Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

[Hors Sujet] Où est la France numérique ?


Il fallait un tweet (de Saxo Banque) pour souligner l'incongruité d'une collision fortuite des actualités de ce vendredi 6 mars 2015 : tandis que l'indice Dow Jones s'apprête à accueillir Apple en son sein, notre CAC 40 national choisit de remplacer Gemalto par PSA… Sans chercher trop de signification dans cet épisode, on ne peut s'empêcher d'y voir un puissant symbole des maux qui minent notre pays.




D'un côté de l'Atlantique, la firme à la pomme devient ainsi la quatrième entreprise technologique (après IBM, Intel et Microsoft) à entrer dans le club exclusif des 30 organisations les plus représentatives du « capital » aux États-Unis. Qui plus est, elle en chasse un géant – historique mais toujours pertinent – des télécommunications, AT&T. A l'exact opposé, chez nous, c'est donc un acteur industriel fondé au XIXème siècle qui écarte de l'élite boursière la seule représentante du secteur des technologies, qui n'y sera restée qu'un peu plus de 2 ans…

Il faut se rendre à l'évidence : quoi qu'en disent nos élites (qui n'y comprennent décidément pas grand chose), la France est non seulement en retard dans sa transition numérique, la situation peut désormais être considérée comme critique. La plupart des grandes entreprises du CAC 40 sont de vénérables institutions (centenaires, pour beaucoup d'entre elles) dont quelques-unes semblent prendre la mesure des enjeux de la révolution en cours, mais dont la plupart n'y survivront probablement pas. Et derrière, qui pourra assurer la relève ? Apparemment, personne…

Les tenants de la ré-industrialisation à tout prix devraient se réveiller : leur combat est peut-être important (bien que, pour ma part, je ne le croie pas) mais il en est un autre – celui du « digital » – qu'il ne faut surtout pas négliger, car il déterminera encore plus certainement l'avenir de notre économie. Incidemment, il pourrait également constituer, par nature, une opportunité idéale de replacer l'Europe au premier plan et non uniquement telle ou telle nation. En tous cas, le passage à l'action est maintenant urgent !

Patrice Bernard
Fondateur du blog “C’est pas mon idée”

fr.linkedin.com/in/patricebernard





Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Vendredi 27 Mars 2015
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les derniers articles publiés sur Finyear


Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs