Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

France et zone euro : le plongeon


Il y a parfois des prévisions qu’on souhaiterait ne pas voir se réaliser. Ainsi, il y a un an, alors qu’à l’instar des dirigeants politiques, le consensus des prévisionnistes annonçait une croissance française d’environ 2,3 %, nous paraissions bien pessimistes avec nos 1,8 %, soit seulement 0,1 point de moins que la réalité. Depuis six mois, bis repetita : nous annonçons une croissance de 1,4 % pour cette année et le gouvernement s’est entêté à maintenir sa prévision de 2 à 2,5 % pour finalement la ramener dans une fourchette de 1,7 % à 2 %.




France et zone euro : le plongeon
Malheureusement, de nouveaux ajustements baissiers risquent de s’imposer dans les prochains mois. C’est du moins ce que laissent envisager les dernières publications statistiques qui sont décidemment cinglantes.
D’où une question : comment les équipes de Sarkozy-Fillon vont-elles rebondir ? Si la rupture n’a pas eu lieu il y a un an, ce n’est évidemment pas maintenant qu’elle se produira. Il faudra donc composer avec des déficits publics et une dette publique de plus en plus élevés. Pour relancer la machine, nous n’aurons d’autre choix que d’attendre des soutiens de l’extérieur, qu’il s’agisse de la croissance américaine, de la baisse de l’euro ou encore du recul du prix du baril. En d’autres termes : 2008 est fichue, 2009 peut encore être sauvée de justesse mais ce n’est vraiment qu’en 2010 que le ciel français se dégagera. Du moins, si tout va bien...

Suite


Lundi 5 Mai 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs