Quotidien finance innovation, innovation financière journal
Financial Year with Finyear
 
 
 
 


              

Évolution du risque pays dans le monde (06-2015)


Déclassement de la Chine et mise sous perspective négative d’économies affectées par la baisse du prix du pétrole. Révision trimestrielle des évaluations risque pays Coface (19 juin 2015).





Beaucoup de pays subissent de plein fouet la baisse des prix du pétrole, notamment dans le monde émergent dont Coface abaisse la prévision de croissance à 4% en 2015 (contre 4,2% en mars 2015). Les économies avancées (croissance de 2% prévue pour 2015 et 2016) bénéficient, quant à elles, de la légère embellie qui se confirme en zone euro (1,5% en 2015).

La reprise économique se poursuit en Eurasie

La République tchèque, le Portugal et le Vietnam, tous placés sous surveillance positive en janvier 2015, continuent sur une bonne voie, leur économie étant tirée par la consommation des ménages.

- La République tchèque bénéficie de la reprise économique en Europe occidentale (plus particulièrement celle du marché automobile européen) et est, de ce fait, reclassée en A3.
- Confortée par une expérience de paiement satisfaisante, Coface améliore l’évaluation du Portugal à A4 et confirme une dynamique positive des entreprises, notamment à l’export.
- Le Vietnam, reclassé en B, voit une accélération de la consommation privée, grâce à la maîtrise de l’inflation et à la confiance des consommateurs en hausse. Le risque externe s’est atténué : le compte courant est excédentaire et les réserves de change progressent.

Le Canada, l’Algérie ou encore le Gabon subissent les effets de la baisse du prix du pétrole

Des pays exportateurs d’hydrocarbures ressentent aujourd’hui les effets de leur dépendance envers le secteur pétrolier :
- L’évaluation pays A1 du Canada est mise sous perspective négative, en raison des conséquences de la baisse des cours de l’or noir sur l’investissement, ainsi que des risques pesant sur le secteur immobilier, dans un contexte de croissance négative au 1er trimestre 2015.
- L’Algérie voit son évaluation A4 assorti d’une surveillance négative : la baisse du cours du pétrole a un impact négatif sur les comptes publics et le compte courant du pays. Si les prix ne repartent pas à la hausse, son activité devrait demeurer atone.
- Le Gabon, évalué B, est placé sous surveillance négative : fortement dépendant du pétrole, ce pays devrait voir son activité économique ralentir à 4% en 2015 (contre 5,4% en moyenne ces dernières années).
- La Tanzanie subit la baisse rapide de son taux de change face au dollar : la dépréciation du shilling inquiète et les entreprises risquent d’en être très affectées. Le déficit public du pays se creuse et sa croissance ralentit : Coface assorti son évaluation B d’une surveillance négative.
- Enfin, l’économie malgache pâtit de l’instabilité politique qui semble s’installer sur l’île : son évaluation C est mise sous surveillance négative également.

Le niveau de dette des entreprises de la locomotive chinoise est préoccupant

Placée sous surveillance négative en janvier 2015, la Chine est déclassée en A4 aujourd’hui.

La dette privée du pays progresse : 207% du PIB en 2014 (130% en 2008 selon le FMI), principalement à cause des entreprises. C’est un niveau jugé préoccupant et nettement supérieur à ceux observés pour les autres pays émergents. De ce fait, la solvabilité des entreprises des secteurs fragiles peut-être atteinte : les branches du ciment, de la chimie ou encore de l’acier, liées à l’investissement en infrastructures, sont affaiblies par leurs surcapacités.

Pour aller plus loin, téléchargez ci-dessous le Panorama “Évolution du risque pays dans le monde” (PDF 30 pages en français).

panorama_rp_fr_juin_2015.pdf Panorama RP-FR Juin 2015.pdf  (981.76 Ko)


A propos de Coface
Le groupe Coface, un leader mondial de l'assurance-crédit, propose aux entreprises du monde entier des solutions pour les protéger contre le risque de défaillance financière de leurs clients, sur leur marché domestique et à l’export. En 2014, le Groupe, fort de 4 400 collaborateurs, a enregistré un chiffre d’affaires consolidé de 1,441 Md€. Présent directement ou indirectement dans 98 pays, il sécurise les transactions de 40 000 entreprises dans plus de 200 pays. Chaque trimestre, Coface publie son évaluation du risque pays dans 160 pays, en s'appuyant sur sa connaissance unique du comportement de paiement des entreprises et sur l'expertise de ses 350 arbitres localisés au plus près des clients et de leurs débiteurs.
En France, le Groupe gère également les garanties publiques à l'exportation pour le compte de l'Etat.
www.coface.com

Les médias du groupe Finyear

Lisez gratuitement :

Le quotidien Finyear :
- Finyear Quotidien

La newsletter quotidienne :
- Finyear Newsletter
Recevez chaque matin par mail la newsletter Finyear, une sélection quotidienne des meilleures infos et expertises de la finance d’entreprise et de la finance d'affaires.

Les 4 lettres mensuelles digitales :
- Le Directeur Financier
- Le Trésorier
- Le Credit Manager
- Le Capital Investisseur

Le magazine bimestriel digital :
- Finyear Magazine

Un seul formulaire d'abonnement pour recevoir un avis de publication pour une ou plusieurs lettres

Mercredi 24 Juin 2015
Notez




Nouveau commentaire :
Twitter

Your email address will not be published. Required fields are marked *
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



Recevez la newsletter quotidienne


évènements


Lettres métiers


Livres Blancs