Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Gestion des déchets : comment optimiser les coûts ?


Beaucoup d’entreprises et de collectivités ignorent qu’elles ont d’importantes marges de manœuvre et de possibilités d’optimisation des coûts dans le domaine de la gestion de leurs déchets.




Gestion des déchets : comment optimiser les coûts ?
Il s’agit essentiellement bien sûr des déchets de production, c'est-à-dire tout ce que l’entreprise rejette, tout ce qui intervient dans le cycle de production : rebuts, ratés, produits de nettoyage de l’outil de production, produits finis non conformes, déchets intermédiaires et produits d’emballages. Tous ces déchets sont répertoriés en fonction de leur dangerosité, qui déterminera ensuite leurs filières et possibilités de traitement.

Il existe différents moyens d’optimisation pour diminuer le coût des déchets : réduire à la source la quantité de déchets produite, améliorer la pertinence du tri, revoir leur classification, et sélectionner les meilleures filières de traitement.

Quels sont les coûts de gestion des déchets
Ils représentent les montants que les prestataires des traitements de déchets facturent aux entreprises pour se débarrasser de leurs déchets. Ils comprennent à la fois le coût de traitement du déchet, le coût de la collecte et le coût de stockage.
Dans le domaine des déchets industriels banals, les acteurs de traitement sont nombreux. Ce sont les critères de proximité du centre d’enfouissement ou de tri, de logistique et de services qui font la différence.
Les acteurs opérant sur les déchets industriels dangereux sont, par contre, en nombre limité car ces déchets nécessitent des investissements industriels lourds et spécifiques. Ce paramètre engendre une compétitivité réduite mais pointue du secteur qui requiert un savoir-faire et une connaissance du marché pour identifier l’acteur et l’installation de traitement (préparation pour cimentiers, incinérateurs, traitement biologique, etc) les plus performants pour chaque type de déchet dangereux.

La plupart des entreprises connaissent les règles en matière de gestion des déchets mais leur problème est davantage un manque de temps et de ressources internes pour gérer ce poste de dépenses. Elles confient donc cette tâche à des opérateurs de traitement qui ne leur apportent pas toujours des solutions optimisées car ils utiliseront en priorité leurs propres centres de traitement. En revanche, l’appel à des consultants indépendants permet de s’assurer que les filières réglementaires les plus économiques seront proposées.

Protection de l’environnement
Dans un contexte d’opinion générale de plus en plus sensibilisée à la protection de l’environnement, la gestion des déchets est un des rares secteurs où le suivi d’une politique de développement durable peut être source d’économies.
Malgré les idées reçues, la filière du recyclage est moins coûteuse que celle de l’incinération ou de la mise en décharge et les orientations du Grenelle de l’Environnement vont encore accentuer les écarts de prix du fait d’une politique de taxation en très forte hausse les prochaines années. Dans le domaine du recyclage, il existe plusieurs possibilités d’optimisation des coûts, comme pour les déchets d’emballages ou alimentaires.

De nombreuses entreprises considèrent encore la gestion des déchets comme un sujet annexe et ne perçoivent pas la mise en place de solutions personnalisées et économiques comme prioritaire. Cependant, à long terme, elle est garante d'un développement mieux maîtrisé de l'entreprise et d’un véritable engagement en matière de protection de l’environnement.

Par Bruno Costes, consultant Expense Reduction Analysts , expert en gestion des déchets

Mercredi 10 Juin 2009
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs