Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

L’attrait des entreprises pour le M&A se renforce


En dépit d’une économie instable au second semestre 2011 affectant principalement le secteur bancaire et la zone Euro, l’étude International Business Report de Grant Thornton, groupe leader d’Audit et de Conseil en France et dans le monde, souligne le regain d’intérêt des chefs d’entreprises pour les fusions-acquisitions, aujourd’hui perçu comme l’un des outils de croissance essentiels pour atteindre les objectifs d’expansion fixés.




La proportion mondiale d’entreprises ayant en projet une opération de fusion-acquisition est passée de 26 % en 2010 à 34 % en 2012. Ce pourcentage concerne à la fois les
fusions-acquisition nationales et crossborders.

La France s’aligne sur cette moyenne mondiale puisque 34 % des entreprises françaises planifient une telle opération dans les trois années à venir.

Au niveau international, le Canada (42 %), le Brésil (40 %) et les Etats-Unis (37 %) sont les pays où le plus grand nombre de dirigeants envisagent une croissance de leur activité par fusion ou une acquisition d’ici 2015.

Seules 28 % des entreprises ont ce projet en Europe et 25 % en Asie-Pacifique.

Ce taux faiblit d’autant plus dans les pays où l’économie reste incertaine, tels que la Grèce, l’Irlande et l’Espagne, où seuls 16 % des chefs d’entreprise envisagent éventuellement un rapprochement dans un avenir proche.

L’attrait des entreprises pour le M&A se renforce

L’attrait des entreprises pour le M&A se renforce

L’International Business Report révèle également que parmi les entreprises désireuses de croître via une acquisition, 33 % d’entre elles songent à le faire hors de leurs frontières, contre 28 % en 2010 (moyenne mondiale).

Les entreprises européennes sont les plus désireuses de réaliser une opération à vocation internationale (44%) afin d’acquérir de nouveaux marchés.

Jean-Luc Carpentier, directeur général de Grant Thornton, commente : « En dépit des difficultés économiques que nous rencontrons, ces résultats montrent que la tendance et l’intérêt pour le M&A ne s’est pas véritablement affaibli au cours des deux dernières années. Les projets de fusions et acquisitions nationales restent plutôt prioritaires dans l’esprit des dirigeants. La zone Euro et ses perspectives de croissance étant moins favorables dans certains pays européens, nombre d’entre eux recherchent activement des opportunités à l’étranger et souhaitent toucher de nouveaux marchés, comme celui des BRIC.

Il ajoute : « Après la crise financière de 2008, le flux du pouvoir économique de « l’Ouest à l’Est » s’est indubitablement accéléré ; l’étude révèle de façon claire que les entreprises au sein des marchés installés considèrent aujourd’hui le M&A comme l’un des moyens qui leur permettra de profiter de cette tendance économique.

Le Private Equity reste également un partenaire de long-terme qui sait apporter son soutien financier dans des périodes économiques compliquées : 43 % des entreprises françaises interrogées prévoient de financer leur croissance par ce biais.»

Retrouvez l’étude complète sur le site de Grant Thornton : www.grant-thornton.fr

Grant Thornton France

A propos de l’International Business Report de Grant Thornton
L’International Business Report est une enquête trimestrielle menée par Experian Business Strategies Ltd. pour le compte de Grant Thornton International, évaluant les attitudes et les attentes des entreprises à capitaux privés mondiales. L’IBR permet de mieux comprendre les opinions et les attentes de plus de 11 500 entreprises à travers 40 pays.
Pour plus d’informations : www.international businessreport.com

Echantillon de l’étude
L’International Business Report est une enquête menée auprès d’entreprises cotées et privées.
Les données de ce communiqué sont tirées d'interviews menés auprès de 12.000 entreprises à travers le monde, entre Janvier et Décembre 2011.
Les répondants ciblés sont des directeurs généraux, présidents ou autres dirigeants (titre dépendant de ce qui est le plus approprié pour chaque pays) auprès de 40 pays, principalement dans cinq secteurs: la fabrication (25 %), les services (25 %) , commerce de détail (15%) et de la construction (10 %), avec une proportion restante de 25 % concernant tous les autres secteurs.

La collecte des données
La recherche a été menée principalement par interview téléphonique d'une durée d'environ 15 minutes, à l'exception du Japon (postal), les Philippines et l'Arménie (face à face), la Chine continentale et l'Inde (mélange de face-à-face et par téléphone), les différences culturelles nécessitant une approche adaptée.
La collecte des données est gérée par le partenaire de Grant Thornton International : Experian Business Strategies Ltd. Les questionnaires sont traduits dans les langues locales.

Vendredi 1 Juin 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News