Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

France : rémunération finance et comptabilité


Selon la 3e édition de l’étude de rémunération nationale Hays, les rémunérations seront stables en 2013 dans un contexte d’incertitude économique forte.




France : rémunération finance et comptabilité
Le cabinet de recrutement Hays publie en partenariat avec Cadremploi son étude de rémunération nationale pour l’année 2013, qui vient confirmer les tendances de 2012. Malgré un contexte incertain, 69 % des entreprises pensent embaucher en 2013, et 59 % des candidats envisagent de changer d’emploi. Bien que cet équilibre de l’offre et de la demande caractérise le début de l’année, les entreprises restent prudentes dans leurs recrutements et les rémunérations seront globalement stables. De nouveaux outils et des process de recrutement de plus en plus longs et complexes devraient affecter la plupart des secteurs d’activité.

Le travail temporaire et la complexification des process témoignent de la prudence des entreprises
Si le travail temporaire souffre d’une image peu valorisante en France, associée à la précarité pour 61 % des entreprises, il représente pourtant aujourd’hui une solution efficace pour faire face à un surcroît d’activité pour 58 % d’entre elles. Les contrats temporaires sont également considérés comme un moyen d’évaluer les candidats avant leur embauche en CDI pour 38 % des entreprises, dans un contexte de prudence accrue. C’est par exemple le cas en Banque de détail. Cette prudence se manifeste aussi par l’allongement des process de recrutement, pouvant aller jusqu’à 5 entretiens pour certains postes ; tels les postes de commerciaux. Les entretiens associent désormais des collaborateurs d’autres services susceptibles de travailler avec la nouvelle recrue. Les tests de personnalité sont parfois associés à des tests techniques, pour des postes dans le BTP notamment.

Les réseaux sociaux et la Génération Y sont au coeur des enjeux du recrutement
Les entreprises doivent désormais tenir compte des évolutions sociétales dans leur recrutement. En effet, 66 % d’entre elles ont recruté des profils de la Génération Y en 2012. Cette part de la population née entre 1978 et 1994 est porteuse de changement dans l’entreprise, développant de nouveaux rapports à la hiérarchie et au travail. Les entreprises sont ainsi 48 % à qualifier d’« individualiste » cette génération, tandis que 32,6 % des candidats constatent des conflits générationnels au sein de leur entreprise. La Génération Y privilégie également les réseaux sociaux pour leur recherche d’emploi, une tendance plus globale parmi les candidats qui sont 47,8 % à les avoir utilisés à cet effet. Si les entreprises reconnaissent la diversité des profils et le gain de temps qu’ils permettent comme des avantages, 90 % d’entre elles ont effectué moins de 10 % de leurs recrutements via les réseaux sociaux.

Des profils particulièrement recherchés dans certains secteurs d’activité
Malgré une tendance à la stabilité des recrutements et des rémunérations dans de nombreux secteurs, certains profils pourront encore se démarquer. En Banque, les embauches seront orientées vers les métiers en compliance, gestion du risque, et en analyse financière pour faire face au développement de ces activités, mais aussi vers les commerciaux. De plus, les métiers en Etudes et en R&D dans le secteur de l’Industrie & Ingénierie seront recherchés car ils sont porteurs d’innovation, et donc de croissance pour les entreprises. Les candidats bénéficiant d’une double compétence, comme les technico-commerciaux ou les profils en e-Santé, ou d’une spécialisation pointue rare, tels que les profils SAP, resteront également attractifs sur le marché de l’emploi.

ETUDE :

La technicité constitue le fondement des métiers financiers et comptables. Nous observons cependant que l’animation d’une équipe et la communication deviennent des compétences indispensables au Directeur financier. Le management permet d’instaurer une véritable dynamique au sein d’une équipe pour que celle-ci puisse délivrer un service optimum à l’entreprise. La communication, à la fois interne et externe, positionne quant à elle ces métiers du chiffre au plus près des opérations et de la Direction Générale.

Evolution du marché

Au cours des 12 derniers mois, nous avons observé une bonne dynamique des recrutements au sein des directions financières. Il faut cependant préciser que cette activité s’opère surtout pour des postes en Comptabilité et en Contrôle de gestion. Les fonctions d’expertise du type trésorerie ou crédit management ont été moins sollicitées. Les hauts volumes de recrutements en Comptabilité s’expliquent par la nécessité d’acquérir une comptabilité fiable, claire et visible, pour permettre à la Direction Générale un pilotage optimum à travers le Contrôle de gestion. Même si les dirigeants ont toujours du mal à investir dans la fonction Finance, ces tendances sont valables pour un grand nombre d’entreprises françaises. La première cause des recrutements reste les remplacements. Si les idées reçues sur la création de postes sont pessimistes en raison de la taille critique des services et de l’effort à faire en termes de « headcounts », nous remarquons néanmoins des créations de postes dans les départements financiers et comptables.

Quelle était la nature de vos recrutements / embauches en 2012 ?

France : rémunération finance et comptabilité

Il est intéressant d’analyser ce phénomène et d’en comprendre les raisons. Au niveau de l’entreprise, la création d’un poste est conditionnée à l’accompagnement du développement du CA. Plus le volume de l’entreprise devient important, plus la Direction financière doit segmenter la production des chiffres. La structuration passe par l’embauche de compétences en Contrôle de gestion et en Comptabilité. Dans des environnements où les équipes sont en sous-effectif par rapport au volume de travail demandé, la gestion des priorités devient un enjeu important et la nécessité de recourir à une embauche externe n’est plus exceptionnelle.

CHANGEMENTS SUR LES PRATIQUES DE RECRUTEMENT

Hays a réalisé en octobre 2012 son Analyse RH et Rémunérations 2012-2013 des métiers de la Finance & Comptabilité menée auprès de 650 personnes (DG, Managers et collaborateurs). A cette occasion, nous avons constaté un décalage entre la méthodologie de recrutement des entreprises et celle employée par les collaborateurs dans le cadre de leur recherche de poste. Si les cabinets de recrutement et le Pôle Emploi / l’APEC sont des vecteurs utilisés tant par les collaborateurs que par les entreprises, le recours à internet (outil privilégié des collaborateurs dans leur recherche d’emploi), s’avère insuffisant chez ces dernières. La méthodologie des collaborateurs se divise en deux actions distinctes. La première consiste à gagner en visibilité et à se positionner sur le marché du recrutement auprès de ses principaux acteurs (cabinets de recrutement, agences d’intérim et Pôle Emploi / APEC). La seconde est d’adopter un positionnement similaire mais cette fois « online », d’où une forte présence des collaborateurs sur les sites web adéquats (réseaux sociaux, espace recrutement des sites web des entreprises…).

Quels outils avez-vous utilisé pour identifier et recruter votre (vos) nouveau(x) collaborateur(s) / trouver un nouvel emploi ?

France : rémunération finance et comptabilité

Une fois le bon profil identifié, les entreprises sont souvent confrontées à la lenteur administrative interne. La Finance respecte les procédures administratives et les Directions financières sont confrontées aux process de contrôle interne, notamment sur les recrutements. Dans les grosses entreprises, le contrôle de la masse salariale est stratégique. Il faut prendre en compte et accepter que des délais incompressibles fassent partie intégrante d’un processus de recrutement. Il est d’autant plus important de s’en souvenir quand on recrute des profils juniors plus indécis. Lors de la phase de sélection et face à l’important volume de candidatures gérées, les recruteurs ont tendance à multiplier les interlocuteurs (jusqu’à 5 entretiens). Chacun veut pouvoir s’appuyer sur l’opinion d’autrui et ne souhaite pas être le seul décisionnaire final. Intégrer de nouveaux collaborateurs est un lourd investissement qui ne tolère pas d’erreur. Dans le choix du bon candidat, de plus en plus de personnes externes à l’entreprise sont sollicitées pour apporter leur contribution et départager les avis. La « tierce personne » aura un point de vue objectif. Avocat, Expert-comptable ou Commissaire aux comptes connaissent bien l’entreprise et sont à même d’apporter une véritable valeur ajoutée en termes de conseil et d’expertise. Les délais de recrutement constituent une fine équation entre le temps consacré à l’identification et la recherche de candidats d’une part et la sélection / procédure administrative d’intégration d’autre part.

Evolution des politiques de remunération

Nous constatons par rapport à l’année dernière et sur des fonctions très ciblées, une légère hausse des rémunérations. Cela se caractérise en partie par l’arrivée de nouvelles structures de rémunération. Les bonus n’étant plus réservés aux cadres commerciaux, les membres des équipes financières et comptables ont pu en bénéficier. Dans la composante d’un salaire, le fixe valorise une expérience ou un niveau de fonction, alors que les bonus favorisent la performance et les résultats à atteindre. Force est de constater que ces nouvelles politiques de rémunération offrent des outils de fidélisation efficaces et semblent en adéquation avec les attentes des collaborateurs.

France : rémunération finance et comptabilité

La fidélisation des meilleurs éléments est aujourd’hui un enjeu de taille. Elle peut s’illustrer par la capacité du Manager à considérer ses collaborateurs et à les mettre en avant. Ainsi, aussi infime que la tâche puisse paraître, la valoriser et la rendre importante aux yeux des collaborateurs apporte un sentiment de considération. Le climat social et l’ambiance sont également importants pour fidéliser les équipes.

Quelle vision pour l’avenir ?

Il est assez difficile d’envisager une perspective quelconque quant à la dynamique des recrutements en Finance & Comptabilité. Mais 2012 nous confirme que les métiers du chiffre affûtent leurs compétences et leur savoir-faire. La proximité avec l’ensemble des services de l’entreprise et la vision globale de l’organisation ne sont plus réservées au Directeur financier lui-même mais à l’ensemble de ses équipes qui doivent être capables de rapidement s’adapter et comprendre les priorités du moment. Le couple « risque / rentabilité » est mis en avant par la Direction financière et les compétences humaines sont indispensables pour apporter à l’entreprise toute l’aide nécessaire pour affronter les difficultés économiques. Capacité à convaincre, leadership, vision globale, compétences linguistiques, proactivité et anticipation sont des qualités requises dans les fonctions financières. La nature des recrutements devrait naturellement se poursuivre dans les fonctions comptables et controlling pour le premier semestre 2013. Les entreprises ayant pris conscience de l’importance du pilotage et de la gestion de l’information, ces métiers devraient voir leur contenu se complexifier avec la mise en avant de la maîtrise des systèmes d’information, des nouvelles technologies et des outils de mesure de la performance.

Notre étude montre que cette mesure de la performance des équipes doit être effectuée en priorité en fonction de la qualité des travaux rendus et du respect des délais. Cependant, les Managers privilégient avant tout le respect de ces mêmes délais alors que les collaborateurs s’attachent davantage à assurer une qualité de travail maximale. Les DG, quant à eux, partagent l’opinion des collaborateurs concernant la qualité du travail, mais les critères de performance dont ils tiennent compte sont divers. Si plusieurs d’entre eux apparaissent en filigrane à la lecture de notre étude (comme le respect des délais et des bonnes pratiques et procédures), nul ne peut dire qu’ils se distinguent de manière affirmée.

France : rémunération finance et comptabilité

LOIC PRUGNAUD - DAF - Howden France
Dans un contexte international incertain, la fonction financière est particulièrement exposée et nécessite non seulement de compétences accrues pour sécuriser les transactions avec nos clients (Cash management, Commerce international…) mais également d’une plus grande réactivité afin de facilité la prise de décision. Nos collaborateurs doivent apporter cette souplesse tout en garantissant une information fiable. Les systèmes de qualité appliqués déjà en production, tels que le Lean®, se déclinent aussi dans les Directions financières. Ils permettent non seulement de simplifier nos procédures et d’améliorer leur efficacité, mais aussi de communiquer plus efficacement en interne. Le collaborateur de la Direction financière de demain n’est plus un simple expert dans son domaine de compétence mais aussi un « mieux-communicant » qui connaît le fonctionnement de son organisation.

GRILLES DE REMUNERATION

France : rémunération finance et comptabilité

France : rémunération finance et comptabilité

Note :
L’étude de rémunération nationale 2013 de Hays a pour objectif de proposer une vision globale sur le marché de l’emploi et les pratiques de rémunération au travers des grilles de salaires. La première partie de l’étude présente les tendances globales de recrutement, et propose un focus sur plusieurs thématiques RH d’actualités spécifiques telles que les réseaux sociaux ou la Génération Y au sein de l’entreprise. La seconde partie comprend une analyse précise du marché et rend compte des niveaux de rémunérations pratiqués par chaque secteur. A travers une analyse approfondie de ses 25 secteurs d’expertise, Hays apporte un véritable guide pour le recrutement. L’étude de rémunération a été réalisée auprès d’un panel de 1300 candidats et clients de Hays au niveau national au cours de l’année 2012.

Vendredi 8 Février 2013
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs