Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Formation professionnelle : ce qui a changé entre 2007 et 2008


Comme en 2007, Adiscos poursuit son étude sur les Français et le secteur de la formation professionnelle. Ce nouveau baromètre 2008 reprend les questions générales sur le secteur de la formation professionnelle, le DIF et les attentes du salarié. Il a été réalisé auprès d’un panel de 325 personnes, composé équitablement d’hommes et de femmes de toutes catégories d’âges et de toutes professions, salariés de grands groupes (32%), de PME (21.5%), d’entreprises publiques (18.2%), et autres.





Le salarié, l’entreprise et la formation professionnelle

La formation professionnelle est depuis peu, de plus en plus, sollicitée par de nombreux salariés. En effet, plus de 62.8% des personnes sondées (contre 57.6% en mai 07) considèrent que leur entreprise ne les forme pas assez et souhaitent donc recourir à la formation professionnelle par le biais d’organismes professionnels tels qu’Adiscos.
84.2% des personnes interrogées voient, à travers la formation, la possibilité de se développer professionnellement et de changer de branche s’ils le souhaitent. En septembre, ils étaient encore 85.7% à le penser et ce critère devient le premier intérêt de la formation.
Cependant, 72.7% des personnes (contre 78.4% en septembre) pensent aussi que suivre une formation professionnelle permet d’enrichir ses connaissances. L’orientation professionnelle devient donc décisive dans le choix de la formation.

Le salarié et le DIF

72.3% des personnes interviewées savent ce qu’est le Droit Individuel à la Formation. Il n’était que 58.6% en septembre dernier. On remarque donc une évolution de l’information dans ce domaine. Les salariés sont de plus en plus documentés sur l’existence des formations mais pas sur les modalités pour y participer.
Ils sont 45.5% à avouer ne pas avoir de connaissances sur le sujet. En effet, près de 66.1% du panel trouvent qu’ils sont peu ou pas informés sur les modalités du Droit Individuel à la Formation et donc, ces salariés ne pensent pas à y recourir.
Adiscos intervient donc à ce niveau, afin de donner les renseignements nécessaires aux salariés qui souhaitent bénéficier du DIF et de leur proposer les formations individuelles personnalisées qui leur correspondent, en prenant à sa charge les tâches administratives.
Important : 94.8% des personnes interrogées (contre 93.9% en septembre) ont une image
positive de la formation individuelle et 92.9% affirment qu’avoir accès à une formation est une
opportunité pour le salarié.

Le salarié et la formation professionnelle

48.6% des personnes interrogées (contre 51.7% en septembre) ont déjà suivi une formation professionnelle, et cela à un rythme d’une fois par an pour 22.1% d’entre eux voire une fois tous les deux ans (23.8%).
On constate une légère baisse concernant le nombre de participants et la régularité des formations.
Cependant, le plus intéressant est que ces chiffres nous confirment que l’accès à la formation professionnelle continue à se développer au fil du temps. Les organismes tels qu’Adiscos ont donc de fortes possibilités d’expansion.
Le mode de formation professionnelle le plus utilisé a lui aussi évolué. A la rentrée de septembre 2007, la formation sur le lieu de travail et en centre était très prisée avec 43.4% de réponses. Elle l’est d’ailleurs toujours en février avec un résultat de 49.5%. On constate donc un engouement pour ces formations dans le cadre professionnel.
En septembre, la formation à distance arrivait en deuxième position avec 40.7% des réponses alors qu’elle ne représente plus que 31.7% en février 2008. De plus, 31.1% passent par des formations mixtes et 24.3% se forment en universités du soir.
Dans l’ensemble, on constate une tendance tournée vers les formations sur le lieu de travail et en centre avec un chiffre qui ne cesse d’augmenter au fil des mois. Les salariés favorisent donc les formations dans le cadre professionnel pendant leurs heures de travail plutôt qu’à leur domicile ou pendant les heures de loisirs.
Concernant le top des formations les plus demandées, il a lui aussi évolué en 1 an. Les langues (qui étaient première en mars et seconde en septembre 2007) ont repris la première place avec 45.6% de réponses en février 2008.
Elles sont toujours suivies de très près par l’informatique (42.4%). Cependant, depuis cette année, la comptabilité/gestion n’est plus dans le top 3 des formations. Le management/marketing (18% an mars 2007) a su se faire une place auprès des salariés (29%) et arrive en troisième position des domaines les plus demandés. Cette nouvelle orientation confirme le besoin des salariés de se développer personnellement et professionnellement.
Ces formations sont choisies selon des critères bien définis et importants pour le salarié. La richesse du contenu pédagogique est primordiale pour 75.8% des salariés (73.7% en 2007) et la qualité du service reste un élément déterminant pour 61.8% des personnes interrogées.
On constate que le prix n’arrive qu’en 4ème position des critères de sélection même si ce dernier est important pour 50.3% des personnes interviewées.
IMPORTANT : 55% des sondés sont très attachés à la qualification des formateurs. Allié au contenu pédagogique et à la qualité du service, cet élément devient un critère déterminant dans le choix de l’organisme de formation.

Conclusion

D’après ce baromètre de la rentrée, on constate que la formation professionnelle continue à bien se développer depuis un an. Cependant, on note une évolution des modes, rythmes et domaines de formation. Les salariés connaissent de plus en plus l’existence des formations et les mentalités évoluent. Les salariés font de plus en plus appel au DIF. Le seul point négatif est toujours le manque d’informations délivrées par les entreprises.
Cependant cela tend à évoluer et de nouvelles opportunités s’ouvrent aux organismes de formation professionnelle tels qu’Adiscos, dont l’organisation basée sur la qualité d’expertise des formateurs, répond toujours aux attentes des salariés qui font appel à lui.

A propos d’Adiscos
Créé en 2004 par Nicolas VAUVILLIER et Benoît TACONET, jeunes entrepreneurs, ADISCOS est le numéro un de la formation individuelle. Grâce à sa formule innovante et à sa pédagogie du succès, la société a su rapidement imposer en France ses valeurs qui ont déjà séduit plus de 2 000 entreprises en trois ans.
ADISCOS propose ses formules dans toutes ls grandes fonctions de l’entreprise : Langues et cultures étrangères, Informatique, Comptabilité, Finance, Gestion, Audit, Développement personnel et communication, Management des équipes et des personnes, Assistanat et Secrétariat, Remises à niveau, Ressources humaines et gestion des compétences, Fiscalité, Droit, Webmarketing, Marketing et Communication. Parce qu’une offre de formation doit satisfaire entreprises et salariés, Adiscos a la volonté d’établir des relations durables, efficaces et partenariales avec chacun de ses clients.

ADISCOS offre aux professionnels et particuliers 3 options qui sont les formules flexibles, les formules DIF et les formules intensives afin de satisfaire au mieux les besoins du salarié et de l’entreprise.
www.adiscos.com

Lundi 3 Mars 2008
Notez






Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs