composition et de production de documents comme par exemple les factures, relances, courriers promotionnels, etc.

Oui, mais comment faire ? Il y a encore peu de temps, nombre d’ETI ont renoncé à mettre en place une infrastructure éditique, car elle est souvent trop complexe et coûteuse à mettre en œuvre. On constate, en effet, que les solutions proposées demandent trop de paramétrages et de services associés ; celles-ci sont donc inappropriées à la demande des ETI. La réponse type desentreprises est alors « Une solution éditique est la réponse à nos besoins, mais nous n'avons ni le budget ni les compétences pour la déployer ».

Et pourtant, progressivement apparaissent des alternatives proposées par des éditeurs qui ont compris cette tendance et proposent des solutions d'éditique éprouvées et packagées pour répondre aux attentes des ETI.

Loin d'être des solutions au rabais, ces plates-formes ont pour vocation de réunir des outils rapidement opérationnels permettant d'accompagner les entreprises dans le lancement de projets éditiques, et ce, à des coûts compatibles avec leurs moyens tant humain que financier. De plus, le retour sur investissement dessolutions éditiques stratégiques n'est plus à démontrer…

Ainsi, ces innovateurs, fournisseurs de nouvelle génération de solutions, bénéficient,pour la plupart, d'expertises métiers ou sectorielles qui leur permettent de proposer des solutions sur mesure que les plates-formes génériques ont souvent bien du mal à offrir, malgré une palette de fonctionnalités importantes, mais difficiles à mettre en œuvre.

Le réalisme semble donc l'emporter et le marché, notamment des ETI, exprime de nouveauxbesoins. Alors oui, l'éditique est enfin sortie des sphères confidentielles des grands comptes pour s'orienter vers les entreprises plus modestes. Cette caractéristique semble aujourd'hui donner plus de lisibilité aux offres proposées, mais aussi ouvrir de nouvelles perspectives de croissance pour les éditeurs de solutions tactiques.

Par Jean-Philippe Khristy, Sefas Innovation

Jeudi 1 Décembre 2011
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs