Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

John Goodhardt un des dirigeants d’Expense Reduction Analysts ( ERA )





Monsieur John Goodhardt, bonjour. Vous êtes un des dirigeants d’Expense Reduction Analysts ( ERA ). Pouvez vous nous rappeler quelles sont les activités d’ERA ?

John Goodhardt
John Goodhardt
Expense Reduction Analysts (ERA) est spécialiste dans la réduction de coûts et la mise en place de solutions permettant une gestion optimisée des achats dans les entreprises. Nos interventions permettent de réduire les coûts non stratégiques comme par exemple, les travaux d’impression, le transport, les assurances, la téléphonie, le nettoyage, les déplacements, les frais bancaires, la gestion d’archives, le packaging, la publicité et l’achat d’espaces, la gestion de flottes automobiles, … etc.
Nous sommes, à ce jour, présents dans 29 pays avec une équipe de 600 consultants au niveau mondial.

Quelles sont vos méthodes pour aider à faire des économies dans les entreprises ?

La façon la plus facile d’augmenter les profits est de réduire les coûts inutiles.
Expense Reduction Analysts met en œuvre des solutions qui ont déjà fait leurs preuves, et qui génèrent en moyenne 19,7% d’économies sur plus de 100 postes de dépenses différents.
Nous avons des consultants, sur chaque continent, qui représentent une vaste expertise et une connaissance approfondie des marchés locaux. Nous agissons indépendamment de tous fournisseurs ou agents, et sommes libres de toute influence extérieure.
Nous sommes ainsi en mesure de négocier les meilleurs prix et des meilleurs produits et services auprès des prestataires habituels de nos clients ou avec d’autres fournisseurs. Nous connaissons l’offre du marché et les options susceptibles de répondre parfaitement aux attentes exprimées.

Pouvez vous nous donner quelques exemples de réalisations ?

Nous avons de nombreux exemples d’économies réalisées. Voici quelques unes de nos interventions dans des domaines différents :
- Télécommunications : nous avons permis à l’Université de Richmond de réduire de 21% leur facture téléphonique
- Emballage : Almedica, fabricant de fournitures médicales, a réalisé une économie supérieure à 460 000 € dans le conditionnement de ses marchandises
- Frêt : nous avons réussi à réduire de 30 000 € les coûts d’expédition de la célèbre maison Lalique
- Fournitures de bureau : nous avons fait réaliser des économies importantes à Brussels Airlines dans leurs achats de fournitures de bureau
- Livraisons rapides : Nous avons réduit de 40% les dépenses de Toshiba
Ces exemples ne sont bien sûr pas limitatifs. Nous travaillons à la fois pour des grands groupes, des PME, le service public ou parapublic, et des associations caritatives.
Parmi nos clients, nous pouvons citer également : Pfizer, Unilever, Hewlett-Packard, Adidas, CSC, SAP, Hudson, IKEA, Toshiba, Ernst & Young, Icard, Westfield, ainsi que des milliers de PME.

Vous avez un système de facturation particulier. Pourriez- vous nous le rappeler ?

En effet, nous avons une approche très orientée résultats. Notre système de rémunération est basé uniquement sur les résultats que nous obtenons. Donc, si nous ne réalisons pas d’économies, nous ne facturons pas d’honoraires. Il s’agit d’un principe sans risque, qui est particulièrement apprécié par les entreprises qui nous font confiance.
En conclusion, nos clients sont toujours gagnants.

John Goodhardt, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un prochain numéro de CFO-news

Vendredi 29 Février 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs