Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

FY Daily Briefings - 2 juillet 2014 (#6 - 16H45)


Économie, marchés, actions, devises, matières premières, deals du jour : Finyear, votre quotidien de l'exercice financier, vous offre, dès le matin et tout au long de la journée, des commentaires et des chiffres. A la suite vous trouverez également un tableau de bord financier avec cotations, indices et taux mis à jour en temps réel.




Marchés, actions, forex, matières premières : commentaires du jour

FY Daily Briefings - 2 juillet 2014 (#6 - 16H45)
16H45

US ADP Jobs Report and UK Construction PMI Beat Forecasts

Global equity markets posted gains on Wednesday, with no nasty surprises in the economic data out of the euro zone and a read on ADP US jobs data which came in better than forecast.

All major European benchmarks are registering decent gains for the session, regaining their composure following a soft start. In the US, stock markets are also on the up with the S&P500 looking to extend previous session gains – US stock markets closed on Tuesday at new record levels.

Fed chair Janet Yellen is due to deliver a speech on financial stability in Washington later today – her comments so far vis-a-vis monetary policy have been generally dovish whilst at the same time prudent on the fiscal situation, suggesting much more work has to be done for the US economy to be in a better position. The US had a poor showing in Q1 of 2014, but the second quarter of the year was different, with data from all facets of the US economy fuelling confidence that a rebound is in play.

That certainly seems to be the case for the labour market, with nonfarm payroll numbers out on Thursday due to the US markets closing for Independence Day on Friday. The ADP jobs report hit the tape earlier – it’s widely seen as precursor to the nonfarm payrolls report. According to ADP, the US economy created 281,000 jobs last month, beating economists' forecasts of 205,000 by a wide margin – the reading is the strongest growth in more than 18 months. That bodes well for the nonfarm payrolls report, which is expected to show an increase of between 250,000 to 290,000 jobs.

Over here in Europe, Euro Zone producer prices data for May met economic forecasts, showing a month-on-month fall of 0.1% and a year-on-year decline of 1% - this data comes ahead of the European Central Bank’s meeting on policies, due Thursday.

In the UK, the pound continued to extend session gains after another round of solid data – construction PMIs for June beat forecasts and pointed to strong growth, with a reading 62.6, better than the 59.5 forecast.

Ishaq Siddiqi
ETX Capital, One Broadgate, London EC2M 2QS
www.etxcapital.co.uk

-------------------------------------------------------

11H45

France PM: ECB Should Do More To Counter Strong Euro: Press

PARIS (MNI) - France's Prime Minister Manuel Valls said Wednesday that the euro remained overvalued and the European Central Bank should take further easing steps, including purchasing securities.

In an interview with the business daily Les Echos, Valls said package of measures announced by the ECB last month was a "notable movement" to start the euro's decline and to assure the supply of credit to companies and households.

"This is a strong signal but I want a central bank that can go further, including purchasing securities on the markets," Valls said. "Monetary policy can not work exclusively by movements in interest rates," he said.

Valls repeated that "the euro is overvalued, which is bad for our industry and growth."

MNI Paris Bureau
www.mni-news.com

-------------------------------------------------------

11H15

Worldwide Climb for Indices, Run-up to Tomorrow's Non-Farm Payroll Figures

European stock markets consolidated gains on Wednesday, with traders pausing for breath following advances for major benchmarks worldwide.

Despite fresh gains in Asia and on Wall Street overnight, market participants are holding back from making bold moves ahead of key economic data such as the ADP jobs report due later. The ADP report is widely viewed as a precursor to the non-farm payrolls report, due Thursday as US markets are closed on Friday for Independence Day.

The Stoxx Europe 600 index rose 0.1% while the FTSE100 in London added 0.2%. On Wall Street Tuesday, the S&P 500 rose 0.7% to a record closing high of 1973, having earlier hit a fresh intraday peak of 1978.58. Overnight, Asian markets hit three-year highs on the bullishness sparked after data on Tuesday showed Chinese factory output was growing. Japan’s Nikkei 225 is up 0.6% while the Shanghai Composite added 0.7%, the Hang Seng in Hong Kong was up 1% and Australia’s S&P/ASX 200 climbed 1.2%. In currency markets, the pound is flat at $1.7150 but still near the six-year high of $1.7166 it reached on Thursday. Against the euro, the pound is up 0.1% at EUR1.2541. The Euro fell to $1.3670 from $1.3678 against the Dollar, but rose slightly against the yen to Y138.90 from Y138.87.

In oil markets, the geopolitical tensions continue to prop up prices with Nymex crude futures for delivery in August trading up 0.1% at $105.35 a barrel while August Brent crude on London's ICE Futures exchange gained $0.02 to $112.31 a barrel. While actual Iraqi oil exports have not been affected, the threat of further unrest in the country remains a weight on sentiment, particularly as the new parliament there has thus far failed to make progress in counteracting Islamist insurgents.

Looking ahead, all eyes are on economic data to offer some firm direction to markets - today’s ADP National Employment Report is expected to show nonfarm payrolls in the US rose by 205,000 in June after gaining 179,000 in May, according Bloomberg. In Europe, we have Euro Zone producer prices data which will be eagerly watched ahead of Thursday’s policy meeting by the European Central Bank.

Ishaq Siddiqi
ETX Capital, One Broadgate, London EC2M 2QS
www.etxcapital.co.uk

-------------------------------------------------------

11H00

UBS daily roundup - Inflation, deflation, and central banks

Paul Donovan daily briefing.

• French PM Valls told Les Echos that he would like to see the ECB do more. Crossing the monetary policy Rubicon and risking the enmity of the German middle class by taking rates negative is not, it seems, enough.

• Over in Japan the Tankan updated us all with corporate inflation expectations. Corporates are not particularly adept at forecasting consumer prices as a rule (only economists are adept at such things) but overall inflation expectations are stable – and below the BoJ target.

• The UK saw inflation of house prices, at least according to the Nationwide survey, with an 11.8% yoy rate and some rather dismissive comments about the ability of the BoE to do anything about it. Construction sector sentiment is due.

• US Fed Chair Yellen is speaking on financial stability (one assumes she is in favour). While not immediately policy sensitive this may be important, as future monetary policy may well rely on financial regulation as much as interest rates.

www.ubs.com/investmentbank

-------------------------------------------------------

10H30

Good Morning Finyear Readers!

European shares are trading slightly higher this morning managing to build on yesterday’s gains with firm markets overseas adding to the positive sentiment.
While there is very little major data out in Europe this morning, market action is expected to pick up later this afternoon when the important and closely watched ADP employment change for June is being released and Fed chief Janet Yellen will be giving a speech in front of the IMF.
Even not necessarily much has changed fundamentally and also politically especially in Iraq and the Ukraine during the past few days it seems to be the case that renewed optimism is creeping into markets that the global economy will be fine and that especially economies in China and the US are in the process of rebounding strongly.
Overall sentiment isn’t necessarily outright bullish at this stage however with interest rates still low there continues to be very few alternatives to stocks at this point of time.
Range-trading for the first of half of the trading day appears the most probable scenario with stocks especially in the US later this afternoon challenging yesterday’s highs seems likely.

Markus Huber | Senior Sales-Trader/Senior Analyst

Peregrine & Black
www.peregrineblack.com

-------------------------------------------------------

10H00

Les indices européens se reprennent dans un contexte chargé en annonces

Marchés Actions : Mardi, les places boursières européennes ont repris des couleurs après une série de séances irrégulières globalement dans le rouge.

En France, le Cac 40 a bondi de 0,87 % à 4 461,12 points, dans un volume s’élevant à 3,2 milliards d’euros. L’indice parisien s’est notamment vu porter par BNP Paribas qui, malgré une amende de 8,9 milliards USD, a su redonner confiance aux investisseurs, en maintenant son dividende et ses objectifs pour 2015. BNP prenait ainsi 3,60% à 51,33 euros. Dans son sillage, Crédit Agricole gagnait 2,96 % à 10,605 euros et Société Générale avançait de 2,77 % à 39,315 euros. De l’autre côté de la monnaie, Airbus Group a cédé 2,03% à 47,95 euros, une fois que Qatar Airways ait menacé d’arrêter ses commandes d’avions européens, si elle n’obtient pas de créneaux dans les aéroports du Vieux Continent. En effet, les compagnies aériennes du Moyen-Orient se sentent « discriminées » par les gouvernements européens lors de l’attribution des créneaux aéroportuaires.

Ailleurs en Europe, le FTSE de Londres prend 0,87 % à 6 802,92, le DAX de Francfort progresse de 0,71 % à 9 902,41 points et l’Euro Stoxx grimpe de 1,02% à 3 044,90 points.
Cela se produit malgré un contexte peu rassurant dans la zone euro. En effet, la France, deuxième économie de la région, a obtenu en mai un indice PMI manufacturier sous la barre des 50 points, à 48,2 contre 49,6.

Aux Etats-Unis, la situation économique est plus encourageante. L’indice de l’Institute for Supply Management (ISM) s’est établi à 55,3 points en juin, tandis que celui de Markit est ressorti à 57,3 points, son meilleur niveau depuis mai 2010. Ces annonces ont permis à Wall Street de démarrer le deuxième semestre de bon pied. Effectivement, le Dow Jones a gagné 0,77%, soit 129,47 points, à 16.956,07, ce qui permet d’espérer un dépassement imminent de la barre des 17 000 points. De son côté, le Standard & Poor’s 500 a pris 0,67%, à 1.973,32 points, en obtenant un nouveau record. Enfin, le Nasdaq Composite a bondit de 1,14% à 4 458,65 points.

Dans ce contexte, les marchés européens sont attendus proches de l’équilibre aujourd’hui. Après les bonnes performances observées hier, ainsi que les nouveaux records de Wall Street, les indices pourraient ouvrir légèrement à la hausse, avant de laisser place à quelques prises de bénéfices.

Forex : En ce début de semaine, l’euro perd du terrain face au dollar qui a terminé la journée de mardi en baisse de 0.10% à 1.3679. Dans la nuit, L’EUR/USD a même touché les 1.3666 mais résiste bien sur ces niveaux. Cette résistance permet de dire que nous restons pour le moment sur une tendance haussière qui a commencé depuis le 16 juin sur la paire de devise.

Sur la première journée de juillet, la paire de devise a été peu volatile, même si un bon nombre d’indicateurs étaient au programme. Mercredi la paire de devise phare devrait être cette fois ci davantage secouée avec trois grosses annonces, notamment le PIB européen, le taux d’emploi privé aux Etats-Unis et le discours Janet Yellen à 17H.

Sur l’EUR/JPY c’est l’euro qui prend le dessus en pulvérisant les niveaux des 138.750 offrant un canal latéral sur les 138.85-139 en ce début de journée. Le dollar a donc progressé davantage par rapport au Yen qui lui est passé de 101.4 à 101.6 sur la journée. La paire retrace tout de même ce matin en ce début de séance qui recule très nettement sur les 101.60 en formant une belle figure chartiste.

Du côté du GBP/USD c’est la livre sterling qui s’apprécie par rapport au dollar en accrochant en milieu de séance les 1.7165 de manière agressive. Ce matin ces niveaux sont maintenus avec une stabilité très nette.

Matières premières : Le WTI débute la journée en restant relativement inchangé depuis la clôture d’hier soir. Sur une tendance plus large, il se situe sur son plus bas niveau en près de trois semaines avant que les données sur les stocks pourraient signaler un retour de la vigueur de la demande de carburant aux États-Unis, le plus grand consommateur de pétrole au monde.

En effet, les principaux traders de matières premières attendent la publication des stocks américains de pétrole brut en baisse par rapport à la semaine dernière alors que les approvisionnements en essence devraient augmenter. Plus précisément, les stocks de brut devraient sortir en baisse de 2,4 millions de barils à 385,7 millions dans la semaine prenant fin au 27 Juin, alors que les approvisionnements en essence devraient s’établir en hausse de 550 000 barils. Nous sommes dans la saison où la circulation routière est la plus dense puisqu’elle s’étend du Memorial Day, qui était de 26 mai de cette année jusqu’à la Fête du Travail le 1er septembre.

Du côté de la météo, la première tempête tropicale de la saison s'est formée au large de la Floride mais sa route reste encore indéterminée et donc ne menace pas pour l’instant la côté américaine. « Arthur » a prévu de se renforcer en ouragan dans les deux prochains jours. La tempête était à 90 miles (145 kilomètres) au Sud-Est de Cap Canaveral, en Floride avec des vents maximaux de 50 miles par heure ; à surveiller donc.

Enfin, au niveau géopolitique, les combats en Irak ne se sont pas propagés au sud, la région qui possède plus des trois quarts de la production de pétrole du pays, ce qui fait que le baril reste stable ce matin. Les législateurs hier n'ont pas réussi à mettre fin à une impasse sur le choix du premier ministre et le pourvoi des postes clés. Les clivages politiques qui entravent les efforts visant à endiguer une insurrection islamiste ont suscité des inquiétudes d'un retour à la guerre civile.

On sent donc ce matin un certain attentisme en raison des changements probables sur ces trois catalyseurs : stock, météo et risques en Irak.

Peu avant 8h00 ce matin, le WTI pour livraison Août était à $ 105,35 le baril dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange, en hausse de 1 centime. Le contrat a glissé à $ 105,34 hier soit son plus bas depuis le 11 Juin. Le volume de tous les contrats à terme négociés était d'environ 54 pour cent inférieur à la moyenne de 100 jours. Le Brent est stable également, puisque le règlement Août était en hausse de 3 centimes à $ 112,32 le baril sur l’ICE basé à Londres. Le brut de référence européen se traite donc avec une prime de $ 6,94 par rapport au WTI, contre $ 6,95 hier.

Saxo Banque (France)
www.saxobanque.fr


Corporate Finance : commentaires du jour

(NOUVEAU) L'actu Corporate Finance par FinActu :

- L’allemand Solarwatt reprend Centrosolar 02/07/2014
- Capital-risque et réseaux sociaux : une sous-utilisation paradoxale ? 01/07/2014
- Leroux passe dans le giron du Groupe Briand 01/07/2014
- Search’XPR boucle une levée de fonds de 2 M€ 01/07/2014
- Rapport Baker & McKenzie – FT Remark: Going Global – Strategy and Execution in Cross-border M&A 01/07/2014
- Agrial s’empare de la totalité du capital du groupe Ajyr 01/07/2014
- FinalCAD lève 2,1 M€ auprès de Serena Capital 01/07/2014
- Kalliopé et LMT Avocats sur la réorganisation du capital de la Compagnie de Vichy 01/07/2014
- Innate Pharma réalise une augmentation de capital de 50 M€ auprès d’investisseurs institutionnels 01/07/2014
- Les Crèches de Margot rejoignent Crèche Attitude, avec le soutien de Lamy Lexel 01/07/2014

Plus d'informations sur : www.finactu.fr

FinActu est notre partenaire éditorial pour :
- la lettre mensuelle LE CAPITAL INVESTISSEUR
- et la rubrique News | Fusions-acquisitions, levées de fonds, LBO, MBO

Chiffres du jour : INSEE, EUROSTAT, Banque de France, OCDE, etc...

20 juin 2014

Investissements directs étrangers : avec 313 milliards d'euros, les États-Unis ont été de loin le principal investisseur dans l’UE28 en 2013

Le Brésil était deuxième avec 21 milliards d’euros investis.

Les investissements directs étrangers (IDE) de l’UE28 dans le reste du monde ont atteint 341 milliards d’euros en 2013, tandis que les investissements en provenance du reste du monde dans l’UE28 ont été de 327 mrds.
Les investissements de la zone euro (ZE18) dans les pays tiers se sont élevés à 324 mrds, alors que les investissements en provenance de pays tiers dans la zone euro se sont établis à 299 mrds.

EUROSTAT
http://ec.europa.eu/eurostat


DEVISES : Cotations + Taux + Convertisseur


The Forex Quotes are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


ForexProsThe Exchange Rates are powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.




The Currency Converter Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal



BOURSE : Indices + CAC40 + MP


Live World Indices are Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


The Commodity Prices Powered by Forexpros - The Leading Financial Portal.


TAUX D'INTERET LEGAL

Le taux d'intérêt légal 2014 reste inchangé par rapport à 2013. Il demeure fixé à 0,04%.
Par Décret n° 2014-98 du 4 février 2014 (J.O. du 6 février) le taux de l'intérêt légal est fixé à 0,04 % pour l'année 2014.

Rappelons que :
- En 2013, il était de 0,04%
- En 2012, il était de 0,71%
- En 2011, il était de 0,38%
- En 2010, il était de 0,65%
- En 2009, il était de 3,79%
- En 2008, il était de 3,99%
- En 2007, il était de 2,95 %

Lisez notre article "Taux d'intérêt légal et taux interbancaires (définitions et historiques)" en suivant ce lien


TAUX INTERBANCAIRES

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois





Notes :

- Euro Overnight Index Average (EONIA) : taux calculé par la BCE et diffusé par la FBE (Fédération Bancaire de l'Union Européenne). Il résulte de la moyenne pondérée de toutes les transactions au jour le jour de prêts non garantis réalisées par les banques retenues pour le calcul de l'euribor.

- Euro Interbank Offered Rate (EURIBOR) : taux interbancaire offert entre banques de meilleures signatures pour la rémunération de dépôts dans la zone euro. Il est calculé en effectuant une moyenne quotidienne des taux prêteurs sur 13 échéances communiqués par un échantillon de 57 établissements bancaires les plus actifs de la zone Euro. Il est calculé sur la base de 360 jours et est diffusé à 11h le matin si au moins 50% des établissements constituant l'échantillon ont effectivement fourni une contribution. La moyenne est effectuée après élimination des 15% de cotation extrêmes (le nombre éliminé est toujours arrondi) et exprimée avec trois décimales.

Tableaux et historiques des TAUX D'INTERET DU MARCHE INTERBANCAIRE DE LA ZONE EURO édités par la Banque de France

Taux de référence des bons du Trésor et OAT

Taux quotidiens (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)
+
Moyennes mensuelles (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)
* Moyennes calculées avec le nombre de jours calendaires du mois

Tableaux et historiques des taux de référence des bons du Trésor et OAT édités par la Banque de France




INDICES OBLIGATAIRES

Indices Quotidiens TEC-N (Mise à jour quotidienne, tableau fourni par la Banque de France)

Description : L’indice quotidien CNO-TEC n, Taux de l’Echéance Constante n ans, pour n variant de 1 à 30, est le taux de rendement actuariel d’une valeur du Trésor fictive dont la durée de vie serait à chaque instant égale à n années.

Ce taux est obtenu par interpolation linéaire entre les taux de rendement actuariels annuels des 2 valeurs du Trésor qui encadrent au plus proche la maturité n.

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices Hebdomadaires (Mise à jour hebdomadaire, tableau fourni par la Banque de France)

Notice : (description et calcul)
THO : Taux hebdomadaire du marché primaire des émissions à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
THE : Taux hebdomadaire des emprunts d'Etat ayant une échéance de plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FELT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat à plus de 7 ans (TEC 10 +0,05%)
FECT : Rendement secondaire des emprunts d'Etat entre 3 et 7 ans (TEC 5 +0,05%)
PRLT : Rendement secondaire des emprunts du secteur privé à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)
PUCT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public de 3 à 7 ans (TEC 5 +0,25%)
PULT : Rendement secondaire des emprunts du secteur public à plus de 7 ans (TEC 10 +0,25%)

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.


Indices mensuels (Mise à jour mensuelle, tableau fourni par la Banque de France)

Description :
TMO : Moyenne arithmétique des THO du mois
TMB : Moyenne arithmétique des THB du mois ( THB = Taux Hebdomadaire d'adjudication des Bons du trésor à 13 semaines)
TME : Moyenne arithmétique des THE du mois

Les historiques, réunis en un seul fichier, sont accessibles ici sur le site de la Banque de France.

Tableaux et historiques des INDICES OBLIGATAIRES édités par la Banque de France


Disclaimer:
Fusion Media would like to remind you that the data contained in this website is not necessarily real-time nor accurate. All CFDs (stocks, indexes, futures) and Forex prices are not provided by exchanges but rather by market makers, and so prices may not be accurate and may differ from the actual market price, meaning prices are indicative and not appropriate for trading purposes. Therefore Fusion Media doesn`t bear any responsibility for any trading losses you might incur as a result of using this data .

Fusion Media or anyone involved with Fusion Media will not accept any liability for loss or damage as a result of reliance on the information including data, quotes, charts and buy/sell signals contained within this website. Please be fully informed regarding the risks and costs associated with trading the financial markets, it is one of the riskiest investment forms possible.

Les médias du groupe Finyear

Chaque jour (5j/7) lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Chaque mois lisez gratuitement :

Le magazine digital :
- Finyear Magazine

Les 6 lettres digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur
- GRC Manager
- Le Contrôleur de Gestion (PROJET 2014)

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres


Mercredi 2 Juillet 2014
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs