Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

John Goodhardt dirigeant d’Expense Reduction Analysts





John Goodhardt
John Goodhardt
CFO-news : Monsieur John Goodhardt, Bonjour, vous êtes un des dirigeants d'Expense Reduction Analysts. Pouvez-vous nous présenter votre société et ses services ?
John Goodhardt : Expense Reduction Analysts (ERA) est le leader mondial de sa spécialité : la mise en place et le suivi de solutions permettant une gestion rationnelle des achats et autres coûts des entreprises.
Notre entreprise a été fondée au Royaume Uni en 1992 et est présente aujourd'hui dans 24 pays. Nous proposons aux organisations privées et publiques des solutions pour maîtriser leurs dépenses et optimiser leurs résultats.
Nos clients sont des multinationales mais aussi des PME-PMI. Nous leur faisons bénéficier de la force des membres du réseau ERA et de leurs connaissances des marchés locaux pour réduire leurs coûts non stratégiques.

Quelles sont les méthodes caractéristiques de vos interventions ?
Nos consultants déterminent préalablement les besoins des entreprises et les résultats qu'ils souhaitent obtenir.
Ils analysent précisément les modes et les coûts de consommation actuels dans les organisations et détectent leurs éventuelles pertes de profits.
Ils étudient après les prix du marché, et comparent les fournisseurs en fonction de leurs capacités à satisfaire les besoins de leurs clients. Le système informatique ERA permet à nos consultants d'échanger des informations sur les différents marchés. Ainsi, ils identifient les meilleurs prestataires et les prix les plus compétitifs.
Les conclusions obtenues font l'objet d'un cahier des charges qui est soumis aux clients afin qu'ils valident les préconisations du consultant.
Nos consultants sélectionnent ensuite les prestataires et font le lien pendant toute la période de transition –généralement 18 mois- entre les différents acteurs, afin de faciliter les échanges et d'optimiser la nouvelle prestation.
Tous les trimestres, nos consultants analysent à nouveau le marché de nos clients pour vérifier si de nouvelles économies peuvent être réalisées.

Quels sont les principaux domaines de réduction de coûts ?
Ils sont très nombreux : les travaux d'impression, le transport, les assurances, la téléphonie, le nettoyage, les déplacements, les frais bancaires, la gestion d'archives, le packaging, la publicité et l'achat d'espaces, la gestion de flottes automobiles, etc.
Nous réalisons en moyenne entre 15 et 25% d'économies et ce, à qualité constante ou en améliorant la valeur des produits et des services procurés.

Pourquoi les entreprises font appel à vos services ?
Par manque de temps ou de ressources, la plupart des entreprises ne mènent pas les recherches nécessaires pour déterminer le fournisseur le mieux adapté et le moins coûteux pour répondre à leurs besoins. Nos consultants leur proposent donc de réaliser à leur place ces démarches et de trouver des solutions pour réduire significativement leurs coûts. Indépendants de tous fournisseurs ou d'influences extérieures, les choix de nos consultants se portent de façon parfaitement objective sur les prestataires générant les meilleures économies pour une qualité de prestation au moins identique.

Quel est le montant de vos honoraires ?
Les consultants d'ERA identifient des sources cachées de profits dans l'ensemble des dépenses non stratégiques des entreprises, c'est-à-dire leurs frais généraux.
Grâce à leur expérience, ils réussissent à dégager des économies de 15 à 25 % en moyenne, sans compromettre –et bien souvent tout au contraire, en améliorant- la qualité du produit ou du service. Les économies générées par leurs recommandations sont ensuite partagées à 50/50 avec leurs clients, sur une période qui est généralement de 18 mois.
Nos consultants s'engagent sur une garantie de résultats très concrète : ils sont rémunérés selon le principe " pas d'économie, pas de rémunération ".
En résumé, nos clients sont toujours gagnants : ils ne paient pas d'honoraires si aucune économie n'est réalisée.

Monsieur John Goodhardt, je vous remercie et vous donne rendez-vous dans un prochain numéro.

Lundi 25 Juin 2007
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs