Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

L’économie mondiale continue sa forte expansion


La forte expansion de l’économie mondiale se poursuit. Les projections de croissance pour 2007
et 2008, qui se chiffraient à 4,9 % dans les Perspectives de l’économie mondiale d’avril 2007, ont été revues à la hausse à 5,2 %. La balance des risques qui pèsent sur cette évolution favorable demeure légèrement orientée à la baisse.




L’économie mondiale a poursuivi son expansion à un rythme soutenu au premier semestre 2007. Bien qu’aux États-Unis la croissance ait perdu de sa vitalité au premier trimestre, selon de récents indicateurs, l’économie a repris de l’allant au deuxième trimestre. L’activité dans la plupart des autres pays a continué de progresser à vive allure. Dans la zone euro et au Japon, la croissance continue de dépasser son niveau tendanciel et certains signes encourageants
semblent indiquer que la demande intérieure contribue davantage à cette dynamique. Les pays émergents maintiennent le cap d’une expansion robuste sous l’impulsion de la Chine, de l’Inde et de la Russie, dont la croissance a été vigoureuse.

Dans l’ensemble, l’inflation reste bien maîtrisée malgré l’essor de la croissance mondiale, encore que dans plusieurs pays émergents et en développement, les prix aient subi des tensions inflationnistes croissantes, surtout ceux des produits énergétiques et alimentaires. Les prix du pétrole ont de nouveau atteint des niveaux records, à cause des contraintes de capacité de production et, dans le cas des denrées alimentaires, les prix ont été poussés par des pénuries et l’utilisation croissante des biocarburants.

Au vu de ce qui précède, la croissance mondiale devrait s’inscrire à 5,2 % en 2007 et 2008, soit 0,3 point de plus que projeté en avril 2007 (tableau 1). Cette révision à la hausse s’explique surtout par la bonne tenue des pays émergents et en développement, les
projections de croissance ayant été majorées substantiellement pour la Chine, l’Inde et la Russie. Parmi les pays avancés, les États-Unis devraient connaître une croissance de 2 % cette année (soit 0,2 point de moins que projeté en avril), encore que l’activité devrait gagner en vigueur pendant l’année et revenir à son niveau potentiel au milieu de 2008. Les prévisions de
croissance pour la zone euro, notamment l’Allemagne, et le Japon ont aussi été revues à la hausse.

Globalement, la balance des risques pour les perspectives de croissance mondiale demeure légèrement orientée à la baisse, comme en avril 2007. Cela dit, les services du FMI ont un peu modifié leur évaluation des facteurs de risque. En présence d’une croissance forte et soutenue, les contraintes de l’offre se multiplient et les risques d’inflation se sont accentués depuis avril
2007; il est donc d’autant plus probable que les banques centrales aient à durcir encore la politique monétaire. Le risque d’une montée des cours du pétrole demeure aussi préoccupant. Comme le signale Actualité des marchés financiers, publié avec la présente mise à jour, les
risques se sont aussi accrus sur les marchés financiers du fait de la détérioration de la qualité du crédit dans certains secteurs et de la plus forte volatilité des marchés.

Cela dit, certains autres risques semblent plus équilibrés. Tandis que la correction du secteur immobilier se poursuit, les risques globalement baissiers liés à la demande intérieure américaine se sont un peu estompés. Les risques haussiers pour la croissance dans la
zone euro et dans les pays émergents signalés en avril se sont en partie matérialisés et ont été intégrés dans les projections de base. De plus, des progrès ont été faits qui ont réduit le risque de correction désordonnée des déséquilibres mondiaux, encore que les pressions
protectionnistes restent préoccupantes.

Cette Mise à jour est la première d’une série qui paraîtra entre les éditions de printemps et d’automne des Perspectives de l’économie mondiale. Pour toute question, veuillez
adresser vos courriels à weo@imf.org:// weo@imf.org


Tableau 1. Perspectives de l’économie mondiale : aperçu des projections
(Variations annuelles en pourcentage, sauf indication contraire)

L’économie mondiale continue sa forte expansion
Note : On suppose que les taux de change effectifs restent, en valeur réelle, aux niveaux observés entre le 18 mai et le 15 juin 2007. Voir
l’appendice statistique des Perspectives de l’économie mondiale d’avril 2007 pour plus de détails sur les groupes et méthodologies.
1Moyenne simple des cours au constant des variétés U.K. Brent, Dubaï et West Texas Intermediate. Le cours moyen du pétrole en 2006 a été
de 64,27 dollars le baril; hypothèse pour 2007 : 63,75 dollars le baril; hypothèse pour 2008 : 68,75 dollars le baril.
2Taux à six mois pour le dollar EU et le yen. Taux à trois mois pour l’euro.

source : www.imf.org

Jeudi 5 Juillet 2007
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News