Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Financement des entreprises : savoir frapper à la bonne porte


Par Jérôme Laurre, Managing Partner, Degroof Petercam Finance.




Jérôme Laurre
Jérôme Laurre
La BCE vise par tous les moyens à relancer le crédit en zone euro. Aux conditions actuelles, il n’y a pas de difficulté de financement des entreprises en France, si ces dernières sollicitent l’interlocuteur adéquat. Ce qui n’est pas toujours le cas pour les entreprises de taille intermédiaire…

La volatilité des marchés peut conduire les entreprises en quête de financement à s’interroger sur la pertinence de faire appel à l’épargne disponible sur les marchés dits « publics », à savoir la bourse au sens large.

En effet, la volatilité des marchés peut aboutir en quelques séances à modifier considérablement l’engouement des investisseurs pour une IPO (Initial Public Offering) ou un nouvel emprunt obligataire, indépendamment du profil de risque de l’entreprise. Dès lors, une introduction en Bourse ou une émission obligataire ne sont plus des solutions possibles ou opportunes.

Cette fermeture soudaine des marchés publics peut engendrer des difficultés importantes pour les entreprises à la recherche de liquidités pour financer leur activité économique. L’entreprise doit alors anticiper, le cas échéant, la fermeture potentielle des sources de financement public et disposer d’un plan B.

C’est pour ce faire qu’un nombre croissant d’entre elles se tournent vers des solutions de financement privé, en dehors des marchés. Cette montée en puissance d’une nouvelle forme de ressources s’adresse à des sociétés en quête de financement stable et de long terme auprès d’acteurs moins sensibles aux variations erratiques de court terme des marchés financiers.

Assurer l’adéquation entre les émetteurs et les investisseurs

Depuis la crise financière de 2008, le sujet du financement des entreprises est devenu un sujet central des politiques, des banques centrales et des régulateurs. Les diverses mesures prises pour encourager le développement de ce financement ont des succès plus ou moins significatif. Mais dans tous les cas de figure, l’enjeu est d’assurer la meilleure adéquation possible entre les émetteurs et les investisseurs.

De ce point de vue, la qualification du financement est essentielle. Ainsi, l’entreprise vise-t-elle une levée de fonds propres ou un financement sous forme de dette ? Dans ce dernier cas, convient-il de se rapprocher des banques ou d’autres prêteurs ?

Les réponses précises à ces questions sont fondamentales pour assurer le succès des opérations. Ainsi, un prêt bancaire par exemple, n’a pas vocation à assurer le financement d’un projet de fonds propres ou d’un besoin de l’entreprise supérieur à cinq ans.

En France, le financement en fonds propres et en dette des entreprises est disponible, banques et investisseurs y jouant assez bien leur rôle. Les éventuelles difficultés viennent d’une mauvaise adéquation dans l’identification et l’expression des besoins des émetteurs et des investisseurs, car les différents acteurs ne parlent pas exactement le même langage.

Dans ce contexte, si le chef d’entreprise et son directeur financier savent exactement à quelle porte frapper selon le type de projet à financer, l’essentiel du chemin est déjà fait. Les plus grandes entreprises (celles appartenant globalement à l’indice CAC40 en France) ont à leur disposition les ressources nécessaires pour faire cette analyse. En revanche, la question se pose pour les entreprises de taille moins importante qui ne bénéficient pas forcément des éléments d’appréciation adéquats.

La capacité de qualifier les besoins et de les exprimer dans le format attendu par les investisseurs est ainsi une expertise qui fait partiellement défaut dans de nombreuses sociétés. Or, elle permettrait de fluidifier l’accès au financement largement autant que les armes de quantitative easing de super Mario.

A propos de Degroof Petercam :
Forte de son histoire remontant à 1871, Banque Degroof Petercam est une institution financière indépendante de référence, proposant ses services à des investisseurs privés et institutionnels ainsi qu’à des organisations.
Basés à Bruxelles, nous employons 1.400 professionnels expérimentés en Belgique, au Luxembourg, en France, en Espagne, en Suisse, aux Pays-Bas, en Allemagne, en Italie, et à Hong Kong.
Nos clients bénéficient des meilleurs services possibles grâce à la combinaison unique de services alliant banque privée, gestion institutionnelle, investment banking (corporate finance et intermédiation financière) et asset services. Nous gérons plus de 50 milliards d’euros d’actifs au profit d’investisseurs particuliers et de familles, de sociétés, de fonds de pension publics et d’entreprises, des compagnies d’assurances et des organisations gouvernementales et sans but lucratif.
Présente en France depuis 2001, la Banque offre à ses clients privés et institutionnels, ainsi qu’aux entreprises, une large gamme de services dans les métiers de la gestion de fortune, de la banque d’affaires et de la gestion d’actifs. Basée à Paris et présente à Lyon, Lille et Toulouse, Degroof Petercam France emploie près de 115 professionnels.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- The Blockchainer
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 7 Avril 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News