Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

L’année du Tigre : moteurs économiques et thèmes d'investissement


Le 14 février, la Chine a célébré le Nouvel An et est entrée dans l'année du Tigre, dans un contexte marqué à la fois par une forte croissance économique et la crainte d’une nouvelle bulle. L'Asie offre d’excellentes opportunités d'investissement à long et moyen terme, pour peu que l’on identifie les entreprises et les thèmes porteurs.




A l'occasion du Nouvel An chinois, les gestionnaires de Fidelity font le point sur les moteurs économiques de la région Asie-Pacifique hors Japon en pointant des indices clés pour une bonne lecture de la situation actuelle et l’identification des secteurs d'investissement stratégiques pour l'avenir.

Une bonne et heureuse année pour la Chine ?
Le lancement par le gouvernement chinois d'un plan de relance de 585 milliards de dollars en novembre 2008 et le relâchement du crédit bancaire ont permis de stimuler efficacement la croissance intérieure. Cette économie fulgurante, qui connaît actuellement l’essor le plus rapide au monde et vient de dépasser l’Allemagne en tant qu’exportateur mondial n°1, pourra-t-elle durer ? Ou bien repose-t-elle sur une nouvelle bulle ?

Anthony Bolton, Président des Investissements chez Fidelity International, indique: « Je suis profondément optimiste sur l’avenir de la Chine et pense que les craintes liées à une perspective inflationniste et à une éventuelle bulle spéculative sont exagérées. Je crois que la croissance continue de la Chine sera de plus en plus attractive dans un monde où la croissance est généralement ralentie suite à la crise financière. Et surtout, je suis séduit par l’évolution potentielle du développement économique de la Chine, tiré par l’accélération de la hausse du revenu par habitant et par conséquent de celle de la consommation, qui est similaire à ce qu’ont connu des pays comme Taïwan, la Corée et le Japon il y a 20 ou 30 ans, mais à une échelle bien plus importante ».

Sur quoi repose la croissance asiatique ?
L’Asie surperforme très nettement les autres régions sur 1, 3 et 5 ans.

L’année du Tigre : moteurs économiques et thèmes d'investissement

Cette surperformance repose notamment sur une forte croissance économique et la part croissante de l’Asie dans le PIB mondial. A titre indicatif, alors qu’aucune des 10 premières entreprises du FT Global 500 n’était asiatique en 2005, 5 le sont en 2009.

L’année du Tigre : moteurs économiques et thèmes d'investissement

Résistance à la récession
Pour évaluer correctement la santé de la région et la durabilité des politiques financières des Etats, la dette extérieure en pourcentage du PIB est très révélatrice. A cet égard, comme le fait remarquer Joseph Tse, gestionnaire du fonds FF Asian Special Situations Fund, « L’Asie a connu des changements significatifs au cours des dernières décennies, notamment après la crise financière asiatique. Les économies de la région profitent de l’amélioration de la dette extérieure et des réserves de devises étrangères qui leur assurent une plus grande stabilité. La faible dépendance vis-à-vis des exportations et l’émergence de la consommation / du pouvoir d’achat en Asie ont également permis à la région de mieux résister à la récession mondiale ».

Les opportunités d'investissement
Les modes de consommation permettent d'identifier certaines opportunités de croissance dans la région. L'Asie offre une image à la fois complexe et variée, avec des tendances indiquant qu'à l'avenir, la croissance devrait être de plus en plus tirée par le marché intérieur. En Corée du Sud et à Hong Kong, par exemple, il y a davantage de téléviseurs par personne qu'en France, et en Thaïlande, le nombre d’abonnements à un forfait mobile par personne est supérieur de 38 % à celui de l'hexagone. Par ailleurs, grâce, entre autres, au développement d'une classe moyenne, il existe un fort potentiel de croissance de la consommation. Ainsi, le nombre de voitures par millier d’habitants n’est que de 18 en Chine et de 8 en Inde, contre 496 en France. De même, le nombre d’ordinateurs personnels pour cent habitants est de 2 en Indonésie, 6 en Chine, contre 65 en France et 80 en Grande Bretagne (1).

Joseph Tse remarque qu’« actuellement, dans de nombreux pays de la région Asie-Pacifique, nous assistons à l’émergence d'une classe moyenne plus forte et à des changements massifs des modes de consommation. Je crois en un potentiel de croissance notable dans le secteur de la consommation des marchés émergents, en particulier parce que le niveau de pénétration d’un grand nombre de biens de consommation est encore faible ».

Il observe également avec grand intérêt la progression de l’usage d'Internet : « Le nombre d'internautes dans la région Asie-Pacifique a été multiplié par 15 au cours des 10 dernières années et devrait continuer sur sa lancée ». Cette extraordinaire pénétration du marché a profité aux entreprises du secteur et leur a permis de surpasser largement les principaux indices de la région.

L’année du Tigre : moteurs économiques et thèmes d'investissement

On note aussi des perspectives positives pour un certain nombre d’entreprises du secteur de l’énergie, en raison de la priorité accordée aux énergies moins polluantes. Joseph Tse constate qu’« une forte tendance, en Chine, en faveur des énergies vertes offre un potentiel de croissance exceptionnel à certaines entreprises du secteur ».

L’analyse des indicateurs économiques clés des marchés asiatiques révèle clairement une tendance vers une croissance durable sur le long terme. Et Joseph Tse de conclure : « Je reste optimiste quant aux perspectives à long terme des économies asiatiques, et ce pour plusieurs raisons : les solides bilans des gouvernements, des ménages et des entreprises, les ratios de capital des banques asiatiques parmi les plus forts au niveau mondial, les excellentes perspectives de rattrapage technologique, sans oublier le profil démographique pour le moins favorable de ces pays. La part de la région dans le PIB mondial a affiché une progression continue au cours des dernières décennies, ce qui lui donne une plus grande marge pour accroître sa participation aux flux de capitaux mondiaux et pour renforcer son influence sur
la croissance économique mondiale. Pour profiter pleinement du potentiel de croissance de la région, il est indispensable d’identifier les entreprises qui sont en mesure de réussir dans un environnement de plus en plus compétitif. »

L’année du Tigre : moteurs économiques et thèmes d'investissement

(1) Source : Chiffres de la Banque Mondiale, septembre 2009.

FIL Limited ("FIL") et ses filiales fournissent aux principaux marchés du monde des produits et des services d'investissement destinés aux particuliers et aux investisseurs institutionnels hors Etats-Unis. L'organisation FIL gère un total de 148,7 milliards d'euros d'actifs. (Source : Fidelity au 31.12.09). Les performances passées ne préjugent pas des rendements futurs. Les actions ne sont pas garanties et peuvent donc perdre de la valeur, notamment en raison des fluctuations des marchés. Fidelity fournit uniquement des informations sur ses produits. Ce document ne constitue ni une offre de souscription, ni un conseil personnalisé. Nous vous recommandons de vous informer soigneusement avant toute décision d'investissement. Toute souscription dans un compartiment doit se faire sur la base du prospectus actuellement en vigueur et des documents périodiques disponibles sur Fidelity.fr ou sur simple demande auprès de Fidelity. Fidelity Funds est une société d’investissement à capital variable de droit luxembourgeois (SICAV). Ses compartiments sont autorisés à la commercialisation en France par l’AMF. CP 20110. Publié par FIL Investissements, entreprise d’investissement agréée par le CECEI, 29 rue de Berri, 75008 Paris.

www.fil.com

Dimanche 28 Février 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News