Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Interview de Patrick Le Nôtre : Directeur de la stratégie du pôle finance chez SAS





Interview de Patrick Le Nôtre : Directeur de la stratégie du pôle finance chez SAS
DSO News : Vous représentez SAS, N° 1 mondial d'informatique décisionnelle et acteur majeur dans le secteur de la banque et de la finance, pourriez-vous nous présenter votre entreprise en quelques mots ?

SAS : Créé en 1976, SAS est le premier éditeur mondial d'informatique décisionnelle, avec un chiffre d'affaires de 1,68 milliard de dollars en 2005.

SAS est le seul éditeur du marché qui propose uneplate-formedécisionnelle d'entreprise ouverte et intégrée, couvranttoutes lesétapes d'un processus décisionnel : intégration et stockage des données, business intelligence (reporting etanalyse multidimensionnelle), analyse (prévision et simulation).

Interview de Patrick Le Nôtre : Directeur de la stratégie du pôle finance chez SAS
Les solutions SAS couvrent l'ensemble des métiers de l'entreprise : ressources humaines, finance, marketing, commercial, achats, risque, pilotage des systèmes d'information. Au-delà de problématiques fonctionnelles, elles répondent aux spécificités des secteurs d'activité tels que les télécommunications, la distribution, la banque, l'assurance, l'industrie pharmaceutique, le secteur public, les services. Elles contribuent à l'optimisation de l'organisation et des coûts, à la croissance des revenus et permettent de mettre en œuvre un véritable pilotage de la performance de l'entreprise.

Implanté dans 51 pays, SAS dispose de 413 bureaux dans le monde et compte 10 000 collaborateurs. Les solutions SAS équipent plus de 40.000sites clients dans 110 pays.

DSO News : Quels sont les principales solutions et services que vous proposez à votre clientèle de banques et établissements financiers ?

SAS : Pour aider les banques et institutions financières à relever leurs challenges, SAS a développé SAS Banking Intelligence Solution (SASBIS), une suite intégrée et extensible dédiée. SAS BIS consiste en une plate-forme qui inclut des modèles de données métier physiques et logiques. Cette plate-forme, évolutive, collecte et stocke toutes les informations critiques existantes au sein de l'entreprise et requises pour supporter la prise de décisions. SAS BIS comprend aussi des solutions fonctionnelles qui permettent à une banque de s'adapter rapidement aux changements induits par le marché ou décidés en interne, tout en apportant de la valeur. A cela s'ajoutent des solutions analytiques développées en fonction des besoins et problématiques du secteur de la banque : anti-money laundering for banking, credit scoring for banking etc. Enfin, un scorecard global, disponible à l'échelle de l'entreprise, et des KPIs spécifiques au secteur de la banque procurent aux décideurs une vue stratégique de leur société. SAS BIS permet d'obtenir un retour sur investissement tangible grâce à un temps d'implémentation réduit et à la mise en place de solutions métier adaptées.

SAS BIS comprend les modules suivants : SAS Strategic Performance Management for Banking, SAS Credit Scoring for Banking, SAS Campaign Management for Banking, SAS Customer Segmentationfor Banking, SAS Customer Cross-Sell & Up-Sell for Banking, SAS Customer Retention for Banking, SAS Anti-Money Laundering for Banking, SAS Credit Risk Management for Banking, SAS Op-Risk VaR for Banking.

DSO News : Les banques, au sein de leur système d'information, sont confrontées à de nombreux défis : Bâle II, IAS et Cofinrep, Anti-blanchiment, et plus récemment le projet SEPA ainsi que pour répondre à la directive MIFID. Que leur proposez-vous pour les accompagner ?

SAS : Notre réponse au point deux satisfait déjà en grande partie à ces défis, mais au-delà de ceux-ci, nous déployons des solutions plus spécifiques en capitalisant sur les « modules » existants comme pour le SEPA, ou nous préconisons et adaptons la mise en place de nos modules ABM/ABC pour gérer et affiner les impacts de réduction des commissions selon la typologie des moyens de paiement utilisés par les clients finaux, ou encore notre module « Cash optimization » pour optimiser la gestion logistique des GAB et DAB. A cela, nous ajoutons bien entendu notre solution temps réel, contre la fraude via la carte bancaire, dont l'usage va s'étendre et s'harmoniser suite à l'introduction prochaine de la carte européenne SEPA.

Il en va de même pour MiFID ou MIF, en déployant plusieurs modules allant de la « Best Execution » à la segmentation appropriée à la MIF via SAS Customer Intelligence, au reporting spécifique clients ou encore à l'archivage intelligent des données, pour les restituer conformément aux normes du régulateur quelque soit le pays dès que l'ensemble des transpositions de la directive seront effectuées en Europe.

Le point important pour SAS, est d'apporter la réponse évolutive et appropriée aux enjeux auxquels doivent faire face nos clients, grâce au déploiement progressif de la solution SAS BIS.

DSO News : Monsieur Patrick Le Nôtre je vous remercie et vous donne rendez-vous dans un prochain numéro.

Lundi 18 Décembre 2006
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs