Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Finance : la DSI au cœur de la transformation du secteur


Par Franck Martini, Directeur Conseil, MEGA International.




Franck Martini
Franck Martini
Face aux nombreux enjeux du secteur de la finance, le DSI a un rôle clé à jouer, en accompagnant l’innovation et les métiers dans leur transformation.

La transformation digitale touche tous les secteurs d‘activité mais cela est particulièrement vrai dans le monde financier. Depuis cinq ans environ, les banques et les assurances vivent une révolution importante portée par le durcissement de la réglementation et l’arrivée de nouveaux acteurs.

Alors que la tendance était plutôt à la hausse des prix des services, les pure-players du web eux proposent des tarifs très agressifs. Cela explique en partie les résultats des enquêtes de satisfaction qui montrent que la relation banque-client s’est dégradée ces dernières années. Les clients veulent accéder à des services 24/7 et ne plus se déplacer en agence aux heures de bureau. Ils attendent des services onlines aussi pratiques à utiliser que ceux offerts par les nouveaux acteurs.
Les FinTech et autres InsureTech, n’ont pas le même héritage que les entreprises traditionnelles et elles comptent bien tirer avantage de leur agilité pour bouleverser le modèle économique existant en offrant des services innovants, au bon prix et simples d’accès.

C’est pour relever ces nombreux défis que les banques cherchent aujourd’hui à développer de nouvelles applications online et mobile et faire de l’expérience client une priorité absolue. Elles doivent ainsi repenser leur processus métier pour intégrer ces nouveaux parcours client.
Certaines banques, pionnières de la transformation digitale, ont investi massivement dans cette voie. Et plutôt que de considérer les FinTech comme des « adversaires », elles ont su les voir comme une opportunité pour accélérer la transformation de leur culture d’entreprise et améliorer la relation-client. Cela s’est traduit par diverses initiatives, telles que la création de divisions numériques, ou encore l’ouverture du système d’information aux développeurs externes…

Rationaliser le système d’information existant pour dégager des budgets

La mine d’or des acteurs traditionnels est très certainement la richesse d’information contenue dans l’historique des données client accumulées au fil des années. Ce « legacy » qui monopolise certes une grande partie des ressources humaines et financières peut aujourd’hui être exploité et transformé en « asset ». Et c’est là que DSI peut jouer un rôle stratégique, en se dotant des moyens de traiter cette masse d’informations pour la mettre au service de l’innovation.

La démarche est quasi schizophrène car cela veut dire faire fonctionner « l’héritage » tout en répondant aux exigences de transformation à un rythme effréné. Et cela, bien sûr, à budget constant voire restreint.

Il est compréhensible que certains DSI hésitent à s’engager dans cette voie, partagés entre la peur de tout perdre (au profit par exemple du CDO - Chief Digital Officer) et la promesse d’innovations futures. Or, qui mieux que lui peut accompagner cette transformation qui s’appuie sur un SI robuste et sur des données fiables ? Il peut en effet consolider l’architecture IT, tout en s’assurant que les données qui seront utilisées sont fiables, cohérentes et sécurisées.

La DSI a une occasion unique de valoriser la richesse de ces données client contenues dans son système d’information grâce aux innovations technologiques, en collaborant étroitement avec les directions métiers pour garantir l’alignement des projets avec les grands objectifs stratégiques de l’entreprise.

Le budget est aussi un enjeu fort. Là encore, il s’agit de faire des choix : savoir rationaliser pour dégager des marges de manœuvre budgétaires – ou des compétences – afin de financer les nouveaux projets. Cela peut passer par l’externalisation d’une partie des applicatifs ou l’adoption de solutions cloud, mais surtout par une réflexion d’ensemble sur l’architecture de l’entreprise. Une étude Ernst & Young montre une tendance importante pour la collaboration entre les DAF et les DSI, qui veulent avoir un rôle plus important dans la transformation digitale en cours dans leur entreprise. Ainsi, sur près de 650 directeurs financiers interrogés dans le monde, 71% ont déclaré être plus impliqués avec les IT, pour avoir une meilleure compréhension de la valeur business de l’IT.

On peut citer aussi l’exemple évocateur d’une grande banque française qui est parvenue à réduire de 9.000 à 7.000 son nombre d’applications, en repensant son architecture. Outre les économies ainsi réalisées, le bénéfice se traduit également en termes d’agilité, notion essentielle pour contrer les jeunes pousses.

Avoir une parfaite connaissance de son patrimoine informatique est une condition indispensable pour permettre au DSI de se lancer dans une campagne de rationalisation de son portefeuille applicatif et ainsi libérer du budget et gagner en agilité. Face aux bouleversements rapides qui bousculent les secteurs de la banque et de l’assurance, Un nombre toujours croissant de DSI semble saisir l’opportunité de gagner en influence dans l’entreprise en montrant la valeur des investissements informatiques pour générer de la croissance et améliorer l’expérience client. C’est un travail titanesque puisqu’il s’agit de mettre en mouvement des colosses en leur redonnant l’agilité qu’ils avaient trop souvent perdue au fil des années.

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises en Finance innovation, Blockchain révolution & Digital transformation.

Les 6 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The Chief FinTech Officer
- The Chief Blockchain Officer
- The Chief Digital Officer

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Jeudi 7 Juillet 2016
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News