Intolérable inégalité ; vite une loi !


Quelle injustice ; une étude australienne, publiée dans le Sidney Morning Herald, établit que les hommes jugés plus beaux que la moyenne gagneraient 20% de plus et que ceux jugés plus laids auraient 15% de chances en moins de trouver un emploi pour lequel ils gagneraient 9% de moins. En ce qui concerne les femmes, l’effet serait moindre et plus difficile à mesurer. Mais pour les hommes politiques, pas de cadeau : l’impact de l’apparence sur leurs chances d’être élus serait déterminant.




Alain Goetzmann
Alain Goetzmann
Les mêmes causes produisant partout les mêmes effets, il est probable que nous subissons, nous aussi, cette intolérable inégalité. Il est donc urgent d’y mettre fin. Alors, quoi de plus légitime qu’une loi, comme c’est l’usage dans notre pays. Et quel est le ministère qui, le premier, va en prendre l’initiative ? Celui des finances, de l’intérieur ou de la justice ?

Maintenant que la loi de finance 2013 a organisé le nivellement des fortunes et des revenus en même temps qu’elle boutait les talents hors de France, que les homosexuels, injustement tenus à l’écart du mariage depuis des siècles, vont pouvoir fonder leur petite famille comme tout un chacun et que les résidents étrangers à l’Union européenne vont probablement pouvoir bientôt exprimer leur attachement à notre pays par leur participation aux élections locales, n’est-il pas temps de s’attaquer enfin aux privilèges les plus inacceptables, ceux reçus à la naissance, sans aucun mérite, comme la beauté ?

J’attends avec gourmandise les débats parlementaires. Comment va-t-on s’y prendre ? Une obligation faite aux plus beaux de se soumettre à une opération chirurgicale de désesthétique dès l’adolescence ? Une taxe spécifique destinée à compenser les avantages retirés de leur physique agréable afin de permettre l’octroi d’une compensation financière aux couches les plus laides de la population ? Et doit-on aussi limiter le nombre des aventures amoureuses de ces nantis de la beauté qui ajoutent aux frustrations des négligés de l’amour ?Le champs de l’action égalitaire est sans limite ; labourons-le hardiment. Alors, allons-z-enfants, montrons une fois de plus au monde émerveillé notre universalité et, héritage des lumières, notre capacité, à construire une humanité meilleure.

 

Direction financière et stratégique
Levée de fonds, introduction en bourse, fusion-acquisition
Agrément CIF N° F000131 - Listing Sponsor sur Alternext
88 bis, avenue Charles De Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine

Mardi 5 Mars 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

ENGLISH
Articles and press releases are provided as is and have not been edited or checked for accuracy.
Any queries should be directed to the company issuing the press release or to the author issuing the article.
If you have a question for the author, or would like to comment on this article, use the box above. Your comment will be moderated before publication.
Your comment or question will appear below and the author or Finyear editor will be able to respond. Please note that your name will appear next to your comment (not your email).
Finyear does not offer financial advice of any kind and the opinions of authors are not necessarily those of Finyear.
By posting your comment, you agree to our acceptable use policy. If you read anything here that you consider inappropriate or offensive, please contact the adress : contact (at) finyear.com
Finyear: Daily News & Best Practices for the Finance Executives (CFO, Treasurer, Controller, Credit manager, accountant, financial executive, etc...).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. You may share using our article tools.
Please don't cut articles from Finyear.com and redistribute by email or post to the web without permission: contact (at) finyear.com

FRANCAIS
Les articles et les communiqués de presse sont fournis tels quels et n'ont pas été modifiés ou vérifiés.
Toute demande de renseignement doit être adressée à la société émettrice du communiqué de presse ou à l'auteur de l'article.
Si vous avez une question pour l'auteur, ou si vous désirez commenter cet article, utilisez la boîte ci-dessus. Votre commentaire sera modéré avant publication.
Votre commentaire ou question ci-dessous apparaîtra et l'auteur ou l'éditeur Finyear sera en mesure de répondre.
Veuillez noter, s'il vous plaît, que votre nom apparaîtra à côté de votre commentaire (pas votre adresse email).
Finyear n'offre pas de conseils financiers de quelque nature que ce soit et les opinions des auteurs ne sont pas nécessairement celles de Finyear.
En postant votre commentaire, vous acceptez notre politique d'utilisation et nos mentions légales.
Si vous lisez quelque chose ici que vous considérez inapproprié ou offensant, s'il vous plaît contacter l'adresse: contact (at) finyear.com
Finyear: actus quotidiennes et meilleures pratiques pour les cadres financiers (CFO, trésorier, contrôleur, gestionnaire de crédit, comptable, cadre financier, etc ..).

The Financial Year by Finyear. Copyright Finyear 2007-2013. Vous devez utiliser nos outils de partage situés sur les articles.
SVP ne coupez-pas les articles issus de Finyear.com, ne les reroutez-pas par message sur le web sans autorisation : contact (at) finyear.com


Lettres Finyear



Conférences


Magazine n°33


FY Research


Livres Blancs



L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30