Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Jérôme Bondu, fondateur d'Inter Ligere


L'intelligence économique pour les PME, c’est possible !
Jérôme Bondu, fondateur d'Inter Ligere, explique comment l'intelligence économique et le conseil en veille peut amener les entreprises à se développer plus rapidement




CFO-news : Jérôme Bondu bonjour, expliquez-nous ce qu'est la veille

Jérôme Bondu
Jérôme Bondu
Jérôme Bondu : La veille est l'un des trois pilliers de l'intelligence économique avec la protection des données et l'influence. La veille, c'est est avant tout de savoir ce que l’on recherche : une information sur un concurrent ? sur un marché potentiel ? sur un risque à délimiter ? Une fois que l’on connaît la question, reste à trouver la réponse. Et là, le professionnel de la veille se transforme en détective de l'information. Il dispose d’une panoplie d’outils informatiques de recherche et de veille et d’un vaste réseau relationnel à activer. Outre la collecte des informations et l’analyse, il s’agit pour le professionnel de la veille de trier et faire remonter aux décideurs de l’entreprise “l’information utile”. Et selon les cas, de sécuriser le patrimoine informationnel de son employeur.

Quels services cela rend-il à l’entreprise ?

La veille sert directement à améliorer la collecte des informations pour piloter l'activité de l’entreprise, à permettre le partage des informations dans l’entreprise, et à optimiser la sécurisation des informations.
Il n’est pas rare que la mise en place d’une dynamique d'intelligence économique serve d’outil au manager pour optimiser la compétitivité (partage d’informations, implication, motivation). Car, indirectement, la mise en place d’une dynamique de veille a des vertus non négligeables : la créativité des managers et de leurs employés, la valorisation du rôle des employés comme maillon du développement de l’entreprise, etc.
Les outils de veille rendent des services multiformes : certains vont devenir des standards tant les services qu’ils rendent semblent “logiques”. Pensez à la page « Nouveaux clients » de vos concurrents ! Ces agents d’alerte, qui permettent de savoir quand un site web est modifié, sont indispensables pour piloter une activité.

Comment met-on en place une dynamique d’intelligence économique et à quel prix ?

C’est la veille qui s’adapte à l’entreprise et non l’inverse. La vente de recettes toutes faites est, dans la veille comme dans d’autres domaines, monnaie courante. Or, c’est par un diagnostic précis des forces et des faiblesses de l’entreprise que l’on pourra proposer un plan d’action sur lequel construire sa veille. Une PME qui voudrait mettre en place une dynamique de veille pourrait le faire à “budget zéro” ou à budget très réduit.

Jérôme Bondu, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

© Copyright CFO-news. Propos recueillis par la rédaction de CFO-news


Dimanche 27 Juin 2010
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs