Q1VjRXZAhsU2RTZ1czBGRXZgM6AHlXBQtoUiBQNg4lBGUDY15rVDJVJwl0AC5UNwUzA2U=
 
 
 
Journal quotidien du financier d'entreprise - Exercice financier & Finance d'entreprise / Financial Year & Business Finance


              

Klaus Schulz, Manager Product Marketing EMEA - PFU Fujitsu


Entretien avec Klaus Schulz, Manager Product Marketing EMEA - PFU Fujitsu.




Klaus Schulz
Klaus Schulz
PFU Fujitsu est un fabricant de scanners professionnels. Vous étiez présent au salon Doc & Finances. Quel a été le lien entre votre activité et ce salon ?

Les marchés de la banque et de la finance représentent des marchés clefs pour PFU Imaging Solutions. La rationalisation des processus business est vitale sur ces marchés. L’utilisation des scanners de documents professionnels simplifie la gestion de documents papier et les intègre dans les processus business digitaux.

Quelles étaient les nouveautés que vous avez présentées dans le cadre de ce salon ?

Nous avons présenté notre nouvelle génération de scanners professionnels « Z-Generation » qui va révolutionner le marché du scanner professionnel. Cette nouvelle gamme combine désormais le meilleur de deux mondes séparés jusqu’à maintenant, à savoir : d’une part la ultra haute performance et la qualité d’images de nos fi-series et, d’autre part, un accès simple à des outils de productivité individuels de nos solutions de scanner de documents ScanSnap. Ces nouveaux modèles introduisent un outil puissant d’administration centralisée pour nos scanners réseaux et nos fi-series. De plus, les modèles fi-6130Z, fi-6230Z, fi-6140Z et fi-6240Z offrent des vitesses allant jusqu’à 120 pages par minute (A4, couleur, 200dpi) les positionnant ainsi parmi les modèles pour postes et groupes de travail les plus rapides du marché.

Pouvez-vous nous présenter votre stratégie « Scan-to-process » et son application dans le domaine de la banque et de la finance, en l’illustrant d’exemples significatifs ?

Le visage du scanner change, passant du modèle « Scan-to-Archive » plaçant le scanner en bout de chaîne au « Scan-to-Process » avec une intégration, en amont, dans les processus business pour un traitement optimisé de l’information papier. Auparavant, les scanners étaient principalement utilisés pour archiver. Généralement en bout de chaîne d’un flux de travail. Aujourd’hui, le scanner se positionne au début d’un processus business faisant ainsi son entrée dans la gestion de documents (DM) et la gestion de contenus d’entreprise (ECM), faisant du DM et de l’ECM une suite logique et homogène du processus de scanne. Le concept est simple : il s’agit de scanner une information papier d’un simple click sur un bouton et de l’intégrer de façon transparente dans un processus business de l’entreprise.
Par exemple, les formulaires de transferts sont souvent collectés quotidiennement et envoyés sur un site de traitement central. Les banques doivent s’assurer que les transferts sont crédités sur les bons comptes, dans les délais imposés par la loi. Scanner les formulaires sur site permet non seulement d’accélérer le processus, mais aussi de réduire les coûts de transport.

Finalement, pouvez-vous nous donner des exemples de projets mis en œuvre dans le secteur de la banque et de la finance ? Comment cette mise en œuvre a-t-elle amélioré les processus de travail ? Quels sont les avantages pour les banques et les institutions financières et pour le client final ?

En 2008, une importante banque d’épargne devait se conformer à de nouvelles réglementation, leur imposant de vérifier que tous les dossiers clients étaient complets (CNI, informations de résidence, etc.). Afin de ne pas avoir à mettre en place une vérification manuelle coûteuse et fastidieuse de chaque fichier, notre client a décidé d’explorer une solution de vérification digitale pour tous les documents. Fujitsu et un partenaire locale ont été choisis pour déployer une nouvelle solution de scanne. Deux scanners Fujitsu fi-series ont été choisis pour leurs performances et leur qualité. La solution logicielle assure une intégration en toute transparence dans les processus business de la banque. Les coûts et le temps de numérisation ont été fortement réduits avec cette nouvelle solution de scanne. Dans le même temps, le niveau de satisfaction des clients a augmenté, grâce à un service plus rapide et amélioré.

D’autres avantages offerts par une solution de scanne réellement intégrée dans les processus business d’une banque sont, par exemple, un traitement plus rapide, une plus grande précision des données, une sécurité plus élevée et un focus client amélioré. Il en résulte un retour sur investissement plus élevé.

Mercredi 7 Mars 2012
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com


Lettres Finyear


Conférences


Magazine n°33


Finyear Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30