Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

L'économie attise les Fusions et Acquisitions en Chine


La Chine reste le marché de référence d'Asie en ce qui concerne les fusions et acquisitions des services financiers à cause des conditions de croissance économique sous-jacentes, laisse entendre une enquête annuelle de PricewaterhouseCoopers (PwC).




L'ouverture du secteur financier en fin d'année dernière a contribué à l'accélération de la restructuration des institutions financières nationales et a incité les banques étrangères à acquérir des parts dans les firmes nationales afin d'obtenir une prise dans le marché chinois, d'après les analystes de PricewaterhouseCoopers.

Les fusions et acquisitions devraient s'étendre des secteurs de l'assurance et bancaires, à la gestion des actifs et au commerce de titres en bourse, a indiqué l'enquête menée auprès de 230 cadres des services financiers à travers l'Asie.

Lors de la conférence de presse où le rapport a été présenté au public, les analystes de PricewaterhouseCoopers ont averti que la féroce compétition pour les actifs en Chine nécessite de la discipline dans les ententes concertées étant donné que le marché des services financiers chinois devient incroyablement complexe.

D'après le sondage, 47 pour cent des sondés déclarent qu'ils s'engageront dans des activités de fusions et acquisitions en Chine, en baisse de 52 pour cent en 2005, en tant qu'agent principal ou intermédiaire dans les 5 prochaines années, a commenté Matthew Phillips, associé de transaction à PricewaterhouseCoopers Shanghai.

Dix pour cent des sondés indiquent qu'ils souhaiteraient se lancer dans des activités de fusions et acquisitions au Japon, et 28 pour cent à Hongkong.

Dans le secteur bancaire, les activités bancaires continueront de constituer les principaux vecteurs et opportunités de profit, incluant le financement, la finance commerciale, gestion de la trésorerie et des liquidités. La banque de détail est éventuellement le segment bancaire le plus attractif à moyen terme, suggère cette étude bancaire.

Les banques commerciales urbaines seront les deux principales cibles des fusions et acquisitions, a déclaré Andrew Li, associé en services de transaction de Pricewaterhouse Coopers Shanghai. Ces dernières années, la banque Huishang et la banque du Jjiangsu ont combiné un certain nombre de banques commerciales urbaines avec des banques provinciales, et les préteurs étrangers montrent maintenant un intérêt croissant envers la prise de participation dans les petites banques chinoises.

Dans un autre sondage de PwC mené auprès de 40 banques étrangères engagées activement dans le marché bancaire chinois ? dont la HSBC, la Citibank et la Standard Chartered Bank ? les interrogés y voient des opportunités croissantes, alors que seulement un tiers pensent que le marché est saturé.

Les 40 banques sondées emploient plus de 16 700 personnes, et cet effectif devrait s'élever de 113 pour cent pour atteindre environ 35 700 d'ici 2010, avec 25 banques qui vont plus que doubler en taille.

Source: PWC

Mardi 29 Mai 2007
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs