Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Goldman : La banque en Or devenue Ennemi Public N°1


Or donc la presse anglo-saxonne tire à boulets rouge sur un couple réputé infernal : Goldman Sachs d’une part, la Grèce d’autre part. Il suffit que le premier soit indiscutablement la meilleure banque du monde et que la deuxième voie sa dette augmenter hors de propos pour que l’un et l’autre soient condamnés sans autre forme de procès.




Pierre-Antoine Dusoulier
Pierre-Antoine Dusoulier
Mais de quoi sont-ils accusés ? L’un (la banque) aurait (conditionnel) en 2001 (une autre ère) aidé la seconde (le pays) à emprunter 1 milliard de $. Rien ici de répréhensible. Qui pourrait en effet reprocher à une banque d’aider son client à se financer et comment interdire à un client de faire appel à sa banque ? Mais cet emprunt aurait en réalité été camouflé sous la forme d’une opération de change dite « Cross currency swap ».
Pour mémoire, un « Cross Currency Swap » est une opération financière qui permet d’emprunter de l’argent sur les marchés internationaux là où les taux d’intérêt sont les plus favorables et de bénéficier éventuellement d’une différence de change elle aussi favorable. Dans certains cas, le « Cross Currency Swap » est aussi utilisé pour se protéger d’éventuelles variations de change. Dans les deux cas, une opération de ce type ne figure pas dans les engagements de l’entreprise. On dit alors que c’est une opération « hors bilan ».

Une fois ce point pratique posé, que reste-t-il à reprocher à Goldman Sachs et à la Grèce ? Rien !
L’un a conseillé l’autre, et l’autre a utilisé une technique assez fine pour emprunter dans les meilleures conditions sur les marchés internationaux.

Si cette affaire, vieille de 9 ans, ressort aujourd’hui, ce n’est pas un hasard. Goldman Sachs est la cible de toutes les envies. Quel financier, quel trader, quel banquier ne rêve pas de travailler pour Goldman Sachs ? Aucun. Pourquoi ? Parce que cette banque est la plus performante et la plus créative du monde et que ses employés touchent les plus gros bonus de la terre.
Les loups hurlent sans savoir. Les connaisseurs applaudissent.

Pierre-Antoine DUSOULIER, Président de Saxo Banque
www.saxobanque.fr

Mardi 2 Mars 2010
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par NG le 03/03/2010 10:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il n'est nullement question du pb de maquillage de chiffre aujourd'hui.

Il s'agit de l'information faite circulée par Goldman quant à un refus de la Chine de proposer du crédit à la Grèce. Cette info (fausse) a permis de Goldman de faire marcher ses hedge funds, sur une grèce dont la crédibilité aux yeux des marchés, s'est retrouvée grandement affectée par cette information.

2.Posté par sceptique le 03/03/2010 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette chronique me désarçonne totalement ; à force de vouloir être le Contrarian du Contrarian du Contrarian, on en viendrait presque, si je comprends bien, à dire qu'il ne s'est rien passé, que GS a parfaitement le droit de spéculer contre les intérêts de son client d'alors ...

Donc, c'est "circulez y'a rien à voir" .

Tout le monde rêve de gagner beaucoup d'argent : la prétendue "magie" GS n'est que le copier-coller, transposé au monde de la finance, de la magie qu'exercent les grands trafiquants de drogue sur les petits dealers, les Zidane et Ronaldo sur les footballeurs anonymes, Pietragalla et Noureiev sur les troupes de danse amateur ....
A cette différence près que, pour les deux dernières catégories, leurs agissements ne les mèneront pas en prison ou devant des commissions d'enquête parlementaires !

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News