Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

L’accroissement des richesses en Chine pousse les investisseurs vers de nouveaux marchés émergents


La Chine a été jusqu’il y a peu la pierre angulaire du développement de nombreuses entreprises opérant en Asie. Cependant, l’augmentation des coûts de la main-d’œuvre et des matières premières amène ces entreprises à reconsidérer leurs plans de croissance en intégrant dans leur stratégie ce qu’il est convenu d’appeler «China plus one», ce qui signifie que les sociétés, outre leur présence en Chine, cherchent à répartir plus largement leurs sites d’exploitation en Asie.




Tandis que la Chine et l’Inde continuent à occuper le devant de la scène, de nombreuses entreprises voient s’accroître rapidement leurs niveaux de rentabilité dans d’autres régions d’Asie au point que ceux-ci surclassent les niveaux observés en Chine. 15% des personnes interrogées dans notre enquête s’attendent à une croissance annuelle de leur chiffre d’affaires de plus de 25% dans leurs sièges d’exploitation en Asie du Sud-est, soit près du double de la proportion des sociétés qui ont pu se targuer d’avoir atteint des taux de progression de cet ordre au cours des trois années précédentes.

C’est une des constatations du nouveau rapport intitulé (Rich pickings – opportunities in Southeast Asia’s emerging markets,(Perspectives de récoltes intéressantes - Opportunités sur les marchés émergents d’Asie du Sud-est) publié par le leader mondial de l’assurance-crédit Atradius en collaboration avec l’Economist Intelligence Unit. Ce rapport se base sur une enquête effectuée auprès d’entreprises dont le quartier général est pour la plupart établi en Europe et aux USA.

Une autre raison qui amène les entreprises à s’engager sur les marchés émergents de second niveau en Asie, c’est l’actuelle pénurie de capacité de production en Inde. Un ensemble de facteurs contraignants tels que la bureaucratie indienne, l’influence de la politique et la pénurie d’installations industrielles incitent les producteurs à s’installer ailleurs.

«En dehors de problèmes d’infrastructure, le marché asiatique présente d’énormes opportunités à la fois pour les investisseurs et les exportateurs occidentaux, précise Tommie Sjödahl, Chief Market Officer d’Atradius responsable pour l’Asie. Les marchés traditionnels sont en régression ou à tout le moins stagnent en raison de l’affaiblissement de l’économie mondiale; dès lors, les entreprises se tournent, en l’absence d’alternatives valables, vers les marchés du Sud-est asiatique».

Plus de la moitié des entreprises qui ont participé à l’enquête observent que le potentiel qu’offre le Sud-est asiatique comme nouveau marché a été l’une des principales raisons qui les ont amenées à développer leurs activités dans ces pays. Le rapport Atradius démontre par ailleurs que les économies du Sud-est asiatique qui constituent le bloc des pays ASEAN retiennent toujours davantage l’attention des sociétés étrangères à la recherche d’investissements, de débouchés, de nouvelles ressources ou de partenaires dans la région. «La capacité de rebondir de ces marchés face au recul de l’économie mondiale trouve son origine dans les leçons que ces pays ont su tirer de la crise financière de la fin des années 90, a encore ajouté M. Sjödahl, et cela est de bon augure pour les sociétés occidentales en quête de croissance en Asie».

Le rapport d’Atradius peut être consulté sur le site web d’Atradius


Au sujet d’Atradius
Le groupe Atradius propose des solutions dans le domaine de l’assurance-crédit, du cautionnement et du recouvrement et est présent dans 40 pays. Ses produits et services protègent ses clients contre les risques de non-paiement de leurs acheteurs pour des produits achetés ou des services prestés. Le chiffre d’affaires de la société avoisine 1,8 milliard d’EUR et sa part de marché mondiale en assurance-crédit s'élève à 31%. Ses solutions permettent à des entreprises d’assurer leur croissance dans le monde en les protégeant des risques d’impayés liés à la vente de produits ou à la prestation de services. Au travers de ses 160 implantations, Atradius a accès à des informations commerciales sur 52 millions de sociétés dans le monde et prend plus de 22.000 décisions de limites de crédit par jour.

www.atradius.com
www.atradius.be


Jeudi 31 Juillet 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News