Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 
 


              

Fabrice LACROIX Président d'Antidot





CFO- News quotidien finance d'entreprise : Fabrice LACROIX bonjour, vous êtes Président d'Antidot. Présentez nous votre société

Fabrice LACROIX
Fabrice LACROIX
Fabrice LACROIX : Créé en 1999, Antidot est un éditeur logiciel de référence dans le domaine des solutions d'accès à l'information et des moteurs de recherche pour entreprise. Nous sommes tout particulièrement reconnu pour la qualité et l'aspect innovant de nos solutions et la dimension service et support associés, que ce soit pour nos clients comme pour les intégrateurs.

Quelle est la spécificité de votre offre sur le marché ?

Notre socle produit s'appelle Antidot Finder suite (AFS). Il s'agit d'une base commune à partir de laquelle nous avons déclinés différents produits dédiés à des métiers et à des attentes particulières. Cette modularité permet en effet de définir l’outil de recherche correspondant exactement au besoin exprimé par le client et surtout de le faire évoluer très rapidement.

Nous avons 4 lignes de produits spécifiques qui s’adressent chacune à un métier bien précis :
- AFS@Store pour le eCommerce
- AFS@Publishing : pour la presse et les médias
- AFS@Enterprise et AFS@Web pour les entreprises (intranet), avec une décliaison particulière pour les portails et sites web.
- Capelink pour le e-tourisme.

La pertinence et la performance sont les fondamentaux de chacune de ces solutions. Chacune d’entre elle va ensuite disposer de fonctionnalités adaptées au métier : la catégorisation dynamique selon les attributs des articles du catalogue marchand, la répartition par fourchette de prix… pour AFS@Store , modules cartographiques dédiés pour Capelink, ... De plus chaque innovation mise en oeuvre dans un domaine pour répondre à une demande client est susceptible d'être transférée aux autres produits.

En quoi la stratégie métier est-elle porteuse ?

Cette stratégie est fondamentale. Que ce soit en interne avec les collaborateurs ou en externe avec des clients ou partenaires, l’accès à l’information devient un enjeux stratégique pour l’ensemble des acteurs économiques quelque soit leur domaine d’activité. En revanche, les objectifs et donc les besoins d’un site marchand sont différents de ceux d’un site Média ou d’un intranet corporate. Les uns ont des objectifs de vente, les autres de pages vues, les derniers un besoin de présentation claire de l’exhaustivité de l’information tout en respectant des consignes de droits ou de profils utilisateur. Le moteur de recherche doit être capable de s’adapter à chacun de ces besoins, et doit également évoluer avec ces besoins . C’est pourquoi nous travaillons de manière étroite avec nos intégrateurs et clients les plus avancés dans leur réflexion afin de faire évoluer nos solutions et en faire bénéficier tous nos clients.

Quel est votre mode de commercialisation ?

Nous commercialisons notre solution principalement à travers nos intégrateurs. Nous avons pour cela mis au point un programme de certification qui permet aux partenaires d’acquérir une véritable compétence sur les solutions AFS. Nous les accompagnons dès la phase d’avant vente ainsi que lors de l’élaboration des spécifications fonctionnelles afin de garantir au client une totale adéquation. Par ailleurs nous travaillons avec nos partenaires à l’évolution de nos solutions au rythme des perceptions de nos intégrateurs et partenaires technologiques. Actuellement on réalise 60% de notre chiffres d’affaire par le réseau.

Une autre caractéristique est le mode de commercialisation : nous fournissons notre solution en ASP (ou SaaS) ou en licence, ce qui offre une grande souplesse de déploiement. L’offre ASP est plébiscitée car la qualité de service est garantie et ne requiert de la part des clients aucune compétence interne pour administrer le système. Le passage du mode SaaS au mode licence est possible à tout moment et est accompagné d’une formation et d’une montée en compétence des équipes techniques du client. Nos clients sont ainsi libres de choisir la solution la plus adaptée à leurs contraintes économiques et techniques, et ce à tout moment, en totale liberté.

Parmi vos clients pouvez-vous nous décrire un déploiement illustrant votre savoir-faire ?

On peut prendre l'exemple d'annoncesjaunes.fr, le site de petites annonces auto/immo qui a été lancé en 2007 par le groupe PagesJaunes. Annoncesjaunes a une approche très innovante dans ce secteur, tant au niveau "sourcing" des annonces que sur le site web. Cela se traduit au niveau du site par des interfaces très fluides et très ergonomiques offrant vraiment une expérience de navigation et de recherche différentes. Ce projet bénéficie à cet égard des dernières fonctionnalités AFS comme la possibilité de formuler des recherches de façon totalement libre comme "appart avec parking entre 150 et 200 m2 à Paris". C'est le moteur qui se charge d'analyser cette requête et d'en extraire les différents éléments clés de la recherche. Ce mode de recherche en langue naturelle sur les sources de données complexes est particulièrement innovant.

Etes-vous profitable et quels sont objectifs 2008 ?

Oui nous sommes profitables depuis plusieurs années et nous réalisons depuis 4 ans près de 100% de progression annuelle de notre chiffre d’affaire. Nos objectifs pour 2008 : 2 M€.

Que pensez-vous de l’annonce autour de Fast ?

Cela va dans le sens de l’histoire. L’accès à l’information devient un enjeu majeur pour les entreprises pour assurer performance et productivité. Cela se traduit par une croissance très importante du secteur. Légitimement Microsoft désire se placer sur ce marché et pour cela achète le leader du secteur. Toute fois, cela ne présage en rien de la montée en puissance de Microsoft. En effet, les besoins des entreprises sont d’unifier l’accès à l’information qui se trouve dans un environnement hétérogène et très complexe. Or l’intégration risque de faire perdre à FAST, sa neutralité et donc d’éloigner les entreprises non totalement Microsoft.

En ce qui nous concerne, nous sommes présent sur ce marché depuis 1999 et on ne peut que se réjouir de l’essor qu’il prend, d’autant que nous avons une offre performante, différentiante et utilisée par les plus grands comptes. Nous allons donc encore accroitre notre stratégie d’innovation et de service.

Fabrice LACROIX je vous remercie et vous donne rendez-vous dans un prochain numéro de CFO-news

Jeudi 31 Janvier 2008
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs




Blockchain Daily News