Journal quotidien finance-innovation daily news
Financial Year Financial Year

Journal quotidien Finyear : finance-innovation all the year

 
 
 
              



L'atonie du commerce extérieur chinois


Par Christophe Granier, CCE France.



Le commerce extérieur chinois connaît une détérioration lente, ce qui pouvait, jusqu’il y a quelques mois, apparaitre comme un trou d’air passager est devenu une tendance. Au-delà des variations saisonnières, les données annuelles cumulées font désormais apparaître une baisse parallèle du total des importations et des exportations pendant deux années consécutives (octobre 2016 est en baisse comparé à octobre 2015, qui était lui-même en baisse par rapport à octobre 2014).

Les statistiques exprimées en dollars américains de l’Administration générale des Douanes chinoises qui ont servi à établir les graphiques de données mensuelles ci-dessous indiquent qu’en ce qui concerne les importations, le mois d’octobre 2016 (-2% sur un an) est le plus bas depuis cinq ans. Sur les dix premiers mois de l’année, la chute est de 7,6% en monnaie nationale.
Laurent Vidal
Laurent Vidal

Au niveau des exportations (-7,3% sur un an), la baisse tendancielle est visible depuis quatre ans. Ces exportations restant supérieures d’environ 20% aux importations, le solde courant de la Chine augmente. Sur les dix premiers mois de l’année, les exportations ont baissé de 7,7% en valeur CNY.

Parmi les causes, la stagnation relative de l’activité destinée à l’export joue un rôle sur la baisse des importations, à commencer par la demande d’énergie et de matières premières par la Chine manufacturière, tandis que la baisse de la consommation de produits fabriqués en Chine par des pays étrangers à la croissance ralentie influe sur l’export. L’usine du monde n’a pas encore totalement déménagé.

Cette tendance baissière peut apparaitre comme relativement modeste mais elle touche durement quelques acteurs économiques, en premier lieu les transporteurs maritimes. Elle intervient de plus dans une économie qui continue à croître entre 6 et 7% par an, et la part relative du commerce transfrontière dans la richesse nationale s’en trouve donc très largement affectée.

Le phénomène n’est pas à négliger car il est nouveau pour la Chine moderne et sans doute annonciateur d’évolutions structurelles. Le pire de la crise mondiale semblant passé, la permanence de cette baisse sur une durée anormalement longue (si on la compare par exemple à celle de 2008) peut marquer le début d’une réelle correction du modèle économique chinois, moins axé sur le commerce extérieur et sans que la consommation intérieure en hausse augmente massivement l’importation de biens étrangers. Seule une perspective sur une durée plus longue montrera si une mutation réelle des termes de l’échange verra l’apparition graduelle de rétro-importations en provenance d’acteurs économiques chinois installés à l’étranger.

A propos des Conseillers du Commerce extérieur:
Un réseau de 4000 chefs d’entreprise et experts de l’international, choisis pour leur compétence, au sein de l’équipe de France de l’export et au service du développement de la France. Présents dans toutes les Régions en France et dans plus de 140 pays.
Les conseillers du Commerce extérieur (CCE) mettent bénévolement leur expérience au service du développement de la France. Ils exercent au quotidien des actions concrètes en partenariat avec les acteurs publics et privés ayant un rôle dans la promotion et l’appui à l’internationalisation des entreprises françaises.
Nommés sur proposition du secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, les CCE sont investis par les pouvoirs publics de quatre missions : le conseil aux pouvoirs publics, l’appui aux entreprises, la formation des jeunes à l’international et la promotion de l’attractivité de la France.
En savoir plus : http://www.cnccef.org/

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

FINYEAR

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

Sa newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation & Digital transformation.

Ses 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief Digital Officer

Finyear magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour choisir de recevoir un ou plusieurs médias Finyear

BLOCKCHAIN DAILY NEWS

Le quotidien Blockchain Daily News :
- Blockchain Daily News

Sa newsletter quotidienne :
- Blockchain Daily News Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Blockchain daily News, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Blockchain révolution.

Sa lettre mensuelle digitale :
- The Chief Blockchain Officer

Lundi 20 Mars 2017
Notez


Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear



Blockchain Daily News


Actus Nasdaq