Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Krach, boom, hy…stérie…


-6,8 % lundi, +2,1 % mardi, -4,3 % mercredi, + 6 % jeudi… A l’instar de l’ensemble des indices boursiers internationaux, le Cac 40 a vraiment connu une semaine folle. Et ce, d’autant qu’au cours des deux semaines précédentes, il avait déjà enregistré une extrême volatilité, baissant de 6,5 %. Depuis le début de l’année 2007, l’indice phare de la place de Paris essuie ainsi un plongeon de 12,5 %.




Krach, boom, hy…stérie…
Une question simple s’impose alors : pourquoi ? La réponse généralement répandue et admise par le plus grand nombre est presque toute aussi simple : la crise du subprime commence à contaminer l’économie américaine qui va plonger dans une grave récession et entraîner l’ensemble de la planète avec elle. Dès lors, les profits des entreprises vont s’écrouler, d’où une forte et nécessaire dépréciation de la valeur des actions.
Pourtant, même s’il est évidemment difficile de lutter contre le vent et au risque de prêter le flanc à la critique, il nous paraît primordial de rappeler que le mini-krach qui a dernièrement secoué les marchés boursiers internationaux est peut-être justifié sur la base du chartisme, du mimétisme ou de ce que Keynes appelait les animal spirits, mais certainement pas au regard des fondamentaux économiques mondiaux, qui sont loin d’être si négatifs que certains l’annoncent ou voudraient qu’ils soient.

Lire l'article : www.acdefi.com


Vendredi 25 Janvier 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs