Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Investir comme Warren Buffett par Laurent


Pratiquez l’analyse fondamentale

Le principe de l’investissement “value”, tel qu’il est pratiqué par Warren Buffett, se fonde sur le postulat que le marché n’est pas efficient, qu’il est constamment distrait par de fausses lunes.




Investir comme Warren Buffett par Laurent
Sur le court terme, voire même sur le moyen terme, le prix des actions peut varier fortement pour des raisons qui n’ont que peu à voir avec leur valeur fondamentale. Si leur prix baisse, ces valeurs sont plus susceptibles d’apporter un rendement supérieur à la moyenne à mesure qu’elles reviennent vers le prix qui reflète leur valeur fondamentale.

Avec le cap sur le long terme, l’investisseur “value” doit donc trouver des actions qui ont chuté en bourse sans raison fondamentale apparente, et de les garder au chaud jusqu’à ce que leurs prix corrigent à la hausse.

Tout ça semble bien facile. Alors pourquoi aucun apprenti Warren n’y parvient-il ?

Un élément de réponse est qu’il ne suffit pas d’avoir de la connaissance pour réussir dans cette approche. Quels sont donc les traits communs des meilleurs investisseurs value ?

Ayez un portefeuille concentré

Les investisseurs “value” ont des portefeuilles très concentrés, avec environ 35 titres seulement et 40% de leur portefeuille concentré dans le top 10. Ils ne pensent pas qu’il faille tout savoir sur tout, donc ils ne se laissent pas distraire par le bruit des marchés. Ils sont également prêts à conserver beaucoup de liquidités s’ils ne trouvent pas de bonnes opportunités et ont de lointains horizons d’investissement. En moyenne, un gérant de fond conserve une action pendant un an. Les investisseurs value, eux, les conservent 5 ans en moyenne, et acceptent les mauvaises années stoà¯quement, sans y voir de raison pour changer de méthode.

Avoir un portefeuille concentré n’est pas une partie de plaisir et requiert des nerfs solides. Conserver de grosses liquidités demande également un certain culot.

“Une vaste diversification n’est seulement requise que lorsque les investisseurs ne comprennent pas ce qu’ils font.”

Pas tendre Warren !
Ayez le courage de vos convictions

L’investisseur value n’a pas besoin de tout savoir. Alors que la plupart se perd dans les détails et tentent de prévoir les variations à court terme des cours, le vrai investisseur value ne se focalise que sur un nombre réduit d’indicateurs clés. Nous sommes rares à parvenir à conserver des titres que nous jugeons sous-évaluées en portefeuille en dépit des soubresauts court terme.

Comme le dit l’oracle d’Omaha, “Vous n’avez pas raison parce que d’autres sont d’accord avec vous. Vous avez raison parce que vos faits sont exacts et que votre raisonnement est juste.”

Ayez le courage de vos convictions

L’investisseur value n’a pas besoin de tout savoir. Alors que la plupart se perd dans les détails et tentent de prévoir les variations à court terme des cours, le vrai investisseur value ne se focalise que sur un nombre réduit d’indicateurs clés. Nous sommes rares à parvenir à conserver des titres que nous jugeons sous-évaluées en portefeuille en dépit des soubresauts court terme.

Comme le dit l’oracle d’Omaha, “Vous n’avez pas raison parce que d’autres sont d’accord avec vous. Vous avez raison parce que vos faits sont exacts et que votre raisonnement est juste.”

www.cafedelabourse.com

Lundi 22 Septembre 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs