Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Fonds d’Investissement de Bretagne : le cumul de réductions d’IR et ISF a dopé la campagne de souscriptions 2007


L’augmentation des réductions fiscales et surtout le cumul de réduction d'IR et d’ISF instauré par la loi Tépa en échange de souscriptions au capital de PME régionales via un FIP, a pleinement joué sur les montants et le nombre de souscripteurs en 2007. Si l’investissement moyen a doublé, les parts prises dans Nestadio Croissance V et VI par l’intermédiaire de Conseillers en gestion de patrimoine atteignaient fréquemment les maximums fiscaux. Les particuliers, n’ayant pas encore profité de la réduction maximale de 20 000 € au titre de l’ISF 2007, ont jusqu’au mois d’avril pour le faire.




Les Fonds d’Investissement de Bretagne se félicitent d’avoir été les premiers gestionnaires de Fonds a avoir cru dans les mesures en faveur des entreprises régionales instaurées pas la loi Tépa : relance de la croissance économique grâce à des incitations fiscales accordées aux particuliers souscrivant au capital des PME en direct ou par l’intermédiaire des FIP.

"Les particuliers ont été très nombreux à nous faire confiance et avec raison puisque la loi de finances rectificative pour 2007, est non seulement parue fin décembre au Journal Officiel, mais elle a aussi doublé le maximum de réduction d’ISF le passant de 10 000 à 20 000 €," constate Florent de Kersauson, président des Fonds d’Investissement de Bretagne, gestionnaire de Nestadio Croissance V et VI, "les deux rares FIP à avoir été agréés IR et ISF par l’AMF. Si le montant moyen des souscriptions a doublé cette année, grâce aux nombreux Conseillers en gestion de patrimoine de toutes les régions qui ont prescrit nos deux FIP, les souscriptions dont le montant se situe entre 15 et 67 000 euros, sont désormais majoritaires. De plus, les souscripteurs viennent cette année de toute la France et non plus essentiellement de l’Ouest, régions des PME dans lesquelles nous investissons ".

Le cumul de réduction d’IR et d’ISF a aussi pleinement joué : une part significative de souscriptions réalisées par l’intermédiaire des Conseillers en gestion de patrimoine atteignait les maximums fiscaux. "Nos distributeurs sont également très heureux de cette campagne, précise Gaëtan de Clock, directeur général des Fonds d’Investissement de Bretagne. Pour eux, nos FIP ont été des outils de conquête et le risque que nos FIP cannibalisent leurs autres produits, s’est rapidement transformé en atout pour prescrire aussi une participation dans les FCPI, produits financiers complémentaires de nos FIP ".
Si la déduction sur l’IR 2007, n’est plus possible depuis le 1er janvier dernier, les particuliers peuvent encore alléger leur ISF 2007 (20 000 € de déductions maximales) à condition de souscrire avant fin avril (date conseillée, pour recevoir l’attestation fiscale avant le 15 juin 2008). Les réductions d’IR et d’ISF étant cumulables lors d’un même versement, les souscripteurs pourront aussi déduire jusqu’à 6000 euros d’impôt de leur revenu 2008 avec ce versement. En investissant dans Nestadio Croissance jusqu’à avril 2008, un couple peut donc déduire au maximum26 000 € d’impôts (6000 € d’IR 2008 et 20 000 € d’ISF 2007).

"Outre l’allègement fiscal, le fait que les particuliers aient si été nombreux à nous suivre, c’est une très bonne nouvelle pour les PME régionales que nous allons pouvoir accompagner, mais aussi pour la croissance économique des régions du Grand Ouest dans laquelle les souscripteurs ont confiance. D’ailleurs, nous annoncerons dans les semaines qui viennent les premiers investissements « ISF » pour que chacun prenne conscience qu’il s’agit d’une mesure gouvernementale qui fonctionne ", conclut Florent de Kersauson.

A propos des Fonds d’Investissement de Bretagne
Les Fonds d’Investissement de Bretagne, société indépendante implantée en Bretagne Sud près d’Etel, lèvent des Fonds auprès de particuliers, pour les réinjecter dans les PME du Grand Ouest au travers de ses deux FIP (*) : Nestadio Croissance V (Bretagne, Pays de Loire et Basse-Normandie) et Nestadio Croissance VI (Haute-Normandie, Centre et Poitou-Charentes). Ce love-money permet de renforcer les fonds propres des PME régionales en fort développement. Pour les particuliers, outre un avantage fiscal, investir dans les Fonds d’Investissement de Bretagne représente une opportunité de réaliser un investissement éthique ayant des retombées directes sur la croissance économique et donc sur les emplois de leur région.

www.nestadio-capital.com

Mardi 22 Janvier 2008
Notez




DISCUSS / DISCUTER

1.Posté par Le Nalbaut le 22/05/2008 18:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonsoir,
Je suis tres interessé par les performances des entreprises Bretonnes, et souhaite investir dans la region Rennaise.
J'ai notamment noté les entreprises Teamcast ; Udcast ; Kerlink...
Pourriez vous m'indiquer la marche à suivre pour y arriver.
Merçi....

2.Posté par CFO-news le 23/05/2008 09:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bonjour,
Rendez-vous directement sur le site : http://www.nestadio-capital.com/
Merci

Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs