Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Jérôme Cail Resp. division News & Business de LexisNexis





CFO-news : Jérôme Cail bonjour, vous êtes Responsable de la division News&Business de LexisNexis. LexisNexis vient d’annoncer la sortie d’une nouvelle offre de gestion du risque baptisée RiskMetrix. On connaissait LexisNexis pour son activité dan

Jérôme Cail
Jérôme Cail
Jérôme Cail : LexisNexis est effectivement un leader mondial de l’information juridique, mais également, par le biais de sa division News&Business, l’un des leaders mondiaux dans le domaine des solutions de management de l’information et de la gestion du risque avec un portefeuille de solutions à destination des établissements financiers et bancaires, pour lutter contre le blanchiment d’argent, mais également pour les professionnels du risque pour le risque client notamment. Le cœur de ce métier c’est l’agrégation des sources, combinée à l’extraction, le traitement et l'analyse sémantique de l'information sur internet. Nous effectuons ainsi une veille ciblée sur un bouquet de 65 000 sources online et offline qualifiées afin de pouvoir anticiper les risques avant qu’ils ne se transforment en péril.

Concrètement, à quoi sert RiskMetrix et comment fonctionne cette solution ?

RiskMetrix est une nouvelle offre de service de surveillance et d’alerte sur l’actualité en ligne à destination des entreprises et des institutions. Elle permet de détecter les signaux faibles, précurseurs d’une crise ou d’une défaillance chez un fournisseur, un client, dans une zone géographique et d’anticiper très en amont, les risques potentiels. Cette nouvelle offre innovante permet de suivre un portefeuille de clients, partenaires, fournisseurs, concurrents et personnalités parmi 200 000 acteurs en dix langues - 7 langues européennes, arabe, chinois et russe - à partir d’un bouquet de plus de 30 000 sources Web. Elle permet en outre, d’être alerté en temps réel par courrier électronique dès que l’analyseur de tendance détecte un volume anormalement élevé d’information ou une tonalité anormalement négative sur l’un des acteurs surveillés.

Pour ce faire, LexisNexis fournit à ses clients deux choses : à la fois un bouquet de sources qualifiées, spécifique à chaque client, et ses technologies d’analyse du texte. RiskMetrix utilise les dernières avancées de « l’analyse de tonalité » et du « text mining ». Les logiciels que nos équipes ont développés vont ainsi permettre de détecter les sources qui parlent de l’entité surveillée et de dire si elles en parlent de manière positive, négative ou neutre. Ils vont ensuite comparer le volume d’information impliquant l’entité surveillée par rapport au volume « normal » qui la caractérise. Si une différence significative, à la hausse ou à la baisse est détectée, une alerte sera générée. Pour chacune des alertes générées, les trois articles les plus pertinents sont mis en avant et directement consultables par les Risk Manager.

Certes, mais les Risk Manager disposent déjà d’outils leur permettant de faire face à la défaillance d’un client, d’un fournisseur, alors quels sont les avantages de RiskMetrix ?

La plupart des outils dont disposent les « Risk Manager », essentiellement basés sur le comportement de paiement ou le scoring sont très bons, mais lorsque l’alerte intervient, il est souvent déjà trop tard. RiskMetrix permet d’anticiper les risques avant même que la crise ne se déclare, grâce à une nouvelle génération d’indicateurs prédictifs. Les sources et les entités à suivre sont entièrement paramétrables. L’outil est donc configuré au plus près des besoins spécifiques de nos clients.

En outre, RiskMetrix ne se focalise pas uniquement sur les risques financiers (défaut de paiement, risque de dépôt de bilan…), elle permet également de surveiller d’autres types de risques qui peuvent avoir un impact sur la réputation de l’entreprise. Par exemple, les risques environnementaux ou sociaux. On demande aujourd’hui aux entreprises d’être particulièrement vigilantes sur ces points. Or, si l’un des fournisseurs de l’entreprise qui s’était engagé à respecter l’environnement dans son processus de production ou à assurer des conditions de travail décentes à ses salariés ne tient pas parole, cela peut avoir un impact sur l’image de l’entreprise. Avec RiskMetrix, si ces thématiques sont abordées dans notre bouquet de sources, cela peut faire l’objet d’une alerte.

De même, RiskMetrix peut détecter, grâce à l’analyse des sources, les prémisses d’une instabilité politique dans un pays où la société dispose de certains intérêts. En bref, RiskMetrix permet de dépasser les limites des outils classiques du management du risque pour donner aux responsables des entreprises les moyens d’anticiper les risques et prendre les décisions qui s’imposent pour en éviter les conséquences.

Combien coûte une telle offre et à qui s’adresse-t-elle ?

RiskMetrix est essentiellement destinée aux professionnels du management du risque, du risque clients et aux départements achats. Elle est proposée sous la forme d’un abonnement mensuel. Le prix de base se situe à 1000 euros hors taxes pour 10 utilisateurs et la possibilité de suivre 100 entités.

Ce prix inclut également l’abonnement aux 30 000 sources web qualifiées par LexisNexis et sur la base desquelles s’opère la surveillance.

Jérôme Cail, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Mardi 29 Juin 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News