Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

FINTECH et nouveaux entrants en Banque Finance


Les BFI contraintes de se lancer dans la course au numérique pour sauver leur modèle.




Jean Baptiste DEVE
Jean Baptiste DEVE
La crise de 2008 a profondément changé la donne pour les BFI de toutes places. Certaines ont traversé la tempête avec moins de fébrilité que d’autres, mais toutes sont désormais sous la pression d’ un régulateur qui se fait de plus en plus contraignant en leur imposant des immobilisations de capital de plus en plus importantes. Après un recul sensible entre 2011 et 2014 des actifs pondérés des risques à 3 937 milliards de dollars de 17 banques dans le monde, ceux-ci devraient augmenter de 11% d ‘ici à deux ans, à 4 360 milliard de dollars. De plus certaines ont écopé d’amendes qui s’élèvent à plusieurs milliards. Depuis 2010, le coefficient d’exploitation des banques d’investissement s’est ainsi dégradé de 7 points à 72%. Les initiatives de réduction de coûts épuisent les personnels et ont atteint leurs limites.

Pour ne rien arranger, de nouveaux challengers issus des startups et entreprises technologiques viennent les contrarier sur leur secteur d’activité : ce sont les FINTECH.

De plus en plus d’acteurs du secteur financier (hedge fund, gestionnaires d’actifs) se passent des services des banques d’investissement.

Les FINTECH c’est quoi ?

Combinaison, alliage dirons-nous entre les termes « finance » et « technologie ». Elles sont aux métiers et services financiers ce que sont à la médecine et la pharmacie les biotech : d’inépuisables gisements d’innovation en mode très agile.
Les nouveautés qu’elles proposent pourraient ainsi entraîner de profondes révolutions dans le secteur.

Différents types de FINTECH

Le crowdfunding
Les entreprises qui proposent du financement participatif. Les particuliers ont la possibilité au travers d’une plate-forme ad hoc (conçue, maintenue et promue par la FINTECH) de verser une participation (don ou prise de part dans l’initiative ciblée, plusieurs modalités sont proposées) dans des projets d’entreprise, artistiques ou autre. Parmi les acteurs, citons : Credit.fr – Prexem.com

Le crowdlending
Les particuliers prêtent à d’autres particuliers et ce encore au travers d’une plateforme technologique. Il s’agit là d’un accès au crédit sans passer par les intermédiaires établis que sont les banques et sociétés spécialisés. Une sorte de PeerToPeer de prêts entre particuliers. Parmi les acteurs, citons : – Bolden.fr – Unilend.fr – LendingClub.com

Virtual currency
Ce sont des systèmes d’échanges monétaires qui se sont développés au travers de différents vecteurs. Le Bitcoin reste le plus connu, mais citons également ceux qui ont émergé dans le cadre des réseaux sociaux (Facebook Credits) ou dans celui du jeu virtuel SecondLife, les Linden Dollar.

Virtual trading
Paiement via smartphone et paiement sur Internet chez les commerçants. Paypal est le plus gros et le plus connu de tous ses acteurs. Son utilisation qui permet de réaliser des paiements et transferts d’argents ne requiert pas de fournir ses coordonnées bancaires. Nombreux services font leur apparition pour permettre le paiement via smartphone, citons Square aux USA, Canada et Japon.

Le monde de l’assurance s’y met aussi : les INSURTECH
Le secteur des assureurs n’est lui aussi pas à l’abri des assauts portés par les jeunes pousses. Ils poussent les géants et autres acteurs historiques du secteur à réaliser leur mue digitale (nouveaux canaux d’acquisition, amélioration de la relation client, optimisation de la gestion du risque par le biais du Big Data …).

Jean Baptiste DEVE / Consultant Senior RISK – Maltem

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 5 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- The FinTecher
- Le Capital Investisseur

Le magazine trimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 7 Octobre 2015
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs