Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Grégory Desmot DG, de Sage Maroc





CFO-news : Monsieur Grégory Desmot, bonjour, vous venez d'être nommé Directeur Général de la filiale de Sage au Maroc. Dites-nous quel a été votre parcours chez Sage ?

Grégory Desmot
Grégory Desmot
Grégory Desmot : C’est un parcours rapide, panaché et évolutif qui m’a amené aujourd’hui à diriger cette nouvelle filiale. Je suis chez Sage depuis 5 ans, lors desquels j’ai pu découvrir et analyser l’étendue et la richesse des facettes du métier d’éditeur de solution de gestion pour PME. J’y suis rentré en tant que responsable du marketing clients PME. Mon objectif a principalement été de mettre en musique, à ma mesure, le changement de stratégie souhaité par la direction générale, en favorisant une entreprise plus orientée « clients & services ». Ainsi fidélisation, satisfaction et communication ont été mes terrains de jeux privilégiés pendant 2 ans. Mon appétence aux produits et aux technologies m’a assez naturellement conduit à prendre ensuite la direction marketing des produits et des services de la division PME. Période pendant laquelle je me suis, étrangement, encore plus rapproché des clients : en traduisant leurs « vrais » besoins quotidiens en fonctionnalités produits utiles, et cela selon leur profil, taille, secteur d’activité, localisation ou capacité d’investissement. Je m’y suis forgé une forte expertise des métiers de nos utilisateurs et de nos procédures. Mes affinités personnelles avec le royaume chérifien m’ont ensuite poussé à reprendre cette nouvelle filiale marocaine.

Précisément, pourquoi Sage a-t-il créé une filiale au Maroc ?

Sage est distribué au Maroc depuis 15 ans grâce à la présence d’un ré-éditeur local qui avait l’exclusivité de la réédition et de la distribution de nos solutions. Il a largement contribué au développement de la marque sur le royaume et à la création d’une base installée de plus de 3000 clients et près de 10 000 licences. C’est considérable mais bien loin, je pense, du marché potentiel cible. Ainsi nous avons souhaité donner une nouvelle impulsion à ce marché en prenant de nouveaux engagements auprès de nos partenaires intégrateurs et de nos utilisateurs : engagements de localisation de nos offres, de transparence, de perspectives d’évolutions, de professionnalisation de l’accompagnement technique, marketing et commercial.

Les perspectives sont donc intéressantes dans ce pays, pouvez-vous nous dire où en est le marché des logiciels de gestion d'entreprise au Maroc ?

Le Maroc est effectivement en pleine réforme. Ces reformes ont deux objectifs : 1 - le développement du commerce « extérieur » ; 2 - l’amélioration de la situation économique et sociale « intérieure ». Citons par exemple pour ce dernier « le plan Rawal 2020 » dont l’objectif est la modernisation du commerce intérieur. Ce plan est destiné aux 1.5 Millions de magasins de proximité qui auront à terme une activité de 350 Mds de DH de CA contre 110 Mds aujourd’hui. L’état souhaite les accompagner par un appui ciblé pour les encourager à s’organiser en réseaux, à développer les franchises, à simplifier leurs procédures et donc à s’informatiser.
Ce que nous pouvons constater, c’est que pour atteindre ces 2 objectifs, le chemin du succès sera identique : il passe inévitablement par la restructuration et la réorganisation des PME marocaines. Elles développeront ainsi plus de productivité et seront plus aptes à répondre aux énormes sollicitations des entreprises étrangères et à leur forte exigence de qualité.
Les solutions Sage répondent parfaitement aux entreprises qui souhaitent se restructurer. Ainsi notre présence et nos investissements directs sur le royaume sont d’autant plus justifiés.

Quelles sont vos ambitions sur ce marché ?

A court terme nous devons donner une nouvelle dynamique et plus d’ampleur à notre réseau de distribution, puis simultanément adapter notre offre produit.
Distribution : notre ambition est de développer et encourager notre réseau de partenaires à valeur ajoutée : plus nombreux, plus reconnus et plus compétents. Plus nombreux pour répondre à la demande croissante du marché. Plus reconnus pour leur professionnalisme et leur méthode de travail que nous souhaitons orienter vers une meilleure satisfaction client. Plus compétents car les besoins des entreprises évoluent très vite et nos solutions les suivent, ainsi la mise à jour des compétences de nos partenaires est primordiale et passera par une dynamique de formation soutenue et qualitative. Les excellents retours de « Sage Expo Revendeur Maroc », que nous avons tenu à Casablanca le 19 février dernier, nous permet de penser que les quelques 200 participants sont très motivés à nous suivre et nous faire confiance dans cette nouvelle aventure.

Produits : la localisation et l’adaptation de nos solutions aux spécificités marocaines est le passage obligé pour confirmer le leadership de nos solutions de gestion sur le royaume. Notre proximité avec les utilisateurs de nos produits, plus de 15 000, nous permettra de compléter très rapidement les quelques spécificités qui manquaient à nos produits pour rester la solution de gestion la plus vendue du Maroc.
A moyen terme la distribution de produits plus verticaux et la création de services aux entreprises complémentaires à nos offres seront étudiées.

Ce qui est clair c’est que le marché est très demandeur,
- 81 % des entreprises marocaines sont situées dans l'axe Rabat-Casa
- 82 % des entreprises marocaines ont un CA supérieur à 1 million de DH
- 82 % des entreprises marocaines sont informatisées et 70% ont accès à Internet.
- 11 253 nouvelles entreprises se créent chaque année

Bref, le Maroc connaît une croissance très significative de son tissu de PME PMI. Ce sont près de 750 000 entreprises qui ont une activité, dont 95% sont des micros entreprises ou des sociétés individuelles. Ainsi ce sont tout de même 35 000 entreprises à très fort potentiel que nous adressons aujourd’hui, soit un potentiel de croissance considérable que nous comptons bien aller chercher.

Information : 1 DH (marocain) = 0.087660089238 euro

Grégory Desmot, je vous remercie et vous donne rendez-vous très prochainement dans un nouveau numéro de CFO-news.

Vendredi 18 Avril 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News