Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

L'agilité est devenue un actif immatériel des entreprises


La clé de la compétitivité repose donc sur l'agilité, établie sur ses trois piliers : agilité business, agilité de la structure et de l'organisation, agilité des collaborateurs.




Marc Sabatier et Alain Thibault,
Marc Sabatier et Alain Thibault,
Monde global, changements permanents et bouleversement des business models induits par le tsunami digital, transforment de façon irréversible les usages et les comportements des clients et des collaborateurs des entreprises.

La transformation en profondeur n'est plus une option, les stratégies de rupture se banalisent et la remise en cause permanente est devenue une condition nécessaire à la survie des entreprises. Et ce constat s'applique aussi bien à la relation qu'elles entretiennent avec leurs clients, leur positionnement stratégique et leur modèle économique, qu'à leur mode de management, leur propension à faciliter l'engagement et la capacité d'adaptation de leurs collaborateurs, et leurs choix d'organisation.

Le changement permanent est le nouveau tempo de l'entreprise

Le changement permanent est le nouveau tempo de l'entreprise. Elle évolue au cœur d'un tourbillon où tout s'enchaîne, tout s'accélère, tout est incertain. La bataille se joue alors en grande partie sur la vitesse d'exécution. C'est la force des jeunes entreprises digitales, qui s'attaquent à toutes les industries les unes après les autres avec le succès qu'on connaît, et deviennent en moins de trois ans des acteurs de taille mondiale, laissant les acteurs historiques sur le bord de la route.

La vitesse d'exécution ne se décrète pas. Si l'efficacité de l'organisation et l'adéquation de la gouvernance restent incontournable, rien n'est possible sans des collaborateurs motivés, engagés, compétents, et des équipes solidaires, tournées vers le même objectif. Observons une embarcation tentant péniblement de gagner la haute mer par mauvais temps : tous les rameurs, mus par une ambition commune, s'adaptent en temps réel aux mouvements de la mer et du vent, adoptant un cadencement orchestré, pour propulser leur barque par-dessus les vagues et rejoindre les eaux poissonneuses. Il en est de même de l'entreprise de demain, qui n'atteindra son but que si elle est agile.

Les 3 piliers de l'agilité : business, organisation et talents

Cette agilité prend ainsi une valeur inestimable et amorce une spirale vertueuse d'innovation, de satisfaction client, d'engagement collaborateurs et de performance financière. Il est désormais temps de la reconnaître comme un actif immatériel de l'entreprise à part entière. L'importance de ce « facteur People » a encore été récemment soulignée par le Boston Consulting Group, dans son étude « Creating people advantage ». Les entreprises ayant mis en œuvre de bonnes pratiques RH et managériales affichent des performances supérieures à leurs pairs.

La clé de la compétitivité repose donc sur l'agilité, établie sur ses trois piliers : agilité business, agilité de la structure et de l'organisation, agilité des collaborateurs. Enlevez un pilier et l'édifice s'écroule, à l'instar de Nokia ou Virgin Megastore, et bien d'autres.

Quel que soit le secteur d'activité, il est temps de s'engager résolument dans cette voie en actionnant conjointement les leviers business et people, pour accélérer les transformations et améliorer durablement les performances.

Par Alain Thibault, CEO Julhiet, et Marc Sabatier, Partner SterWen
Cette tribune a été publiée initialement par notre confrère La Tribune le 20/01/2015.

Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres


Vendredi 23 Janvier 2015
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Falp le 25/01/2015 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mouais... autant je peux comprendre la comptabilisation d'actifs immatériels lorsqu'ils sont cessibles, comme un brevet. Donner une valeur patrimoniale au process et à l'organisation, me parait patrimonialiser quelque chose qui n'est pas un stock mais un flux. Et c'est même un paradoxe amusant de vouloir considérer l'agilité comme un stock.

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs