Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Finyear Eco - 21 octobre 2014 (n°5 - 15H45) | En septembre 2014, le prix du pétrole continue de baisser


Économie, marchés, actions, devises, matières premières. Votre quotidien Finyear vous offre tout au long de la journée, des commentaires et des chiffres. A la suite vous trouverez également un tableau de bord financier avec cotations, indices et taux mis à jour en temps réel. Finyear Eco est exclusivement réservé aux investisseurs et aux conseillers financiers professionnels et n’est pas destiné aux particuliers.




Commentaires et chiffres du jour

Finyear Eco - 21 octobre 2014 (n°5 - 15H45) | En septembre 2014, le prix du pétrole continue de baisser
N°5 - 15H45

En septembre 2014, le prix du pétrole continue de baisser
Prix du pétrole et des matières premières importées – Septembre 2014

En septembre 2014, le prix du pétrole baisse de nouveau (-1,5 %), pour s’établir à 75,5 € en moyenne par baril de Brent. Les prix en euros des matières premières importées hors énergie continuent d’augmenter au même rythme qu’en août (+1,1 %), portés par la hausse des cours des matières premières alimentaires (+2,8 %).

Le prix du pétrole continue de baisser

En septembre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en dollars décroît de nouveau (-4,5 % après -4,7 %), sous l’effet d’une offre accrue provenant de Libye et d’Irak. En euros, le prix du Brent diminue moins fortement (-1,5 % après -3,3 %). Il atteint toutefois son plus bas niveau depuis février 2011.
Baisse des prix des matières premières industrielles

En septembre, les prix en euros des matières premières industrielles reculent légèrement (-0,2 % après +1,4 % en août). Les prix des matières premières agro-industrielles augmentent (+2,2 % après +2,1 %), avec l’accélération des cours de la pâte à papier (+3,4 % après +1,7 %), sous l’effet de la reprise saisonnière de la demande de papier et de carton face à la faiblesse des stocks. Les prix des fibres textiles naturelles rebondissent (+2,1 % après -9,3 %), notamment ceux du coton, en lien avec la baisse des subventions mondiales dans le secteur malgré des récoltes estivales abondantes en Afrique de l’Ouest. Les cours du caoutchouc naturel diminuent nettement (-3,2 % après -0,3 %), sous l’effet d’une surproduction continue en Thaïlande et en Indonésie.

Les prix des matières premières minérales baissent (-1,0 % après +1,2 %). Les cours des métaux non ferreux ralentissent (+0,7 % après +2,0 %). En particulier, les cours du nickel augmentent peu (+0,3 % après -1,0 %), et les cours du zinc décélèrent (+1,5 % après +2,4 %). Les prix du plomb chutent (-4,9 % après +2,5 %) en raison du ralentissement de la demande mondiale. Les prix des métaux précieux baissent fortement (-4,2 % après -0,6 %), notamment ceux de l’or (-1,7 % après +0,3 %). Les cours du minerai de fer baissent de nouveau fortement (-8,3 % après -2,1 %), en raison d’une demande chinoise moins forte qu’attendu.

Lire la suite


N°3 - 11H00

Transmission des données du déficit et de la dette pour 2013 - 2ème notification
Déficit public de la zone euro et de l’UE28 respectivement de 2,9% et 3,2% du PIB
Dette publique à 90,9% et 85,4%.

Le déficit public s'est réduit en termes absolus en 2013 par rapport à 2012, tant dans la zone euro (ZE18) que dans l’UE28, tandis que la dette publique a augmenté dans les deux zones.
Le ratio du déficit public par rapport au PIB a baissé dans la zone euro, passant de 3,6% en 2012 à 2,9% en 2013, ainsi que dans l’UE28, de 4,2% à 3,2%.
Le ratio de la dette publique par rapport au PIB a augmenté dans la zone euro, passant de 89,0% à la fin de l’année 2012 à 90,9% à la fin de l’année 2013, ainsi que dans l’UE28, de 83,5% à 85,4%.

EUROSTAT
http://ec.europa.eu/eurostat


N°2 - 9H45

UBS daily roundup - The Chinese are alright

Paul Donovan daily briefing.

• That most reliable of economic data sources, China, has reported slightly stronger than expected GDP, and stronger than expected industrial production data. So clearly there cannot be anything wrong in the world economy. Markets have reacted accordingly.

• The Reserve Bank of Australia minutes, which were monumentally dull, did acknowledge that the Chinese had room to stimulate their economy if necessary; a moderately important notion for the Australian economy.

• The Euro area has no data, leaving investors to contemplate the ways in which the ECB might seek to increase the effectiveness of quantitative policy easing at a time when there is an expectation for regulatory tightening. The UK offers government borrowing data.

• US existing home sales data make a somewhat forlorn and lonely appearance on the data calendar – we are looking for future household formation to focus on renting rather than buying. Weekly store sales data may attract more attention than normal, given the focus on the robustness of the US consumer.

www.ubs.com/investmentbank


N°1 - 9H00

Les marchés attendus en baisse après des chiffres décevants en Chine

Marchés actions
Sur les marchés actions, les principales bourses à travers le monde ont clôturé cette première séance de la semaine en ordre dispersé. Ainsi, alors que le Vieux Continent a clôturé en territoire négatif, Wall Street a progressé, en dépit des résultats trimestriels d’IBM en dessous des attentes des investisseurs, ce qui a limité la performance du Dow Jones car le titre a perdu plus de 7% suite à cette publication. Tandis que le Dow Jones a grappillé 0.12% à 16 399.67 points, le S&P500 et le Nasdaq ont engrangé respectivement 0.91% et 1.35% à 1 904.01 points et 4 316.07 points.

Ce matin, les investisseurs attendaient la publication du PIB Chinois du troisième trimestre, qui a confirmé le ralentissement économique de la deuxième puissance économique mondiale. Néanmoins, bien que son économie progresse au rythme le plus faible depuis début 2009, le PIB a été publié à 7.3% contre 7.2% attendu par les opérateurs de marchés.

Un peu après la clôture de Wall Street, Apple a publié des résultats légèrement supérieurs aux attentes, notamment avec des ventes supérieurs aux prévisions de l’Iphone 6 et 6 plus, mais également des versions de l’Iphone 5. Néanmoins, les ventes de tablettes ont chuté de 7%, limitant l’euphorie des investisseurs.

Il y a une dizaine de minutes, la Bourse de Tokyo reculait fortement de 2.03% à 14 804.28 points en raison d’un rebond du Yen face au billet vert, ce qui a pénalisé particulièrement les valeurs exportatrices, et suite à la publication du PIB chinois qui confirme son ralentissement économique.

Dans le sillage de la Bourse de Tokyo et de leur séance hier, les principales bourses européennes sont attendues à nouveau dans le rouge ce matin à l’ouverture. Rappelons que le CAC40 a cédé hier 1.04% à 3 991.24 points, le Footsie 0.68% à 6 267.07 points et le Dax 1.50% à 8 717.76 points.
C’est une nouvelle journée qui s’annonce pauvre en publication macroéconomique. Néanmoins on attendra aujourd’hui notamment la publication des résultats de Coca-Cola, McDonald’s, United Technologies et Yahoo!.

On apprend également que le PDG de Total, Christophe de Margerie, est malheureusement décédé dans la nuit, suite à un accident d’avion en Russie alors que ce dernier a percuté une déneigeuse au décollage. Le groupe doit tenir une réunion de toute urgence.

Forex
Sur le marché des devises, la journée d’hier a vu l'euro rester assez stable face à sa contrepartie principale après avoir aligné deux séances consécutives de baisse. La monnaie unique est soutenue par la spéculation d'une pause de la Fed dans la réduction de son programme d'assouplissement quantitatif. Une telle pause aurait pour conséquence de tirer la valeur du billet vert vers le bas. La Fed devrait mettre un terme à son programme d'assouplissement quantitatif à l'issue de la prochaine réunion de son comité de politique monétaire les 28 et 29 octobre. Mais certains économistes estiment que l'institution pourrait prolonger ce programme en raison des craintes sur la reprise mondiale.

Cette nuit, le dollar s’est vu pénalisé par les chiffres de la croissance chinoise publié à 7,3% annuel, renforçant les doutes sur la reprise mondiale. Le dollar cède du terrain à $1,2820 pour un euro.

Outre-manche, après une journée sans annonce majeure, la livre n’a que très peu évolué face à la monnaie unique et au dollar.
La paire EURGBP oscille aux alentours de 0,7930 livre pour un euro et le cable autour de 1,6158 dollar.

Le yen s'est affaibli suite à un rapport du média « Nikkei », qui a alimenté les spéculations sur le fait que le Fonds d'investissement de retraite du gouvernement japonais s’apprêterait à accroître ses avoirs en actions et actifs à l'étranger.
La monnaie du Japon a diminué de 0,1% à 106,35 pour un dollar, après avoir glissé de 0,9% au cours des deux jours précédents.
Le yen a reculé de 0,1% à 136,35 yens pour un euro.

Les dollars australien et néo-zélandais ont gagné du terrain face au billet vert.
L'aussie a grimpé de 0,5% à 0,8791 dollar américain et le kiwi de Nouvelle-Zélande a augmenté de 0,6% à 0,7967 dollar américain. À 2,5% et 3,5%, les pays d’Océanie ont les taux d'intérêt les plus élevés parmi le groupe des 10 devises majeures du Forex.

Le rouble russe est la devise qui a le plus souffert des 31 principales paires du billet vert après que Moody ait abaissé la note à un niveau souverain de Baa1 à Baa2 en octobre. Le rouble s'est déprécié de 0,8% à 46,1792 contre le dollar.

Matières premières
Au chapitre des matières premières, le pétrole se stabilisait. Après avoir enregistré une légère baisse hier en l’absence de catalyseurs, les cours parvenaient à reprendre de la hauteur dans la nuit sous l’impulsion d’un bon chiffre chinois. En effet, dans une journée sans relief, l’or noir marquait le pas dans un marché toujours inquiet de l’abondance de l’offre dans un contexte économique morose. Ce sujet devrait continuer à peser sur la tendance notamment dans l’attente de la réunion de l’OPEP à la fin du mois de Novembre. Cependant, dans la nuit, la publication de la production industrielle chinoise en hausse de 8% a été bien accueillie par les investisseurs. Le chiffre est en forte progression par rapport au mois d’août où l’on avait atteint un plus bas de 5 ans, à 6,9%.

Dans ce contexte, sur le Nymex, le baril Light Sweet Crude évoluait autour des 82,7 dollars. De son côté, le Brent de la Mer du Nord s’échangeait, ce matin, contre 85,3 dollars.

Sur le front des métaux précieux, l’or profite de l’incertitude ambiante pour poursuivre son rebond. Les doutes sur la vigueur de l’économie mondiale et les spéculations toujours persistantes autour de la FED profitent au métal jaune. Cette nuit, la baisse de la croissance chinoise a renforcé ces inquiétudes. L’once d’or se traite ce matin autour des 1 250 dollars.

Saxo Banque (France)
www.saxobanque.fr

Corporate Finance : commentaires du jour

L'actu Corporate Finance par FinActu:

- Fashion Capital Partners investit dans Mybeautifuldressing.com 20/10/2014
- Parquest Capital recrute Camille Coutelet comme chargé d’affaires 20/10/2014
- Les cabinets d’affaires CLEACH Avocats et Granger annoncent leur rapprochement 20/10/2014
- Sofiprotéol et LDC présentent un projet d’alliance 20/10/2014
- Cegedim : Signature du contrat de cession définitif de sa division CRM et données stratégiques pour 385 M€ 20/10/2014
- C2A conclut un premier tour de table de 500,000€ auprès d’Aquiti Gestion 20/10/2014
- Edenred acquiert une participation de 34% dans la société allemande Union Tank Eckstein pour 150 M€ 20/10/2014
- eMash passe dans le giron d’Egis 20/10/2014
- SOHO acquiert Laurent Meyer Architectes 20/10/2014
- Akerva fait l’acquisition de Confluences IT 17/10/2014

www.finactu.fr]url:http://www.finactu.fr

FinActu est notre partenaire éditorial pour la lettre mensuelle LE CAPITAL INVESTISSEUR



DEVISES : Cotations + Taux + Convertisseur


The Forex Quotes are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


ForexProsThe Exchange Rates are powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.




The Currency Converter Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal



BOURSE : Indices + CAC40 + MP


Live World Indices are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


The Commodity Prices Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


TAUX D'INTERET LEGAL

Le taux d'intérêt légal 2014 reste inchangé par rapport à 2013. Il demeure fixé à 0,04%.
Par Décret n° 2014-98 du 4 février 2014 (J.O. du 6 février) le taux de l'intérêt légal est fixé à 0,04 % pour l'année 2014.

Rappelons que :
- En 2013, il était de 0,04%
- En 2012, il était de 0,71%
- En 2011, il était de 0,38%
- En 2010, il était de 0,65%
- En 2009, il était de 3,79%
- En 2008, il était de 3,99%
- En 2007, il était de 2,95 %

Lisez notre article "Taux d'intérêt légal et taux interbancaires (définitions et historiques)" en suivant ce lien


TAUX INTERBANCAIRES

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois





Notes :

- Euro Overnight Index Average (EONIA) : taux calculé par la BCE et diffusé par la FBE (Fédération Bancaire de l'Union Européenne). Il résulte de la moyenne pondérée de toutes les transactions au jour le jour de prêts non garantis réalisées par les banques retenues pour le calcul de l'euribor.

- Euro Interbank Offered Rate (EURIBOR) : taux interbancaire offert entre banques de meilleures signatures pour la rémunération de dépôts dans la zone euro. Il est calculé en effectuant une moyenne quotidienne des taux prêteurs sur 13 échéances communiqués par un échantillon de 57 établissements bancaires les plus actifs de la zone Euro. Il est calculé sur la base de 360 jours et est diffusé à 11h le matin si au moins 50% des établissements constituant l'échantillon ont effectivement fourni une contribution. La moyenne est effectuée après élimination des 15% de cotation extrêmes (le nombre éliminé est toujours arrondi) et exprimée avec trois décimales.

Tableaux et historiques des TAUX D'INTERET DU MARCHE INTERBANCAIRE DE LA ZONE EURO édités par la Banque de France

Taux de référence des bons du Trésor et OAT

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois

Tableaux et historiques des taux de référence des bons du Trésor et OAT édités par la Banque de France




INDICES OBLIGATAIRES

Indices Quotidiens TEC-N (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)

Description : L’indice quotidien CNO-TEC n, Taux de l’Echéance Constante n ans, pour n variant de 1 à 30, est le taux de rendement actuariel d’une valeur du Trésor fictive dont la durée de vie serait à chaque instant égale à n années.

Ce taux est obtenu par interpolation linéaire entre les taux de rendement actuariels annuels des 2 valeurs du Trésor qui encadrent au plus proche la maturité n.

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices Hebdomadaires (Mise à jour hebdomadaire, tableau fourni par la Banque de France)

Notice : (description et calcul)
THO : Taux hebdomadaire du marché primaire des émissions à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
THE : Taux hebdomadaire des emprunts d'Etat ayant une échéance de plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FELT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat à plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FECT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat entre 3 et 7 ans (TEC 5 +0,05%)
PRLT : Rendement secondaire des emprunts du secteur privé à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
PUCT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public de 3 à 7 ans (TEC 5 +0,25%)
PULT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices mensuels (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)

Description :
TMO : Moyenne arithmétique des THO du mois
TMB : Moyenne arithmétique des THB du mois ( THB = Taux Hebdomadaire d'adjudication des Bons du trésor à 13 semaines)
TME : Moyenne arithmétique des THE du mois

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.

Tableaux et historiques des INDICES OBLIGATAIRES édités par la Banque de France


INFORMATIONS LÉGALES

Disclaimer:
Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data .

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

AVERTISSEMENT LÉGAL CONCERNANT LES COMMENTAIRES ET AVIS D'EXPERTS:

Les commentaires et avis d'experts figurant dans cette série d'articles publiés par Finyear sont émis à titre d’information et ne doivent pas être considérés comme un conseil d’investissement.

Plus particulièrement, les contenus figurant sur ce site Internet Finyear.com ne sauraient être interprétés comme des conseils fournis ou approuvés par tout membre du Groupe Finyear, ou comme une sollicitation ou une incitation à souscrire, vendre ou acheter un quelconque instrument financier.

Les analyses et opinions exprimées sont celles des sociétés et experts référencés dans chaque article à la date indiquée et sont susceptibles de changer à tout moment. Toutes projections économiques ou prévisions figurant dans ces articles document reflètent les hypothèses et jugements subjectifs des auteurs. Des événements imprévus peuvent se produire.
Ces commentaires et avis sont fournis uniquement à des fins d’information aux prestataires de services d’investissement ou aux autres professionnels ou investisseurs qualifiés.

Le site Internet Finyear.com ne contient aucun conseil financier, fiscal ou commercial, ni aucun conseil en investissement ou autre conseil proposé ou recommandé par le Groupe Finyear (et ne doit pas être interprété comme fournissant de tels conseils), et ne doit pas être considéré comme une liste des cours de placement, ni comme une offre, une incitation ou une sollicitation, en vue de la souscription, l'achat ou la vente de tout instrument financier.

Toute personne prenant une décision d'investissement en se fondant sur des informations disponibles sur Finyear.com agit à ses propres risques, et Finyear (y compris ses filiales) ne saurait en aucun cas être tenue responsable de toute perte subie de ce fait.

Tous les efforts ont été fournis afin de s’assurer de la justesse de l’information délivrée mais aucune assurance ou garantie ne peut être donnée.

Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres


Mardi 21 Octobre 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News