Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Finyear Eco | 29 janvier 2015 (n°6 - 13H30) | Lazard Frères Gestion : Perspectives Économiques & Financières 2015


Économie, marchés, actions, devises, matières premières. Le quotidien Finyear offre aux investisseurs et aux conseillers professionnels des commentaires et des chiffres.




Commentaires et chiffres du jour

Finyear Eco | 29 janvier 2015 (n°6 - 13H30) | Lazard Frères Gestion : Perspectives Économiques & Financières 2015
N°6 - 13H30

Lazard Frères Gestion : Perspectives Économiques & Financières 2015

Document achevé le 26 janvier 2015.

Alors que la croissance mondiale en 2014 a été tirée essentiellement par l’économie américaine, plusieurs déterminants devraient influer sur celle-ci en 2015 selon nous : baisse du prix du pétrole, divergence des politiques monétaires et son impact sur les devises. Le retour du risque politique sera par ailleurs un élément à surveiller particulièrement dans la zone euro. Dans ce contexte, la croissance mondiale devrait accélérer en 2015 en particulier dans les pays développés. Sur les marchés émergents, les conséquences vont varier selon les pays.

Lire la suite dans le PDF de 6 pages en français

www.lazardfreresgestion.fr


N°5 - 9H30

La légère reprise de la croissance mondiale tirée par les États-Unis

« La croissance mondiale va accélérer à 3,1 % en 2015, contre 2,8 % en 2014 », a annoncé Yves Zlotowski, économiste en chef de l'assureur-crédit Coface lors du colloque annuel de Coface sur les risques pays le 27 janvier. « Le grand contributeur de cette croissance, ce sont les États-Unis qui représentent 25 % de cette croissance mondiale ».

Les secteurs tournés vers la demande interne tels que le textile-vêtements, la distribution et l’automobile - symbole de la renaissance de l’économie américaine -, avec notamment un boom des ventes de 4x4, se portent bien outre-Atlantique. Même la construction qui était jusqu'alors un secteur sinistré, est dynamique...

Lire la suite


N°4 - 9H15

Les marchés peinent à poursuivre leur hausse

Marchés actions
Les marchés américains ont à nouveau terminé en baisse hier. Les propos de la FED n’ont pas rassuré les investisseurs. L’institution américaine a réitéré sa volonté d’être patiente dans l’optique d’un relèvement de taux. Néanmoins, la FED a mis l’accent sur la solidité de l’économie américaine et s’est montrée confiante sur un retour de l’inflation au niveau des 2%. Le tableau optimiste dressé par la FED a pesé sur les marchés qui y voient un signe d’un relèvement prochain des taux directeur. On notera également une nouvelle baisse des cours du pétrole qui se sont établis sous les 45 dollars à New-York après une nouvelle hausse des stocks américains à des niveaux historiques, pénalisant ainsi les valeurs du secteur énergétique.

Dans ce contexte, le Dow Jones perdait 1,13% à 17 191,37 points. De son côté, le Nasdaq lâchait 0,93% à 4 637,99 points. Enfin, l’indice élargi, S&P 500 reculait de 1,35% à 2 002,16 points.

Cette nuit, les marchés asiatiques suivaient la tendance de Wall Street. Le Nikkei affichait des pertes de 1,06% à 17 606,22 points.

Ce matin, les marchés sont attendus en baisse en Europe alors que l’optimisme de la FED fait rejaillir le spectre d’une augmentation prochaine des taux directeur aux Etats-Unis. Par ailleurs, la situation de la Grèce continue d'inquiéter les investisseurs même si les marchés ont jusque là bien réagi. Les investisseurs seront attentifs aujourd’hui aux chiffres sur l’emploi et l’inflation en Allemagne.

Forex
La parité EUR/USD perd plus de 100 pips sur la journée d’hier, passant d’un plus haut à 1.1385$ à un plus bas à 1.1273$. En effet, le billet vert s’est fortement renforcé sur la journée d’hier à la suite de la réunion de politique monétaire de la Fed, au cours de laquelle l’institution a confirmé la perspective d’une normalisation de sa politique monétaire en 2015, accompagnée d’une hausse des taux, si toutefois la croissance du pays reste solide en 2015.

Par ailleurs, la monnaie unique européenne pâtit des propos de Alexis Tspiras, le nouveau premier ministre grec de la gauche radicale, après l'annonce de la ligne de route de son gouvernement : renégociation de la dette et du plan d’austérité imposé au pays.

La parité EUR/USD reprend des couleurs ce matin et cote aux encablures des 1.1299$, soit en hausse de 0.22%.
Les intervenants de marché resteront attentifs aux différentes publications macroéconomique attendues aujourd’hui : le taux de chômage allemand attendu stable, l’indice des prix à la consommation allemand prévu en hausse et les ventes de logements en attente aux Etats-Unis prévues en baisse à 0.5% contre 0.8%.

Les paires en yen progressent ce matin. Le Japon a affiché cette nuit des ventes au détail à 0.2%, alors que le consensus attendait un niveau de 0.9% contre 0.4% précédemment, ce qui a affaibli le yen et a permis à l’euro et le dollar américain de regagner du terrain. En effet, le dollar contre le yen s’échange ce matin à 117.76 yens, soit en hausse de 0.22% depuis l’ouverture. L’euro s’apprécie face la devise nippone et de son côté s’échange aux alentours des 132.88 yens, soit +0.34% à près de 9 heures.

Matières premières
Le pétrole revient sur ses plus bas de six ans après une nouvelle hausse record des stocks américains.

Le contrat mars sur le WTI évoluait autour des $44.42 en baisse de 3 centimes. Hier, le contrat avait chuté de $1.78 à $44.45, le cours de clôture le plus bas depuis mars 2009. Il faut noter que les prix ont chuté hier dans des volumes de 33% inférieurs à la moyenne des 100 jours. Le Brent, lui perdait 12 centimes à $48.59 la baril ce matin alors qu’il avait perdu $1.13 à $48.47 hier. La prime s’élargit de nouveau et était de $4.24.

La surabondance de l'offre persiste, les stocks de brut américains ont augmenté à un niveau jamais atteint depuis Août 1982. Les stocks de brut ont progressé de 8.87 millions à 406.7 millions de barils la semaine dernière. Les stocks de brut à Cushing, le plus grand centre de stockage du pétrole du pays sont montés à 38.9 millions de barils la semaine passée. Au niveau de la production celle-ci devrait avoir augmenté de 27 000 barils par jour à 9.21 millions. De l’autre côté, l’Arabie Saoudite continue de maintenir son niveau de production élevé pour garder sa part de marché.

Sur les métaux précieux, l’or repasse dans le rouge après la Fed qui s’est prononcée sur les perspectives d’une remontée des taux d’intérêt. Les membres du FOMC ont soutenu à l’unanimité la déclaration de politique générale d’hier soir qui prônait la patience. L’once d’or a perdu 0.5% à $1278.27 hier. Ce matin, elle se reprenait légèrement à $1282.20.

Saxo Banque (France)
www.saxobanque.fr


N°3 - 9H00

Peregrine & Black: Mid-Morning Market Comment

Good Morning Finyear Readers!

European stock markets are trading slightly lower this morning having been hit overnight by sharply lower US markets in the aftermath of the FOMC meeting with the Fed having upgraded their assessment on job growth and sees the current trend of lower inflation as only temporary.
While the most recent upward move in European stocks appears to have come to a halt overall sentiment remains positive with many seeing stocks as substantially undervalued.
Additionally a continuing weak Euro and the recently announced QE by the EZB makes stocks an attractive investment for investors outside the Euro-zone.
Concerning Greece while huge concerns remains what the Greek economy is concerned especially as many of the much needed structural reforms are either being put on hold or are even been reversed the overall notion is that there won’t necessarily be another ‘hair-cut’ for Greek debt but that the Euro-zone will agree to up spending and temporarily loosen limits of new debt for individual states.
Holding stocks back a bit are underperforming US markets, with a rise in rates not too far away and many companies struggling with the fall-out of the strong US Dollar this appears to be the trend for the foreseeable future.
Focus this morning will be on German employment data and several Euro-zone sentiment and confidence figures expected to show a moderate improvement compared to the previous month.

Markus Huber | Senior Sales-Trader/Senior Analyst
Peregrine & Black
www.peregrineblack.com


N°2 - 8H45

UBS daily roundup - Moving out, moving up

Paul Donovan daily briefing.

• The US Federal Reserve was broadly unchanged in its policy statement overnight – a balance of tweaks leaving the central case of a June tightening intact. Today we get household formation data – markets are not likely to pay too much attention, but that is misguided. Better household formation will drive growth higher.

• Oil prices remain subdued; our oil team revised down their oil price estimate for this year. German consumer prices today will show oil's impact as a relative price change, not as a general (deflation) price change. Relative oil price moves and strong employment data are a clear stimulus for Germany.

• Japanese retail sales were unexpectedly weak again – these are nominal figures, so oil prices have an impact (though yen denominated oil price moves are less dramatic); however the consumption tax increase should raise nominal retail sales.

• The Reserve Bank of New Zealand left rates unchanged, but removed the tightening bias from the language of its accompanying policy statement. We do not see a rate cut however, as the stimulus of lower oil prices should make that unnecessary.

www.ubs.com/investmentbank


N°1 - 8H30

Taux d'investissement des entreprises quasiment stable à 21,7% dans la zone euro et à 22,0% dans l'UE28

Troisième trimestre 2014 - Taux d'investissement des entreprises quasiment stable à 21,7% dans la zone euro et à 22,0% dans l'UE28 - Part des profits des entreprises quasi stable à 38,7% dans la zone euro et stable à 38,4% dans l’UE28

Au troisième trimestre 2014, le taux d'investissement des entreprises a été de 21,7% dans la zone euro, contre 21,6% au deuxième trimestre 2014. Ceci est le résultat d'une hausse tant de l'investissement (+1,1%) que de la valeur ajoutée brute (+0,7%). Les stocks (matériaux, fournitures et produits finis) ont diminué.

Pour aller plus loin, téléchargez la publication (PDF 5 pages en français)

Eurostat




Corporate Finance : commentaires du jour

L'actu Corporate Finance par FinActu:

- Air Liquide et Michelin investissent dans Ecomobility Ventures 28/01/2015
- Dhimyotis annonce un nouveau tour de table d’un montant de 600,000€ 28/01/2015
- POM Monitoring lève 1,5 M€ auprès de Newfund 28/01/2015
- Esker annonce l’acquisition de la start-up américaine TermSync 28/01/2015
- Kiwup lève 1,3 million d’euros auprès de XAnge Private Equity, Kima Ventures et Nestadio Capital 28/01/2015
- Editag boucle une levée de fonds de 600,000 € 28/01/2015
- Bridgepoint acquiert eFront pour 300 M€ 28/01/2015
- Marvell conseil des managers dans le cadre de la reprise en MBO du groupe Hacienda 27/01/2015
- Financière Duval cède sa particiticipation de 70% dans Residalya à Ackermans & van Haaren 27/01/2015
- Le fabricant de pièces mécaniques de précision SIPMA fait appel au FRI et à CADS Capital pour accompagner son développement 27/01/2015

www.finactu.fr

FinActu est notre partenaire éditorial pour la lettre digitale Le Capital Investisseur

DEVISES : Cotations + Taux + Convertisseur


The Forex Quotes are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


ForexProsThe Exchange Rates are powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.




The Currency Converter Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal



BOURSE : Indices + CAC40 + MP


Live World Indices are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


The Commodity Prices Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


TAUX D'INTERET LEGAL

L'ordonnance du 20 août 2014 (n°2014-947) a introduit deux taux différents, l'un s'appliquant aux créanciers personnes physiques n'agissant pas pour des besoins professionnels, l'autre "pour tous les autres cas".

Le gouvernement a également instauré un calcul semestriel du taux légal calculé "en fonction du taux directeur de la Banque centrale européenne sur les opérations principales de refinancement et des taux pratiqués par les établissements de crédit et les sociétés de financement".

Comme prévu par l'article 2 de l'ordonnance du 20 août 2014, les deux nouveaux taux ont été fixés par arrêté pour leur entrée en vigueur dès le 1er janvier 2015.

L'arrêté du 23 décembre 2014 publié au JO le 27 décembre 2014 indique ainsi que :
"Pour le premier semestre 2015, le taux de l'intérêt légal est fixé :
1° Pour les créances des personnes physiques n'agissant pas pour des besoins professionnels : à 4,06% ;
2° Pour tous les autres cas : à 0,93%."


Rappelons que :
- En 2014, il était de 0,04%
- En 2013, il était de 0,04%
- En 2012, il était de 0,71%
- En 2011, il était de 0,38%
- En 2010, il était de 0,65%
- En 2009, il était de 3,79%
- En 2008, il était de 3,99%
- En 2007, il était de 2,95 %

Lisez notre article "Taux d'intérêt légal et taux interbancaires (définitions et historiques)" en suivant ce lien


TAUX INTERBANCAIRES

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois





Notes :

- Euro Overnight Index Average (EONIA) : taux calculé par la BCE et diffusé par la FBE (Fédération Bancaire de l'Union Européenne). Il résulte de la moyenne pondérée de toutes les transactions au jour le jour de prêts non garantis réalisées par les banques retenues pour le calcul de l'euribor.

- Euro Interbank Offered Rate (EURIBOR) : taux interbancaire offert entre banques de meilleures signatures pour la rémunération de dépôts dans la zone euro. Il est calculé en effectuant une moyenne quotidienne des taux prêteurs sur 13 échéances communiqués par un échantillon de 57 établissements bancaires les plus actifs de la zone Euro. Il est calculé sur la base de 360 jours et est diffusé à 11h le matin si au moins 50% des établissements constituant l'échantillon ont effectivement fourni une contribution. La moyenne est effectuée après élimination des 15% de cotation extrêmes (le nombre éliminé est toujours arrondi) et exprimée avec trois décimales.

Tableaux et historiques des TAUX D'INTERET DU MARCHE INTERBANCAIRE DE LA ZONE EURO édités par la Banque de France

Taux de référence des bons du Trésor et OAT

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois

Tableaux et historiques des taux de référence des bons du Trésor et OAT édités par la Banque de France




INDICES OBLIGATAIRES

Indices Quotidiens TEC-N (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)

Description : L’indice quotidien CNO-TEC n, Taux de l’Echéance Constante n ans, pour n variant de 1 à 30, est le taux de rendement actuariel d’une valeur du Trésor fictive dont la durée de vie serait à chaque instant égale à n années.

Ce taux est obtenu par interpolation linéaire entre les taux de rendement actuariels annuels des 2 valeurs du Trésor qui encadrent au plus proche la maturité n.

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices Hebdomadaires (Mise à jour hebdomadaire, tableau fourni par la Banque de France)

Notice : (description et calcul)
THO : Taux hebdomadaire du marché primaire des émissions à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
THE : Taux hebdomadaire des emprunts d'Etat ayant une échéance de plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FELT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat à plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FECT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat entre 3 et 7 ans (TEC 5 +0,05%)
PRLT : Rendement secondaire des emprunts du secteur privé à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
PUCT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public de 3 à 7 ans (TEC 5 +0,25%)
PULT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices mensuels (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)

Description :
TMO : Moyenne arithmétique des THO du mois
TMB : Moyenne arithmétique des THB du mois ( THB = Taux Hebdomadaire d'adjudication des Bons du trésor à 13 semaines)
TME : Moyenne arithmétique des THE du mois

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.

Tableaux et historiques des INDICES OBLIGATAIRES édités par la Banque de France


INFORMATIONS LÉGALES

Disclaimer:
Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data .

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

AVERTISSEMENT LÉGAL CONCERNANT LES COMMENTAIRES ET AVIS D'EXPERTS:

Les commentaires et avis d'experts figurant dans cette série d'articles publiés par Finyear sont émis à titre d’information et ne doivent pas être considérés comme un conseil d’investissement.

Plus particulièrement, les contenus figurant sur ce site Internet Finyear.com ne sauraient être interprétés comme des conseils fournis ou approuvés par tout membre du Groupe Finyear, ou comme une sollicitation ou une incitation à souscrire, vendre ou acheter un quelconque instrument financier.

Les analyses et opinions exprimées sont celles des sociétés et experts référencés dans chaque article à la date indiquée et sont susceptibles de changer à tout moment. Toutes projections économiques ou prévisions figurant dans ces articles document reflètent les hypothèses et jugements subjectifs des auteurs. Des événements imprévus peuvent se produire.
Ces commentaires et avis sont fournis uniquement à des fins d’information aux prestataires de services d’investissement ou aux autres professionnels ou investisseurs qualifiés.

Le site Internet Finyear.com ne contient aucun conseil financier, fiscal ou commercial, ni aucun conseil en investissement ou autre conseil proposé ou recommandé par le Groupe Finyear (et ne doit pas être interprété comme fournissant de tels conseils), et ne doit pas être considéré comme une liste des cours de placement, ni comme une offre, une incitation ou une sollicitation, en vue de la souscription, l'achat ou la vente de tout instrument financier.

Toute personne prenant une décision d'investissement en se fondant sur des informations disponibles sur Finyear.com agit à ses propres risques, et Finyear (y compris ses filiales) ne saurait en aucun cas être tenue responsable de toute perte subie de ce fait.

Tous les efforts ont été fournis afin de s’assurer de la justesse de l’information délivrée mais aucune assurance ou garantie ne peut être donnée.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 29 Janvier 2015
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs