Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

L’Indice de confiance des investisseurs baisse de 99,4 à 88,2 points en mai


State Street Global Markets, la division de recherche et d’analyse financière et de courtage de State Street Corporation (NYSE : STT), a publié aujourd’hui les résultats de l’indice de confiance des investisseurs « State Street Investor Confidence Index® » pour le mois de mai 2010.




L’indice mondial de la confiance des investisseurs a chuté de 11,2 points à 88,2 par rapport au niveau corrigé de 99,4 relevé en avril. Une baisse de la confiance des investisseurs institutionnels en Amérique du Nord en est principalement la cause, l’indice régional s’étant replié de 5,0 points pour s’établir à 98,3 par rapport au niveau corrigé de 103,3 obtenu le mois précédent. Chez les investisseurs européens, la confiance est également en repli de 3,5 points, passant de 95,7 à 92,2. L’Asie en revanche affiche une confiance solide, l’indice régional enregistrant une hausse de 6,8 points à 101,0.

Développé par State Street Associates (SSA), la division de recherche de State Street Global Markets établie en partenariat avec l’université de Harvard, sous la direction de Ken Froot et Paul O’Connell, l’indice de confiance des investisseurs de State Street évalue de manière quantitative l’appétit des investisseurs pour le risque en analysant les tendances se dégageant des achats et des ventes effectués par les investisseurs institutionnels. L’indice est fondé sur une théorie financière qui attribue une signification particulière aux changements de sentiment des investisseurs vis-à-vis du risque, ou à leur volonté de détenir un volume proportionnellement plus ou moins important de titres à haut risque dans leurs portefeuilles. Plus les investisseurs institutionnels sont prêts à consacrer une part importante de leurs
portefeuilles à des placements en actions, plus leur tolérance au risque, et par conséquent leur confiance, est grande.

« Nous constatons ce mois-ci que les investisseurs institutionnels continuent à réduire considérablement leurs allocations en actifs à haut risque, dans une tendance déjà amorcée le mois dernier » a commenté M. Froot. « Comme elles l’avaient fait au début de la crise du crédit « subprime » en 2007, les institutions ont pris les devants en procédant à la réduction du risque dès mars, alors que les marchés continuaient de monter. Le désengagement continu que nous observons ce mois-ci signale une incertitude considérable quant au niveau des déficits de la région euro, et aux répercussions que ceux-ci auront à travers le monde. »

« Suite à une analyse plus approfondie des données sous-jacentes, on peut dire que l’incertitude qui a plané autour du résultat des élections anglaises a joué un rôle au début du mois dans ce repli de l’indice, la volatilité du marché observée le 6 mai sur les bourses américaines ayant également été un facteur » a ajouté M. O’Connell. « La seule note d’optimisme provient des investisseurs institutionnels en Asie, quoique là encore, les investisseurs demeurent sélectifs, privilégiant les pays producteurs de matières premières, mais évitant l’Europe et les États-Unis. »

Résultats – Mai 2010
Indice global 88,2
Amérique du Nord 98,3
Europe 92,2
Asie Pacifique 101,0

L’Indice de confiance des investisseurs baisse de 99,4 à 88,2 points en mai
Communiqué State Street

Mardi 1 Juin 2010
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Henry le 02/06/2010 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Intéressant

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs